You are here
Home > Archives > 2013 > Projecteur sur les productions latines nommées au Festival de Télévision de Monte-Carlo

Projecteur sur les productions latines nommées au Festival de Télévision de Monte-Carlo

A moins d’une semaine du prochain Festival de Télévision de Monte-Carlo qui se tiendra du 9 au 13 juin, nous vous présentons les productions audiovisuelles en compétition officielle.

Carta a Eva diffusé sur la chaine espagnole TV2.

Carta a Eva est une mini-série réalisée par Agustí Villaronga qui se déroule dans le contexte difficile de l’Espagne des années 40. L’histoire est centrée sur trois femmes : la communiste Doña Juana (Nora Navas), l’épouse de Franco Carmen Polo (Ana Torrent) et Eva Perón première dame d’Argentine surnommée la célèbre Evita (Julieta Cardinali). Ces femmes qui n’ont rien en commun se croisent au cours de la visite officielle d’Eva dans ce pays isolé qu’est l’Espagne de 1947. Derrière le faste de l’accueil se tissent des intrigues, des luttes au sein même de l’entourage de Franco, le Caudillo, et la possibilité pour Evita de sauver une vie. Après cette histoire, leurs vies ne seront plus jamais les mêmes.

Nommée dans de nombreux Festivals comme celui de San Sebastián ou le Festival International des Programmes Audiovisuel (FIPA) ou elle a remporté le prix du meilleur scénario, cette mini-série en deux épisodes d’une durée moyenne de 86 minute fait beaucoup parler d’elle.

Elle a même gagné la faveur des critiques en remportant la médaille d’or au prestigieux Festival International du Film et de la Télévision de New York ainsi que la médaille d’argent de la meilleure mini-série au Festival mondial des médias à Hambourg

Un palmarès rare pour un programme du petit écran qui est aussi lié à son casting prestigieux dans lequel on retrouve notamment la grande Carmen Maura ou encore Julieta Cardinali nominée d’ailleurs en tant que meilleure actrice de mini-séries.

Pour le moment, une diffusion française n’est pas d’actualité mais étant donné l’ampleur du phénomène, on peut espérer qu’une chaine de télévision achètera prochainement les droits.

 

Capadocia : une série multi-culturelle.

Capadocia est la première série de la branche sudaméricaine de HBO à être tournée au Mexique, une production très ambitieuse avec pas moins de 300 acteurs et quelques fois de véritables prisonnières en guise de figurantes. Diffusée depuis le 2 mars 2008 sur HBO Latin America, elle n’est arrivée en France qu’en 2010 sur  Orange cinéma Séries puis en 2011 sur France Ô passant malheureusement  un peu inaperçue. Une déception car cette série vaut le détour.

Synopsis :
Capadocia est le nom d’une prison pour femme modèle de Mexico, financée par l’association patronale Exxo. Les femmes qui y sont incarcérées y suivent un plan de réinsertion sociale par le travail mais la réalité est en fait plus sordide. Le projet industriel dissimule un important trafic de drogue et une incessante lutte d’influence entre Federico Marquez, le représentant d’Exxo, et Teresa Lagos, la directrice du pénitencier, qui défend les droits de l’homme…

Un univers carcérale particulier ou se retrouve les thèmes de l’homosexualité, de la drogue et bien évidemment de l’enfermement. Certes ce n’est pas nouveau mais le traitement des sujets sont différents offrant une nouvelle façon de voir les choses. Les personnages principaux sont suivis avant même leur incarcération permettant de comprendre ce qui a fait basculer leur vie ordinaire en cauchemar.
Bref, ce programme vous donnera une autre image des productions mexicaines.

La série peut aussi compter sur un solide casting avec Dolores Heredia (Angle d’Attaque avec Matthew Fox), Juan Manuel Bernal nominés d’ailleurs en tant que meilleur acteur et meilleure actrice catégorie séries dramatiques au Festival de Télévision de Monte-Carlo. Plus récemment l’acteur espagnol Miguel Angel Munoz a rejoint la troisième saison.

Verdict le 13 juin lors de la cérémonie de clôture ! 

Le Festival de Télévision de Monte-Carlo est une compétition récompensant par une Nymphe d’Or ou une sélection de Prix Spéciaux  les meilleurs programmes et acteurs de télévision du monde. Durant le Festival, un jury international composé d’acteurs et de professionnels de la télévision participe au visionnage de tous les programmes en compétition avant d’élire les gagnants.Chaque année, plus de 30 pays sont représentés dans la compétition, avec plus de 100 programmes nommés. sources site officiel

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

2 thoughts on “Projecteur sur les productions latines nommées au Festival de Télévision de Monte-Carlo

Laisser un commentaire

Top