You are here
Home > A la une ! > La Otra Mirada, la Femme dans les années 20

La Otra Mirada, la Femme dans les années 20

La Otra Mirada est une série historique portée par les femmes, sur les femmes, pour les femmes et les hommes. Tout un programme qui rassemble en moyenne 2 millions de téléspectateurs du TVE. 

La Otra Mirada, quand les femmes prennent le pouvoir…

La Otra Mirada vous plonge dans les années 20 après la première guerre mondiale. Au coeur de Séville se trouve une académie où les jeunes filles de bonne famille sont éduquées pour devenir des épouses. Cet établissement familial est dirigé par Manuela Martin. Toutes fois, cette dernière décide d’en laisser la gestion à sa fille du même nom (interprétée par Macarena Garcia). Ainsi, un nouveau souffle domine cette école à la recherche d’un nouvel enseignant…

Au même moment, Teresa,  une femme moderne, célibataire et voyageuse postule pour devenir professeure au sein de cet établissement et ne passe pas inaperçu. En effet, son style de femme portant des pantalons ne détonne pas avec son caractère. Forte et indépendante, elle va révolutionner les classes par ses idées. Désormais, les jeunes filles vont devoir composer avec la tradition et le vent de modernité peu habituel qui chamboule leur quotidien.

Néanmoins, Teresa, cache un lourd secret…

Boomerang TV et TVE, mettent en avant le pouvoir des femmes avec la Otra Mirada :

Ce n’est pas la première collaboration entre la chaîne publique Espagnole et le producteur BoomerangTV. En effet, ces deux partenaires collaborent régulièrement ensemble principalement sur des fictions telles que Acacia 38 toujours diffusées ou plus anciennement Los Misterios de Laura qui fut un succès tel que les Etats-Unis en ont fait une adaptation.  D’ailleurs, les productions de Boomerang sont à la fois variées et remarquables. Ils ont notamment développé pour Atresmdia Mar de plastico et El Secreto de Puente Viejo. De plus, ils sont à l’origine de Presunto Culpable qui arrivera prochainement sur Antena3 avec Miguel Angel Muñoz.

La otra mirada est une série qui intrigue et cela bien avant sa diffusion. Effectivement,  son casting féminin est une vision unique de la place de la femme dans les années 20. Après une première guerre mondiale qui a poussé les femmes à prendre les rennes d’une société machiste, elles doivent se retrancher dans une vie de mère au foyer. Mais l’académie de la famille Martin croit en la capacité unique des femmes à s’imposer. Elle rêve de voir ses élèves voter un jour, diriger et mener les affaires. Bref, l’établissement milite pour que le sexe féminin puisse avoir  le droit à la liberté.

Néanmoins, les traditions restent présentes au sein même de l’école. De ce fait, les professeurs les plus anciennes ne veulent pas de changement provoquant ainsi de nombreuses confrontations. En résumé, la réalité, les réussites et les échecs viendront révolutionner la vie des jeunes étudiantes et de leurs tutrices.

Boomerang a soigné les décors, l’académie au style Andalous avec son jardin, azuléjos et patio vous plongera dans la chaleur du sud. Les costumes sont parfaits avec une minutie dans les détails. Les années 20 se sont installées sur TVE…

La Otra Mirada, portée par Macarena Garcia mais pas que !

Macarena Garcia donne vie à la jeune directrice de cette académie. On retrouve l’interprète de Blancanieve ou de la La Llamada dans un rôle de jeune femme pleine d’ambitions qui se laisse guider par ses intuitions. Un personnage révolutionnaire pour l’époque qui peut s’appuyer sur sa collègue Angela interprétée par Cecilia Freire. L’actrice revient au petit écran après son inoubliable rôle de Rita dans Velvet. Ancréedans son époque, elle souhaite offrir le meilleur à sa famille. Celle qui révolutionnera l’institut n’est autre que l’intrépide Teresa jouée par Patricia López Arnaiz que vous avez vu dans le film un otoño sin Berlin ou la série La Peste.

Enfin, pour compléter le clan professoral on compte sur Ana Wagner vue dans La Señora ou le film Contratiempo / the invisible Guest.

Les élèves ne sont pas en reste. Les comédiennes sont toutes de jeunes promesses de l’interprétation Espagnole. Ainsi, Lucia Diez aussi à l’affiche de la Catedral del Mar et Velvet Colleccion la fille interprète à Margarita.

D’un autre côté, Carla Campra vu dans Aguila Roja ou bien El hombre de tu vida est Flavia. D’ailleurs, nous avons profité de la venue de la jeune comédienne lors du dernier Festival de Cannes pour recueillir ses impressions sur cette fiction féministe.

A elles, se rajoutent Begoña Vargas, Paula de la Nieta, Abril Montilla ou encore Elena Gallardo.

Le casting compte aussi sur la présence de quelques hommes dont la collaboration de Filipe Duarte. Un nom qui peut être ne vous dit rien mais un visage que vous n’aurez pas oublié si vous avez vu L’Espionne de Tanger (El Tiempo entre Costuras). En effet, l’acteur interprète Da Silva, l’homme d’affaire Portugais. Juan Luis Gonzalez, Alvaro Mel, Jose Luis Barquero, José Pastor complètent ce jeune casting de qualité.

La Otra Mirada est une fiction destinée aux amoureux de  séries d’époque. Tensions  suspense, les épisodes se dévorent. Le casting renforce une histoire faite de secrets et de mystères à découvrir.

Pierre
Pierre
Grand consommateur depuis une quinzaine d'année des productions audiovisuelles espagnoles, je profite de cet espace pour vous en parler et vous donner mon avis.

2 thoughts on “La Otra Mirada, la Femme dans les années 20

  1. Cette série à l’air tout simplement génial!! Dans la même veine que Las Chicas de l Câble mais en mieux je pense, on dirait qu’elles contient un petit côté Grand Hôtel! Même si ne sont pas du tout les même créateurs bien que Lucia Diez (VELVET Collección ) soit de la partie et Cécilia Freire (VELVET) inoubliable dans la série.
    BREF j’ai hâte de la voir et un excellent article qui m’a conquis!!!Tu aurais pu mettre un trailer!!Mais sinon c juste génial!!

  2. Je viens de commencer la série !!! A noter qu’ on y retrouve également Cécilia Freire qui joue dans une autre série d’époque sur les années 20 : Seis Hermanas, une série tout de même très féministe et engagé mais super!!

Laisser un commentaire

Top