You are here
Home > A la découverte de... > La piel azul : des vacances cauchemardesques

La piel azul : des vacances cauchemardesques

Un été, une fiction vous propose cette semaine de partir en vacances sur un voilier avec la Piel Azul. Un séjour de rêve qui va très vite tourner au cauchemar…

Produit par Antena 3 Films et BocaBoca, la piel azul est un thriller inquiétant composé de deux épisodes tournés à Alicante. Une histoire qui commence bien pour finalement se transformer en un cauchemar dont les victimes ne verront pas le bout du tunnel.

Ce qui ne devait être qu’une fin de semaine de rêve va très vite prendre une autre tournure lorsqu’une célèbre chanteuse (Leticia Fabián) et ses amis qui sont harcelés par les paparazzis, décident de partir un bateau privé pour terminer les vacances loin de la terre ferme. Sur le chemin, ils rencontrent une française (Manuela Velles Buscando a Eimish, Velvet) qui parcours le monde et l’invitent à prendre part à leur aventure en pleine mer.

Le luxe est au rendez-vous et l’alcool, la drogue, les relations sexuelles débridées aussi. Mais, les ennuis commencent lorsque German (Miguel Angel Munoz, Sin Identidad, Un dos tres) improvisent une baignade pour le groupe et oublie de mettre les escaliers. Nos protagonistes sont piégés en pleine mer et ne peuvent plus remonter sur le voilier… Après des heures dans l’eau et des tentatives infructueuses pour atteindre le navire, une bouée de sauvetage semble pointer le bout de son nez. Malheureusement, elle se révèlen’être que le début de l’enfer pour ces jeunes gens et certain n’y survivront pas…

Impossible de vous révéler quelle catastrophe va s’abattre sur eux afin de conserver le suspens. Beaucoup critiqué souvent à tord par certains pour être la copie de Open Water : En eaux profondes, il n’en n’est rien. La Piel Azul est un tv-movie qui vaut le détour pour son côté cynique et son huit clos en pleine mer. Une pression constante pèse sur le téléspectateur et laisse une sensation étrange faisant penser que quelque chose d’horrible va arriver sans vraiment savoir ce qui va se passer.  Durant les deux épisodes, la musique et la réalisation de Gonzalo López-Gallego cultivent ces tensions qui nous laissent peu de répit. 

Le casting est aussi très réussi mêlant acteurs du petit écran et interprètes moins connus. Ainsi dans les personnages principaux, nous retrouvons Miguel Angel Munoz qui interprète German, un jeune homme prétentieux qui à seulement 25 ans à déjà tout ce qu’il désire y compris une célèbre petite amie interprétée par l’actrice mexicaine Leticia Fabián. Il est jalousé par son ami d’enfance Luis alias Alejandro Albarracín que vous pouvez voir dans Amar es para siempre et trompe sa fiancé avec Bel (Null García). Ce petit groupe est aussi composé d’un couple marié (Rafael Amaya et Marta Miláns) auquel s’ajoute l’énigmatique Sophie (Manuela Velles).

Ce téléfilm parfait pour la saison estivale vous offrira quelques frissons et une bonne dose d’angoisse.

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top