You are here
Home > Archives > 2013 > Grand Hotel, une série saluée par les critiques

Grand Hotel, une série saluée par les critiques

La série Grand Hotel diffusée sur M6 depuis 2012 puis sur Téva ne cesse d’être saluée par les critiques et offre un parcours sans faille depuis sa sortie en 2011. 

28338_amaia-salamanca-yon-gonzalez-gran-hotel

Après deux nominations au 52e Festival de Monte-Carlo dont celui du meilleur acteur pour Yon Gonzalez, la productrice Teresa Fernandez Valdes était membre du jury au côté de Christophe Lambert en juin dernier.  Elle a aussi été primée meilleure série de l’année aux Alma Awards, mais plus surprenant encore elle est nommée au festival de fiction le plus important d’Asie les Seoul International Drama Awards.

Et le reste du casting n’est pas non plus épargné par cette renommée !

Concha Velasco alias Angela la gouvernante a reçu un Goya d’honneur pour l’ensemble de sa carrière remis entre autre par sa partenaire à l’écran Amaia Salamanca (Alicia Alarcon).

Adriana Ozore (la mère Alarcon) a été sacrée meilleure actrice aux Premios Iris de l’académie de la télévision espagnole.

Et le fameux Lluis Homar que l’on a pu notamment voir dans Etreintes Brisées de Pedro Almodovar figure au casting de la dernière saison et est même au centre de l’intrigue. (Attention Spoilers)

Pour ceux qui ne connaissent pas encore la série, voici un petit résumé :

Espagne, 1905. Julio Olmedo, jeune homme d’origine modeste se rend à Cantaloa pour rendre visite à sa sœur Cristina, employée comme femme de chambre au prestigieux Grand Hôtel qui ne lui a pas écrit depuis un moment. À son arrivée, il découvre qu’elle a été renvoyée et qu’elle n’a pas donné signe de vie depuis plus d’un mois… Persuadé que sa disparition cache quelque chose, Julio décide de rester et s’installe au Grand Hôtel avec pour seuls indices les dernières lettres que sa soeur lui a écrit. Se gardant bien de révéler sa véritable identité, le jeune homme parvient à se faire embaucher en tant que serveur ce qui lui permet de débuter son enquête… et de faire la connaissance de la très belle Alicia, la fille de Doña Teresa Alarcón, la propriétaire du Grand Hôtel qui est de retour après le décès soudain de son père. Julio va vite découvrir qu’au Grand Hôtel, personne n’est ce qu’il paraît être. Personne n’est à l’abri du danger et de la suspicion… Un réseau complexe de mensonges, d’amours, de secrets et de trahisons… dans un cadre incomparable qui a bien des mystères à dévoiler. 

La saison 1 a été diffusée l’été dernier sur M6. La saison deux est actuellement programmée sur Téva qui diffuse en même temps le troisième et dernier chapitre de cette histoire. La chaine anglaise Sky Art HD continue sa diffusion avec succès.

En Espagne, la série a tiré sa révérence après une troisième saison, totalisant entre 2 et 3 millions de téléspectateurs par épisode soit un large succès. L’un des points forts de cette série réside dans sa capacité à se renouveler sans cesse créant des énigmes toujours plus compliquées à résoudre. Le cadre est lui aussi magnifique. Les extérieurs sont tournés dans un hôtel à Santander.

La série étant terminée, la société de Production Bambu Producciones a déjà lancé un nouveau programmé intitulé Galerías Velvet dont nous vous reparlons prochainement.

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com
Top