You are here
Home > A la une ! > #FCEN2017 : re-vivez la cloture du Festival et le film Kalebegiak

#FCEN2017 : re-vivez la cloture du Festival et le film Kalebegiak

La 27ème édition du festival du cinéma espagnol de Nantes s’est achevé le 2 avril avec une cérémonie  de clôture digne de ce nom pour un public toujours aussi fidèle. Quels sont les primés de cette année? Quels films sont à retenir? 

Le bilan de cette 27ème édition :

Cette 27ème édition du festival de Nantes a été comme tous les ans riche en rencontres et émotions. Pendant 10 jours, cet événement a rendu accessible le cinéma espagnol au plus grand nombre. Du court-métrage au documentaire en passant par le Thriller et la comédie, tous les genres étaient présents. En effet, le public Nantais a pu profiter d’une large palette et découvrir plusieurs facettes du cinéma espagnol. Mais, le festival ce n’est pas seulement des projections, c’est aussi des rencontres. D’ailleurs, à cette occasion, une palette de grands artistes s’étaient déplacés en territoire francophone le temps de quelques jours.

Bien évidemment, on se souvient du passage de la grande Rossy de Palma, cette actrice internationale. Au-delà d’être une Chica Almodovar, elle représente aussi un pont entre l’Espagne et la France. Cette actrice Espagnole se sent Francophone et offre sa générosité et sa folie à qui veut bien la prendre.

On pourrait aussi vous citer les rencontres avec des réalisateurs passionnés et talentueux comme Jonas Trueba, Jo Sol,  Marc Crehuet ou encore Paco León.

Puis il y a eu l’hommage à une des actrices Espagnoles qui a marqué 2016 à travers le monde en incarnant une  Julieta dans le dernier film de Pedro. Ce film  a séduit le monde avec une histoire forte. On voit Julieta comme une femme consumée par l’absence alors que Emma Suárez est tout le contraire. Une femme qui aime la vie, heureuse, joyeuse qui croque la vie à pleine dent, prête à jouer dans une comédie !

Le Palmarès :

Enfin, un festival c’est aussi une remise prix et les récompenses ont été nombreuses :

Les prix ont été remis aux réalisateurs qui ont tous eu un mot pour vous qui avez vu leur film mais aussi pour l’organisation du festival. Un staff saluée pour leur efficacité et leur travail mais aussi pour faire que la culture espagnole traverse les frontières et ait toute la place qu’elle mérite.

 

Le Pays Basque à l’honneur avec le film Donosti je t’aime :

Depuis 2001, le festival de Nantes a développé une relation et un partenariat avec San Sebastián. Le Pays basque est représenté à toutes les sélections du festival. Nous avons pu découvrir grâce à cette évènement annuel cette culture authentique, cette langue et nous vous invitons vivement à faire de même. C’est un partenariat avec la fondation Etxepare vous permet de mettre en avant le Pays Basque.

Un Pays Basque mis en avant lors de cette soirée de clôture. Le festival nous a invité à découvrir au-delà des paysages touristiques, Saint Sébastien avec un film composé de 12 courts-métrages. Sous le titre Donosti, je t’aime ou en version originale Kalebegiak  met en avant sous tous les registres, les différents regards  de cette ville. 15 cinéastes et 12 courts-métrages réunis dans le cadre de St Sébastien capitale européenne de la culture en 2016.

La direction est assurée entre autre par les réalisateurs : Julio Medem (Ma ma, Chaotique Ana), Gracia Querejeta (Felices 140), Imanol Uribe (Lejos del mar, Miel de Naranja)… Et au casting entre autre Miren Ibarguren (Aida, La que se avecina), Barabara Goenaga (ifamily, Pikadero), Marta Etura (L’homme au mille visages)… 

Merci au Festival du Cinéma Espagnol de Nantes :

Enfin, il est temps de dire au revoir au Festival 2017. Un Hasta luego  autour d’un cocktail offert et en présence de du public et de l’organisation. Nous en profitons pour remercier les organisation pour cette occasion donnée et l’accueil toujours aussi chaleureux. En conclusion, nous dirons simplement que nous croyons en notre projet commun de promouvoir la culture cinématographique Espagnole en France.

On invite nos lecteurs à visiter le site du festival pour voir les meilleurs moments en photos et vidéo.

Enfin, une nouvelle, semaine commence et nous reprenons notre travail de reporter.

Nous serons cette fois à Cannes pour le MIPTV alors suivez nous et retrouvez nous dans notre section.

Pierre
Pierre
Grand consommateur depuis une quinzaine d'année des productions audiovisuelles espagnoles, je profite de cet espace pour vous en parler et vous donner mon avis.

Laisser un commentaire

Top