You are here
Home > Acteurs > Tito Valverde, l’oncle terrible de Sin Identidad

Tito Valverde, l’oncle terrible de Sin Identidad

Tito Valverde interprète le terrible Enrique, l’oncle de Maria Fuentes dans la série Sin Identidad. Un homme sans scrupule qui est prêt à tout pour réussir. Un personnage qui fait frissonner certains et qui arrive toujours à s’en sortir. Qui est Tito Valverde? Nous vous proposons un portrait inédit de l’homme qui se cache derrière Enrique Vergel.

Des débuts au théâtre :

Tito Valverde a dédié sa vie à l’interprétation et cela depuis sont plus jeune âge. A 17 ans, il intègre l’école d’art dramatique de Malaga et commence à monter sur les planches de théâtre. On ne compte plus le nombre de pièces interprété par l’acteur. En 1974, il débute sa carrière de manière professionnelle avec l’aide de José Luis Alonso. Depuis, les théâtres ne désemplissent pas quand le nom de Tito Valverde est annoncé.

Le cinéma s’intéresse à lui :

A l’âge de 26 ans, il débute au cinéma dans le film la Guerra de Papa réalisé par Antonio Mercero (Verano Azul, Farmacia de Guardia)
Dans sa filmographie dense, on retiendra le long-métrage Sombras y una batalla qui lui vaudra un goya comme meilleur acteur. Puis en 2013, le film Quince años y un día présenté au Festival de Malaga sa ville natale. Le long-métrage y remporte trois prix dont celui du meilleur film. Tito Valverde y interprète un grand-père froid et sévère qui tente de remettre son petit-fils dans le droit chemin.

La popularité du petit écran.

Tito Valverde est un acteurs aux multiples facettes qui touche à tous les domaines. S’il est déjà connu dans le milieu du théâtre puis dans celui du cinéma, il l’est beaucoup moins du public en général. La télévision lui permet d’être reconnu par toutes les générations. Il commence par de petites apparitions avant d’obtenir un premier grand rôle sur la chaîne public tve dans la fiction Pepa Y Pepe sur TVE. Il y interprète Pepe dans une comédie familiale avec Verónica Forqué, María Adañez (la que se avecina) et Isabel Ordaz (Gran Hotel). En 1999, il obtient le rôle qui va faire évoluer sa carrière vers une reconnaissance plus populaire avec El Comisario sur Telecinco. Cette série dans laquelle il joue le commissaire Gerardo Castilla  a accompagné les Espagnols pendant 10 ans avec pas moins de 12 saisons.

En 2014, il intègre le casting de la première saison de la série Velvet diffusée en France sur Téva, où il interprète Rafael Marquez, le père de Alberto (Miguel Angel Silvestre) qui se suicide et laisse le trouble dans les galeries. En parallèle, il joue le temps de deux épisodes dans la fiction Victor Ros sur Tve.

L’horrible Enrique Vergel de Sin Identidad :

Jusqu’à présent, Tito Valverde avait surtout interprété des rôles sympathiques sur le petit écran. Le personnage d’Enrique Vergel est bien différent. C’est un homme de pouvoir qui à l’époque de Franco avait développé un trafic d’enfants volés (voir notre article de présentation). Il est prêt à tout pour ne pas que son secret soit découvert à commencer par faire disparaître son unique nièce la jeune Maria Fuentes. Dans la saison 2, Enrique apprend qu’il a une maladie cérébrale qui pourrait bien compliquée sa carrière politique. Le jeu de Tito Valverde est tout simplement épatant. Il donne une dimension supplémentaire au personnage en renforçant sa crédibilité. Il partage notamment quelques scènes à couper le souffle avec Veronica Sanchez alias Amparo dans la série.

Vous pouvez retrouver Tito Valverde tous les mercredis dans le final de Sin Identidad sur Antena 3.

Source : www.titovalverde.com

Pierre
Pierre
Grand consommateur depuis une quinzaine d'année des productions audiovisuelles espagnoles, je profite de cet espace pour vous en parler et vous donner mon avis.

One thought on “Tito Valverde, l’oncle terrible de Sin Identidad

Laisser un commentaire

Top