You are here
Home > A la découverte de... > Portrait de Miguel Angel Munoz

Portrait de Miguel Angel Munoz

Miguel Angel Munoz est l’un des acteurs espagnols les plus populaires. Après une participation à Danse avec les stars, il garde une solide base de fans en France. Pourtant peu français connaissent son parcours.  De ses débuts comme enfant, au succès international du phénomène un dos tres en passant par son son évolution à la fin de la série, vous allez être incollable sur le beau latin lover !



Miguel Angel Munoz Blanco s’est fait connaître un peu partout dans le monde grâce à la fiction produite par Globomedia. Pourtant, il avait déjà une carrière bien installée en Espagne et cela dès l’enfance… 

Une enfance sur les plateaux de tournages :

Miguel Angel Munoz démarre sa carrière cinématographique à l’âge de 11 ans. En 1995, il participe à son premier long-métrage El Palomo cojo au côté de l’actrice Carmen Maura. Film culte en Espagne, le jeune interprète se fait remarquer par son jeu naturel qui fait rapidement de lui un enfant star. Suite à cette première expérience, il ne quittera plus jamais les plateaux de cinéma.

En effet, il passe son adolescence à enchaîner les productions sur le petit écran. On le voit Al salir de clase ainsi que dans Mamá quiere ser artista, des fictions cultes de la télévision espagnole. Un peu plus tard en 1998,  la série Compañeros est celle qui lui offre un second rôle régulier. Néanmoins, c’est le phénomène Un paso adelante qui va lui permettre d’accroitre sa notoriété…

Un Paso adelante, la série espagnole la plus vendue à travers le monde…

Un Paso adelante est une fiction démarre en 2002 et qui rencontre immédiatement un gros succès auprès du public. Série culte, les épisodes dépassent régulièrement les 4 millions de téléspectateurs en Espagne. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est qu’au départ Miguel Angel n’était pas chanteur et encore moins danseur. Effectivement, pour obtenir le rôle de Robert Arenales, il a du prendre des cours afin de donner l’illusion à l’écran.  Avec ce programme, une nouvelle carrière s’offre à lui : la musique. Il participe donc au groupe UPA Dance et enregistre deux albums. Les chansons deviennent instantanément des tubes qu’on a toujours pas oublié.

L’aventure UPA prend fin après une série de concerts. Lorsque les deux versions du groupe se séparent, Miguel Angel se lance brièvement en solo en Espagne avec la sortie du titre Diras que estoy loco. Entre temps, Un dos tres cartonne dans le reste de l’Europe. Il décide donc de partir à la conquête de nouveaux territoires…  En France et en Italie, il sort son premier et unique album solo intitulé MAM.  “Dirás que estoy loco” s’est directement classé à la 3ème place du Top Single la semaine de sa sortie (26 juin 2006) et est disque de platine, grâce à la vente de plus de 250.000 exemplaires. 

Néanmoins, il est avant tout un acteur et souhaite poursuivre sa carrière.

L’après un paso adelante en Espagne :

Le personnage qui a fait de lui un acteur apprécié des téléspectateurs est aussi un désavantage sur le plan professionnel. L’après Un dos tres est une étape difficile pour chaque participant à la série. Miguel Angel s’essaye donc à des rôles bien différents. En 2006, il obtient il joue dans le long-métrage Les Borgia qui sort aussi dans les salles françaises. En parallèle, il revient à une de ses passions : le théâtre. Ainsi, il intègre le temps d’un été la pièce El Cartero de Neruda.

Mais, c’est à nouveau Antena 3 qui lui offre l’occasion de changer d’image.

Antena 3 lui offre le rôle titre de sa nouvelle série : En 2007, la chaine lance un nouvelle fiction comédie intitulée El Sindrome de Ulises. Ce  personnage est bien différent de celui qui lui a permis d’accroître sa notoriété. Dans El sindrome de Ulises, il se transforme en un médecin issue de la haute société qui est contraint d’accepter un travail dans un quartier pauvre de Madrid.  Un rôle comique, bourgeois et très attachant. Il partage l’affiche avec Olivia Molina (Physique ou Chimie). Le programme s’achève après trois saisons à cause d’une baisse d’audience. Malheureusement, elle reste à ce jour inédite en France, mais elle est disponible en espagnol sur le site Atresplayer.

A la fin de cette production, on assiste à un virage important dans sa carrière notamment sur grand écran En 2010, il en surprend plus d’un en jouant dans le film Tension Sexual No Resuelta  réalisé par Miguel Ángel Lamata. En interprétant Nardo un chanteur de hard-rock aux penchants sado-masochiste homosexuel, il démontre ses talents d’acteurs et bluffe les critiques En outre, il partage l’affiche avec des acteurs phares du moment comme Amaia Salamanca (Gran Hotel) ou encore Adam Jezierski (Physique ou chimie). Par la suite, il tourne dans  No controles qui est sélectionné par le Festival du cinéma espagnol de Nantes.

La même année, il revient brièvement à la télévision dans La piel Azul, un téléfilm pour Antena 3 dans lequel il rencontre entre autre Manuela Velles (Velvet, Buscando a Eimish). Dans le même esprit, il rejoint le casting du sitcom Vida Loca sur Telecinco où il joue avec un certain Pablo Puyol.  Néanmoins, après un fort démarrage à presque de trois millions de téléspectateur, le programme peine à conserver son public.

L’aventure outre-atlantique :

La série Un Dos Tres a aussi fait carrière outre-atlantique. Elle a fait forte impression en Amérique latine permettant aux acteurs d’accroître leur notoriété. Miguel Angel Munoz souhaite depuis toujours faire une carrière internationale. Il quitte donc l’Espagne pour un moment. Il prend des cours d’anglais intensifs et trouve un agent aux Etats-Unis. Ces efforts lui permettent de décrocher un premier petit rôle dans la mini-série Ben-hur au côté de Joseph Morgan. Le TV-Movie est diffusé sur France 4. Il participe aussi au film ABC of Dead 2.

Le Mexique qui lui offre son premier rôle international avec la série Capadocia (voir notre article sur le sujet). Produite par la branche sud-américaine de HBO, la fiction est bien loin des télénovelas et s’inscrit véritablement comme une création de qualité. Ainsi, elle est saluée par les critiques enchainant les nominations dont trois fois aux Emmy International Awards et même au Festival de télévision de Monte-Carlo.

Sa carrière mexicaine est désormais lancée et ce n’est que le début. En 2012, il est l’un des personnages principaux de Infames. Cette fiction produite par Argos Television transpose la réalité très dure du Mexique entre corruption et les trafics de drogue. Son interprétation lui vaut d’être saluée par les critiques.

Entre films et séries, le retour réussi dans son pays d’origine.

En 2013, il est de retour dans les salles de cinéma espagnol avec le film Viral où il croise Aura Garrido et Dafne Fernandez. Il participe aussi au long-métrage Al final todos mueren. Ces deux productions sont présenté la même année au prestigieux Festival de Malaga. Il joue aussi dans un court-métrage Hay dos clases de personas qui termine finaliste du concours Jameson Notodo Filmestmais c’est une série qui va lui permettre de renouer avec son public…

Antena 3 est la chaine qui a permis a Miguel Angel Munoz de se faire une place à la télévision. C’est donc tout naturellement que le groupe lui propose de jouer dans sa nouvelle série thriller Sin Identidad. L’histoire est celle de Maria Fuentes (Megan Montaner), une avocate qui découvre par hasard  qu’elle est une enfant volée sous l’époque franquiste. Dans sa quête de vérité, elle se heurte à l’hypocrisie et aux trafics de son entourage. Bruno ( Miguel Angel Munoz) est son cousin volage et amoureux d’elle qui va être un des éléments central de l’intrigue. La fiction est proche des trois millions de téléspectateurs par semaine, un record car elle n’est pas tout public.

Sa force réside dans son récit alliant drame et thriller mais aussi dans son casting qui comprend une apparition de  Victoria Abril. Après deux saisons, la série s’achève. Elle est présentée au Miptv où les producteurs négocient une éventuelle sortie en France. A l’époque du tournage l’acteur fait les allers retours en France où il participe à l’émission Danse avec les stars.

Quelle direction pour sa carrière?

A 33 ans, Miguel Angel Munoz affiche une carrière déjà riche. C’est avec recul qu’il participe aux retrouvailles des acteurs de Un Dos Tres le temps d’une émission tv. Côté carrière, il dévoile ses talents de cuisiner et remporte la version espagnole de MasterChef. Il joue aussi presque qu’une année dans la série Amar es para siempre.

Enfin nous terminons par  » What about love? ». En effet, c’est un peu le projet mystère car nous n’avons pas beaucoup d’informations à son sujet. Il s’agit d’un film réalisé par Klaus Menzel avec entre autre Sharon Stone et Andy Garcia. Tourné en partie en Espagne et en Roumanie, il devrait sortir prochainement aux Etats-Unis.

Fan de sports et adepte du Yoga, il partage régulièrement son quotidien sur son Instagram. Après un tournage un peu mystérieux, il devrait revenir prochainement avec quelques projets en perspectives… 

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com
Top