You are here
Home > A la découverte de... > Quand la monarchie s’invite au cinéma

Quand la monarchie s’invite au cinéma

Felipe Y Letizia, une romance qui a passionné les médias au point d’avoir le droit à son adaptation cinématographique. 

REY

Juan Carlos Ier a choisi d’abdiquer après 39 ans de règne au profit de son fils le prince Felipe. Ce dernier est par conséquent devenu à 46 ans le roi d’Espagne. Felipe de Borbón y Grecia est le troisième enfant et le seul fils de roi Juan Carlos et de la reine Sofia de Grèce. De sang royal, il est le descendant direct de Louis XIV, roi de France. Marié à Letizia Ortiz, une ancienne journaliste qu’il a rencontré en 2002, leur histoire est d’ailleurs digne d’un conte de fée qui a beaucoup fait parler à l’époque au point d’en inspirer le petit écran.

Felipe y Laetizia, l’adaptation télévisuelle :

Felipe y Letizia deber y querer est un téléfilm en deux parties commandé par la chaîne Telecinco et co-produit par Brutali. Sortie en 2010 soit six ans après leur mariage, la mni-série retrace la rencontre du couple interprété par Fernando Gil et Amaia Salamanca. Fernando Gill a par la suite interprété Juan Carlos I dans El Rey, une mini-série biopic sur le monarque. Quant à Amaia Salamanca, elle est connue en France pour  Gran Hotel et Velvet.

De plus, la production a pu s’appuyer sur d’autres poids lourds du cinéma espagnol avec Juanjo Puigcorbé (l’Amour nuit gravement à la santé) et Marisa Paredes.Tous les ingrédients semblaient réunis pour faire de ce téléfilm un succès. Toutefois, il n’en fut rien…

Felipe y Laetizia, un accueil mitigé :

A l’époque, les critiques avaient qualifié la mini-série de calamité obligeant certains acteurs à prendre la parole. Ainsi Juanjo Puigcorbé, qui interprète le roi Juan Carlos, avait déclaré que les critiques étaient injustifiées. Néanmoins, ce n’est pas le travail des acteurs qui a été remis en cause, mais plutôt le scénario. En effet, certains ont trouvé que l’histoire manquait de réalisme et de prises de risques dans le traitement. Par conséquent, les gens ont eu du mal à prendre le récit au sérieux.

Les décors et les scènes officielles ont été reproduites à l’identique jusqu’aux costumes et à la gestuelle des protagonistes.

La critique de la rédaction :

Felipe y Letizia est une histoire très romantique qui s’attache surtout à la relation qu’entretenait le prince et la journaliste. On découvre leur rencontre, leur premier rendez-vous et l’attachement mutuel qui s’est créé au fil des années. On découvre un prince timide qui tombe sous le charme de cette journaliste. La production a énormément accentué le côté conte de fée des temps modernes. D’ailleurs, on peut comparer la mini-série au téléfilm Kate et William, quand tout a commencé.

Si la série peut manquer de réalisme au niveau du traitement de l’histoire, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une fiction. Par conséquent, elle offre une vision d’un événement et non pas une vérité générale. De plus, c’est à ce jour la seule production qui s’intéresse à cette histoire.

Bien que certains faits ne soient pas objectifs, le téléfilm permet d’en savoir davantage sur ce couple et sur toute la famille royale. D’ailleurs, les critiques n’ont pas empêché La chaîne Telecinco de retravailler la même thématiques. En effet, le groupe mediaset a par la suite sorti une mini-série qui retrace le parcours du roi Juan Carlos Premier dont les critiques ont aussi été mitigées.

Enfin et plus généralement, l’histoire de l’Espagne captive les espagnol qui sont les champions des séries historiques comme nous avons pu le voir avec la série Isabel puis avec El Ministerio del Tiempo et prochainement avec Carlos, Rey Emperador.

En attendant, vous pouvez voir le téléfilm Felipe Y Letizia sur le replay de la chaîne Telecinco en version originale. Il a été diffusé en Italie et en Allemagne mais aucunes dates n’est prévue pour la France. 

http://www.mitele.es/tv-movies/felipe-y-letizia/

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

3 thoughts on “Quand la monarchie s’invite au cinéma

Laisser un commentaire

Top