You are here
Home > Archives > 2013 > Retour sur le Festival de Malaga

Retour sur le Festival de Malaga

Le Festival du Film de Malaga s’est achevé samedi. Après une semaine de projections et de tapis rouges avec les talents hispaniques du moment ( Miguel Angel Munoz, Mario Casas, Maribel Verdú…) l’heure est au bilan de cette 16e édition.

Cette année la sélection a été à la hauteur des espérances en offrant quelques films étonnants.

Parmi les grands favoris de cette année, on peut mettre en avant 15 años y un día de Gracia Querejeta sur les problèmes de communication entre une mère et son fils adolescent. Un franc succès avec pas moins de 3 prix dont celui du meilleur film. Pour le moment , aucune date de sortie française n’est prévue néanmoins, la bande-annonce vous permettra de patienter un peu.

Le long-métrage très touchant Ayer no termina Nunca d’Isabel Coixet faisait aussi parti des favoris et Candela Peña a remporté le prix d’interprétation féminine ex aequo avec la jeune Aura Garrido (Angel O demonio, Physique ou Chimie…) pour le film Stockholm de Rodrigo Sorogoyen del Amo.

Un film fort mélangeant, drames, relations amoureuses et pulsions… tout un programme.

On retiendra aussi que le prix d’interprétation revient à Mario Casas pour la Mula, un film très controversé dont le tournage a été compliqué. L’acteur a d’ailleurs insisté sur le fait qu’il ne s’agissait pas d’un long-métrage sur la guerre civile, une période qui reste encore très tabou en Espagne et a déclaré :

« Le film parle de personnes qui sont dans un endroit ou elles ne veulent pas être, il ne parle pas de bien ou de mal mais de personnes simples. »

Découvrez le palmarès de cette 16e édition.

Section longs-métrages :
Le jury de cette 16e édition du Festival de Málaga était dirigé par Joaquín Oristrell avec Verónica Echegui, Ignacio Martínez de Pisón, Inés París, Lorenzo Saval, Fernando Sokolowicz y Natalia Verbeke.

BIZNAGA DE ORO  : Meilleur Film
15 años y un día de Gracia Querejeta

BIZNAGA DE PLATA : Prix spécial du Jury
Ayer no termina nunca de Isabel Coixet

BIZNAGA DE PLATA : Meilleur réalisateur
Rodrigo Sorogoyen por Stockholm

BIZNAGA DE PLATA : Meilleure Actrice remis à deux interprètes
Candela Peña por Ayer no termina nunca y Aura Garrido por Stockholm

BIZNAGA DE PLATA : Meilleur Acteur
Mario Casas por La mula

BIZNAGA DE PLATA : Meilleur second rôle féminin
Attribué à l’ensemble du casting féminin :  Esther Rivas, Beatriz Arjona, Marta Poveda, Ruth Armas, Carmen Mayordomo y Natalia Mateo

BIZNAGA DE PLATA : Meilleur second rôle masculin
Attribué à l’ensemble du casting masculin : Javier López, Ken Appledorn, Nay Díaz, Daniel Pérez y Juan Rabonet

BIZNAGA DE PLATA : Meilleur Scénariste.
Gracia Querejeta y Antonio Santos Mercero por 15 años y un día

BIZNAGA DE PLATA : Meilleure Bande Son.
Pablo Salinas por 15 años y un día

BIZNAGA DE PLATA : Meilleures photographies ‘PREMIO DELUXE’
Jordi Azategui por Ayer no termina nunca

BIZNAGA DE PLATA : Meilleur Montage.
Jordi Azategui por Ayer no termina nunca

BIZNAGA DE PLATA ‘PREMIO ALMA’ :  Meilleure adaptation de nouvelles
Isabel Peña y Rodrigo Sorogoyen por Stockholm

Le jury des prix critiques du 16e Festival de Málaga composé de Regina Sotorrío, Andrés Arconada y Fernando et de Luis-Orueta.

BIZNAGA DE PLATA : Prix spéciaux du jury « FNAC »
15 años y un día de Gracia Querejeta

Mention spéciale du jury de la critique à :
Stockholm de Rodrigo Sorogoyen

BIZNAGA DE PLATA : Prix du public ‘GAS NATURAL FENOSA’
Diamantes negros de Miguel Alcantud

Section Documentaires :
Jury : Elena Oroz,David Muñoz, y Albert Solé, emite el siguiente fallo:

BIZNAGA DE PLATA : Meilleur Documentaire avec un prix de 8.000 EUROS
A la sombra de la cruz de Alessandro Pugno

BIZNAGA DE PLATA : Second meilleur documentaire avec un prix de 4.000 EUROS
Palabras mágicas (para romper un encantamiento) de Mercedes Moncada Rodríguez

BIZNAGA DE PLATA : Prix spécial du jury :
El impenetrable de Daniele Incalcaterra y Fausta Quattrini

BIZNAGA DE PLATA : Prix du public.
Otorgado por un jurado compuesto por alumnos de la Universidad de Málaga:
Pepe el andaluz de Alejandro Alvarado y Concha Barquero

Bref nous avons ici  un cru très alléchant et on espère que certains d’entre eux passeront les frontières pour venir jusqu’à nous !

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

One thought on “Retour sur le Festival de Malaga

Laisser un commentaire

Top