You are here
Home > A la découverte de... > Interview: Lluís Homar est le nouveau maître du Grand hôtel

Interview: Lluís Homar est le nouveau maître du Grand hôtel

Lluís Homar interprète Jesús Cisneros le nouveau maître d’hôtel dans la saison 3 de la série Grand Hôtel actuellement diffusée sur Téva tous les dimanches soirs. Un personnage en apparence anodin qui réserve quelques surprises. L’acteur connu en France pour sa participation au film Etreinte Brisées de Pedro Almodovar revient sur le rôle qu’il interprète dans la fiction à succès.

Comment définis-tu Jesús Cisneros, ton personnage dans Grand Hôtel?
C’est le nouveau maître d’hôtel. C’est un homme avenant qui se préoccupe des autres et qui tente dans la limite du possible d’aider tout le monde dans l’hôtel. C’est une personne de consensus, proche des autres et qui sait faire ressortir le meilleur d’autrui. En définitive, c’est un homme bien.

Il n’a pas cette méchanceté qu’avait Benjamín, l’ancien maître d’hôtel?
Pour rien au monde. Nous verrons dans le Grand hôtel, un autre type de maitre d’hôtel qui n’a rien à voir avec les autres. Jesus est un homme proche des gens.

Avec quel personnage va-t’il avoir le plus de relations?
Jesús va beaucoup se rapprocher de madame Teresa, le personnage interprété par Adriana Ozores et de Concha Velasco qui joue Ángela. Il aura aussi beaucoup d’intéraction avec Julio (Yon González) pour qui il a de l’affection. Il va le prendre sous son aile comme aide pour lui apprendre la profession afin qu’il devienne à son tour dans le futur un maitre d’hôtel. Au départ, c’est avec ces trois personnages qu’il aura le plus de relations.

Qu’aimes-tu le plus dans ton personnage?
Le fait d’avoir à travailler sur la base d’un personnage qui est une bonne personne et qui est susceptible de tomber amoureux.

Il n’a rien à avoir avec Galba, ton personnage dans Imperium’ e ‘Hispania’ (deux séries produites par Bambu Producciones.
Non, rien à voir (des rires).

En quoi Jesus est-il différent des autres personnages que tu as interprété dans le passé?
Peut-être dans le fait que c’est une bonne personne et que l’amour faire partie de sa vie. C’est un trait peu commun dans les personnages que j’ai interprété. J’aime beaucoup de rôle.

Comment s’est passé son arrivée au Grand Hôtel?
Après l’audition, Angela voit d’un bon oeil son embauche et Jesus est très bien reçu pour son caractère affable et il créé aussitôt des liens avec tout le monde. C’est une arrivée très agréable aussi bien pour moi que pour mon personnage et pour les autres habitants de l’hôtel.

Comment s’est déroulé le tournage?
Ça a été un plaisir aussi bien avec Antena 3 qu’avec l’équipe de la série. Je connaissais deux des trois directeurs, il ne me manquait que David Pinillos avec qui je n’avais jamais travaillé, mais les autres, je les avais rencontré sur les tournages de Imperium et Hispania (deux séries produites par Bambu).
Je connaissais toute l’équipe et ça fait que de jour en jour, c’était comme de travailler à la maison. Nous avions un bon rythme et une grande exigence sur le tournage. C’était très confortable.

Avais-tu déjà travaillé à Santander où sont tourné les extérieurs de la série?
Non, jamais. Au départ, j’ai seulement tourné sur les plateaux de la série.
Les images que j’avais vu de Santander étaient magnifiques. Je connaissais cette ville car j’y avais été plusieurs fois et je crois que les extérieurs sont importants pour qu’une série ou un film respirent.

Que possède Grand Hôtel pour avoir autant de téléspectateurs toutes les semaines?
La série a beaucoup de choses comme une facture inhabituelle. Il y a une qualité qui émane de la fiction et qui fait que cette histoire qui n’est pas réelle et qui est tournée en Espagne a une pépinière d’acteurs très équilibrés avec des âges différents et un premier niveau avec des costumes, de la lumière, des décorations…
La somme de tous ces éléments qui la caractérisent en fait un produit de grande qualité.
Le scénario est aussi très important et fait que les histoires que créent les scénaristes accrochent les gens et suivent les personnages.

Qu’est ce qui est le plus pratique à porter : le costume de maître d’hôtel de Jesus ou l’armure de Galba?

 

L’uniforme de Jesus est plus pratique que l’armure et les tuniques de Galba (des rires).
L’armure pesait plus mais avait des côté positives. Le costume du maître d’hôtel est plus commode au niveau du vestiaire.

Vous pouvez découvrir le secret de  Jesús Cisneros en suivant la série Grand Hôtel tous les dimanches soirs sur Téva.

Source : Oficina prensa Antena 3

Laisser un commentaire

Top