Conecta fiction : retour sur l'édition 2024

Conecta fiction : retour sur l’édition 2024

La huitième édition de Conecta FICTION & ENTERTAINMENT s’est achevée le 21 juin à Tolède, marquant un nouveau succès pour cet événement incontournable de l’industrie audiovisuelle.

Conecta fiction : retour sur l'édition 2024
Conecta fiction : retour sur l’édition 2024

Pendant quatre jours, la ville a accueilli un millier de professionnels venus de 33 pays, avec une majorité provenant d’Europe (70%) et d’Amérique latine (30%). Cet événement vise à promouvoir la coproduction entre l’Amérique et l’Europe, offrant une plateforme unique pour découvrir les dernières tendances et évolutions du secteur.

Chaque année que ce soit en présentiel ou en distanciel, nous suivons avec beaucoup d’attention Conecta Fictions. Événement incontournable pour l’industrie de l’audiovisuel, il permet de partir à la rencontre des acteurs du milieu mais aussi de dénicher les tendances de demain. Cette année, le pays invité d’honneur était le Portugal.

Conecta fiction , une Participation Internationale en nette progression :

Géraldine Gonard, directrice de Conecta FICTION & ENTERTAINMENT, a souligné l’importance de cette rencontre annuelle, qui a vu la participation équilibrée de cadres européens et américains. Les pays phares de cette édition étaient le Brésil et le Portugal, suivis de près par la France, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Chili, l’Argentine et le Mexique.

Le profil des participants était diversifié, incluant des commissaires, des plateformes, des télédiffuseurs, des acheteurs, des producteurs, des talents, des représentants institutionnels et des délégations d’autres pays. Plus de 3 500 réunions en face-à-face ont eu lieu au Palacio de Congresos El Greco, accompagnées de 24 panels, 11 keynotes, 6 sessions de pitch publiques, 4 sessions de pitch privées, 4 sessions de pitch des commissaires, 8 ateliers, et 3 after work meetings.

L’avantage d’un événement comme Conecta fiction est qu’il permet d’échanger librement avec des acteurs de l’audiovisuel.

L’Espagne terre de tournage mais aussi pays plébiscité pour ses contenus

Ana Isabel Fernández, directrice générale du tourisme, du commerce et de l’artisanat de Castilla-La Mancha, a mis en lumière les opportunités offertes par la Commission du Film de Castille-La Manche à Conecta 2024. En seulement trois jours, 48 réunions ont abouti à la concrétisation de six projets qui seront filmés l’année prochaine dans la région.

L’Espagne s’est imposée au fil des années comme une destination privilégiée pour les tournages, grâce à son attractivité fiscale et à la diversité de ses paysages. De plus, l’espagnol, étant l’une des langues les plus parlées au monde, a contribué à un véritable essor des productions audiovisuelles. En avril 2024, plus d’heures de contenu original espagnol ont été visionnées aux États-Unis (22,5 millions) et au Brésil (18,1 millions) qu’en Espagne (13,5 millions). La rencontre a été dynamisée par la participation des meilleurs acteurs de la télévision du Brésil et du Portugal, dont les listes regorgent de nouveaux projets prometteurs.

Les productions espagnoles ont également été plébiscitées par les jurys des différents projets présentés, soulignant la qualité et l’originalité des œuvres. Cette reconnaissance laisse entrevoir de nouveaux programmes prometteurs à venir. On peut notamment notamment le prix pour K-DREAM / Angeli Pictures, Icecream Pictures (Spain).

Tourné en espagnol et en coréen, le drame musical « K-Dream », actuellement en développement et destiné aux adolescents, montre une adolescente vénézuélienne-espagnole, victime d’intimidation, se concentrant sur sa carrière musicale pour atteindre son objectif : créer son propre K-Dream. groupe pop en Corée. La demi-heure en huit parties la fait « découvrir une identité non étiquetable qui ne rentre pas dans son environnement snob et classiste », a déclaré la créatrice Mi Hoa Lee, qui produit également aux côtés de Rosa Castro chez Angeli Pictures en Espagne.

Le Bureau Audiovisuel Espagnol a également présenté son initiative, mettant en avant l’Espagne comme leader dans la promotion de son secteur audiovisuel, à la fois en Europe et en Amérique. Cette initiative se distingue par son ampleur et son impact, offrant un modèle pour d’autres pays.

Présentation de « Vidas Bandidas »

Un des moments forts de cette édition a été la présentation en avant-première de la série très attendue « Vidas Bandidas » de The Walt Disney Company Latin America. Ce drame criminel suit Serginho (Rodrigo Simas) et Raimundo (Thomás Aquino), deux complices au service du gang dirigé par Bruna (Juliana Paes), qui commettent des vols contre des touristes à Rio de Janeiro. Un braquage ambitieux qui échoue déclenche une série de vengeances, plongeant les personnages dans un chaos imprévisible. Cette série promet d’être un grand succès en Amérique latine.

Conclusions du Conecta Think Tank 2024

Les discussions au Conecta Think Tank ont abordé les défis actuels et futurs de l’industrie audiovisuelle. Voici quelques-unes des principales conclusions :

  1. Fusions et Acquisitions : Une nouvelle phase est prévue d’ici 2025, avec un paysage audiovisuel potentiellement constitué de nombreux projets de moindre envergure.
  2. Inflation : L’industrie est globalement affectée, bien que les budgets ne soient pas réduits partout.
  3. Canaux FAST : Une meilleure sensibilisation des créatifs est nécessaire pour ces nouveaux canaux de distribution.
  4. Droits de Propriété Intellectuelle : La préservation des droits et une rémunération équitable sont des tâches complexes.
  5. Mesures de Succès et Coproduction : La transparence et des pratiques de négociation équitables sont essentielles pour équilibrer les intérêts.
  6. Financement International : Les politiques gouvernementales doivent promouvoir l’industrie comme outil de création d’emplois et de croissance économique.
  7. Durabilité : Des mesures plus fortes et de nombreuses petites actions sont nécessaires pour propulser l’industrie vers un leadership durable.
  8. Intelligence Artificielle : Une législation adaptée et une redevance pour l’utilisation des contenus originaux sont cruciales pour assurer la transparence et l’adaptation aux changements apportés par l’IA.

La huitième édition de Conecta FICTION & ENTERTAINMENT a démontré une fois de plus son rôle essentiel dans l’industrie audiovisuelle, en facilitant les échanges, les coproductions et en dévoilant les nouvelles tendances et productions qui marqueront l’avenir du divertissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *