5 séries en Spanglish à voir sans attendre !

5 séries authentiques en Spanglish à voir sans attendre !

Le spanglish a la côte auprès des américains si bien que de nombreuses séries mélangent désormais l’anglais et l’espagnol. Il faut dire que ce mixage est culturellement riche et reflète la réalité culturelle qui touche de nombreux latinos vivant aux Etats-Unis.

Mais quelles sont ces fictions? Valent-elles d’être vues? On vous propose de découvrir 5 séries américaines aux accents latinos !

5 séries en Spanglish à voir sans attendre !
5 séries en Spanglish à voir sans attendre !

L’essor du spanglish ne date pas d’hier. On a commencé à mesurer son impact lors du Cannes Lions 2023, et il ne fait que progresser. L’une des premières séries à illustrer cette tendance est « Narcos », mais dans cet article, nous souhaitons sortir des clichés des cartels de drogue pour vous proposer des séries dans un tout autre registre.

Il faut dire que les Latinos représentent 19% de la population américaine, et ces dernières années, de nombreux acteurs ont voulu renouer avec la part latine de leur culture. Les producteurs s’adaptent, ce qui donne naissance à des fictions conçues avec un style américain, mais imprégnées d’une culture latine très présente avec une manière de s’exprimer de plus en plus courante : le spanglish !i

1/ Dolores Roach, une tueuse maladroite à voir sur Prime video.

Cannibalisme, empañadas, marijuana et immigration latino aux États-Unis : telles sont les clés de  « L’Horreur de Dolores Roach « , un populaire podcast disponible sur Spotify qui est maintenant devenu une série sur Amazon Prime et pour cause son histoire aussi loufoque qu’effrayante méritait bien une série. 

Synopsis : Dolores Roach (Justina Machado) est une latino-américaine qui menait une vie tranquille auprès de son amour de jeunesse, un trafiquant de drogue qui tenait tout le quartier sous sa coupe. Malheureusement pour elle, la chance tourne et elle est arrêtée suite à une descente de police. Son compagne s’échappe et elle est la seule condamnée à 16 ans de prison. Les années passent et sa peine purgée, elle est enfin libérée. Sans famille, elle retourne à Washington Heights son quartier toujours. Néanmoins, il s’est embourgeoisé et elle ne reconnait plus rien.

Désespérée, elle fini par retrouver un vieil ami stoner, Luis (Alejandro Hernandez), qui la laisse vivre et travailler comme masseuse au sous-sol sous sa boutique d’empanadas. Lorsque la promesse de sa stabilité retrouvée est rapidement menacée celle que l’on surnomme « Magic Hands » Dolores est poussée à des extrêmes choquants pour survivre… Passé la peur, le meurtre s’impose comme une seconde nature, mais jusqu’où ira t’elle? 

Dolores Roach mêle habilement amour, trahison, culture du cannabis et meurtres, le tout porté par Justina Machado, qui parvient à rendre son personnage à la fois inquiétant et compréhensible. C’est une série que l’on ne peut que recommander, avec toutefois un conseil : assurez-vous d’avoir l’estomac vide et ne vous arrêtez pas à votre première impression concernant les empanadas, car dans la vraie vie, ils sont succulents et garantis sans viande humaine !

2/ Griselda, Sofia Vergara se met dans la peau d’une narcotrafiquante pour Netflix

« Griselda » narre l’histoire fascinante d’une femme seule qui s’impose à la tête d’un univers largement dominé par les hommes. Elle est notre unique incartade narco de de cette article. Alors que les séries sur les cartels de drogue foisonnent, avec notamment « El Inmortal » parmi les plus récentes, cette production se distingue en explorant l’histoire méconnue d’une femme réelle qui a véritablement secoué ce monde notoirement masculin.

Synopsis : Dans le Miami des années 70 et 80, une sauvagerie inimaginable et un charme certain ont permis à Blanco de tracer sa voie entre business et famille de façon experte, jusqu’à être surnommée « la marraine ».

Avec plusieurs années passées aux États-Unis, Sofia a véritablement réussi à s’imposer en tant qu’actrice reconnue, devenant un véritable symbole pour de nombreux Latinos. Bien que la représentation des Latinos dans le monde de l’audiovisuel gagne en impact chaque année, elle reconnaît que le chemin à parcourir reste long. À l’instar d’Eva Longoria avec Flamin’ Hot, Sofia a fait le choix stratégique de devenir productrice, lui offrant ainsi la possibilité de prendre pleinement les rênes de sa carrière. La série compte sur la participation de la chanteuse Karol G et a en partie été tournée en espagnol.

3/ Gentefield, à la rencontre d’une famille mexicaine vivant aux USA sur Netflix.

« Gentefied » est une série télévisée dramatique et comique américaine créée par Marvin Lemus et Linda Yvette Chávez et une pionnière du spanglish. Le casting est notamment composé de Karrie Martin Lachney,
J.J. Soria, Joaquín Cosio et compte sur la participation de guests tels que Wilmer Valderama et America Ferrera. La fiction est par ailleurs sortie sur Netflix en 2020 et est toujours disponible sur la plateforme.

Synopsis : Erik, Ana, et Chris sont trois cousins mexico-américains, qui naviguent entre leurs aspirations personnelles et la responsabilité de protéger le restaurant de tacos de leur grand-père, « Mama Fina’s », situé dans le quartier en voie de gentrification de Boyle Heights à Los Angeles. Alors que les cousins s’efforcent de maintenir le restaurant à flot, ils se confrontent à des défis liés à la culture, à l’identité et à la communauté, tout en faisant face à la pression de la gentrification qui menace leur mode de vie.

« Gentefied » se distingue par son utilisation fréquente de l’espagnol dans les dialogues, reflétant authentiquement les interactions familiales et communautaires. La série explore des thèmes de racines culturelles, de solidarité familiale et de résilience, tout en offrant une représentation nuancée et vibrante de la vie des latinos aux États-Unis.

4/ Acapulco, l’ère du spanglish est en marche sur Apple TV

Acapulco est une série télévisée américaine comique qui se revendique clairement en spanglish. En effet, 50% des dialogues de la série sont en espagnol. Portée par le célèbre Eugenio Derbez  La diffusion a débuté sur Apple TV+ le 8 octobre 2021.

Synopsis : 1984. Maximo, un jeune mexicain, voit son rêve se réaliser quand il obtient le poste de sa vie dans la station balnéaire la plus prisée d’Acapulco. Hélas, il réalise que toutes ses croyances et sa morale sont remises en question.

Acapulco » est une série comique et douce qui raconte l’ascension d’un jeune homme, Máximo Gallardo, au sein d’un hôtel luxueux à Acapulco, au Mexique, dirigé par une Américaine. La série est enrichie par de nombreux flashbacks, illustrant les défis et les triomphes de Máximo au fil des années. Avec Enrique Arrizon dans le rôle principal, accompagné de Damián Alcázar, Camila Perez, et Raphael Alejandro, « Acapulco » explore le choc des cultures de manière humoristique et touchante.

Les interactions entre les personnages mexicains et américains donnent lieu à des scènes comiques et touchantes, mettant en lumière les différences culturelles et les malentendus, tout en célébrant la diversité et la résilience. Grâce à son mélange de nostalgie, de comédie et de thèmes universels, « Acapulco » offre une vision rafraîchissante et positive de la vie dans un cadre mexicain qui vous donnera envie de voyager via Apple TV .

5/ Jane the Virgin :

« Jane the Virgin » est une série télévisée comique et dramatique américaine créée par Jennie Snyder Urman et inspirée d’une telenovela vénézuélienne avec en tête d’affiche Gina Rodriguez.

Synopsis : Jane Villanueva est une jeune femme latina très pieuse qui, par un coup du sort, se retrouve enceinte après une insémination artificielle accidentelle lors d’un examen médical de routine. Jane, interprétée par Gina Rodriguez, navigue alors à travers les défis de la grossesse inattendue, tout en équilibrant sa vie amoureuse compliquée, sa carrière d’écrivain en herbe et les dynamiques familiales.

La série se distingue par son style narratif unique, utilisant un narrateur omniscient, et intègre souvent des éléments de telenovela tels que des rebondissements dramatiques et des moments humoristiques exagérés. « Jane the Virgin » célèbre la culture latino-américaine, avec des dialogues fréquemment en espagnol, surtout entre Jane et sa famille, notamment sa mère Xiomara et sa grand-mère Alba. La série explore des thèmes universels tels que l’amour, la famille, et l’identité, tout en mettant en lumière les valeurs et les traditions latinas. Avec son mélange d’humour, de drame, et de romance, « Jane the Virgin » a été acclamée pour sa représentation authentique et positive des latinos à la télévision américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *