You are here
Home > Archives > 2015 > Velvet, les galeries ne connaissent pas la crise

Velvet, les galeries ne connaissent pas la crise

Velvet, la série d’Antena3 vient de clore le tournage de sa deuxième saison et continue sur sa lancée avec des audiences au beau fixe qui font le bonheur de la chaîne qui vient de fêter ses 25 ans !  L’engouement est tel que les galeries ouvriront leur porte pour une troisième saison, déjà commandée par e. En attendant, la suite est à découvrir tous les lundis soirs !

Revenons sur la première partie de la deuxième saison pleine de rebondissements (Attention spoilers)

Albeto (Miguel Angel Silvestre) vient de se marier avec Cristina (Manuela Velasco). Mariage d’intérêt pour lui et d’amour pour elle. Ana (Paula Echevarrìa) voit son premier amour s’unir avec une autre femme. Cet événement est vécu comme une trahison, mais la vie va lui offrir une opportunité, celle de commencer une nouvelle relation avec Carlos (Peter Vives, El tiempo entre costuras) un élégant pilote de ligne qui va essayer de la séduire. Ana devant s’occuper pour ne pas penser développe une collection de vêtements pour la boutique de Doña Aurorita. Cela lui est interdit par les normes des galeries mais avec l’aide de Rita, Clara et Luisa, elle crée en cachette des vêtements sous le nom de Philippe Ray.

De son côté, Clara (Marta Hazas) la secrétaire des galeries continue sa relation pleine de haut et de bas avec Don Mateo (Javier Rey). Quiproquos, situation périlleuse vont leur permettre de formaliser leur couple haut en couleur.

Cap23_Velvet_271014_029 copia

Rita (Cecilia Freire,Physique ou chimie) découvre qu’Adolfo (Benito Sagredo) avec qui elle entretient une relation lui a menti. Il lui a caché qu’il était marié et avait des enfants. Totalement effondrée, Rita se sent seule et abandonnée. Elle ne voit pas de sortie à cette vie de célibataire. Avec le soutien de ses amies elle va reprendre des forces et continuer son quotidien. Elle retrouve aussi Pedro revenu de son voyage en Allemagne pour passer du temps avec son fils Manolito. A son retour les deux ne trouvent pas le moment de se dire qu’ils s’aiment.
Pedro (Adrián Lastra) lache et toujours au milieu de quiproquos finit par se fiancer avec la mère de son fils : RosaMari. Le mariage approche mais pourra-t-il se marier avec celle qu’il n’aime pas?

Cap19_Velvet_071014_178 copia

Luisa (Manuela Velles) veuve depuis peu quitte rapidement ses vêtements de deuil et finit par vivre une vie dévergondée pour l’époque. Tous les soirs elle sort au Pausa et finit ivre à danser sur les tables. Elle arrivera à se ressaisir grâce encore une fois a ses amies. On la découvre aussi chanteuse grâce à Rita qui l’inscrit a un radio crochet. Mais Luisa a un nouveau prétendant; Jonàs le cousin de Pedro qui vient d’intégrer les équipes de vendeur de Velvet. Jonàs (Llorenç Gonzalez, Gran Hotel) vient perturber la vie des galeries avec ses gaffes. Il sera le soutien de Pedro, son confident.

Raùl de la Riva (Asier Etxeandìa) exilé à Paris suite à la plainte déposée à son encontre pour plagia revient aux Galeries, preuve à l’appui de son innocence malheureusement trop tard puisque Velvet a déjà trouvé un nouveau créateur. Mais ce n’est sans compter le caractère de Raùl. Il reprendra sa place après de vigoureuses négociations avec la direction. Doña Blanca (Aitana Sànchez Gijón) continue chef d’atelier. Sa relation avec Maximiliano (Maxi Iglesias, Physique ou chimie) est découverte. Elle finit par être remerciée mais ce n’est pas sans compter le soutien de Don Emilio (José Sacristán). Elle finit par retrouver sa place.

Cap21_Velvet_111114_050 copia

Les galeries Velvet ont conclu un contrat avec une compagnie aérienne. Elles doivent développer les uniformes pour toute la compagnie. C’est ainsi qu’Ana devient créatrice et que les galeries ont besoin d’une nouvelle chef d’atelier. Emilio fait embaucher Elena, qui vient de Cuba. Ayant travaillé avec le père d’Alberto, elle finit de convaincre le jeune directeur. Mais il ne sait pas qu’Elena s’appelle Isabel Navaro et qu elle est tout simplement sa mère. Elena (Angela Molina) deviendra la confidente d’Ana. Mais son secret est sur le point d’être dévoilé. Au niveau de la direction, les tensions sont à leur apogée.

GVcap20_20141002_388 copia

Enrique (Diego Martín) continue à la tête de l’entreprise et met tout en œuvre pour casser les plans d’Alberto. En plus d’être un homme d’affaire sans pitié, il entretient une relation avec Patricia (Miriam Giovanelli). Il met en danger son couple avec Barbara (Amaia Salamanca). Loin d’être aveugle elle trouvera une façon de se venger de son mari.

GVcap19_20140910_224 copia

Enrique obtient grâce à Carlos la possibilité de proposer une collection pour une compagnie aérienne qui appartient à la famille Ortega. Le projet est suivi par Sara Ortega fille du fondateur (Juana Acosta). Femme libérée et fatale, elle séduit Alberto qui se lance dans cette liaison physique sans aucun compromis.

Chaque couturière de l’atelier a proposé une ébauche de modèle pour obtenir le marché de la compagnie aérienne. Les dessins d’Ana ont été retenus et elle passe de couturière à créatrice au côté d’Alberto. Le passé refera t’il surface? A ce stade tous les couples sont en danger et les affaires sont incertaines.Pour connaître la suite il vous suffit de faire un clic sur atresplayer.com

 

Pierre
Pierre
Grand consommateur depuis une quinzaine d'année des productions audiovisuelles espagnoles, je profite de cet espace pour vous en parler et vous donner mon avis.
Top