Les filles du dernier rang, l'aventure de 5 femmes à découvrir sur Netflix

Les filles du dernier rang, l’aventure de 5 femmes à découvrir sur Netflix

Les filles du dernier rang/ Las de la última fila est la série qui mêle évasion, thématiques de société et puissance féminine. Une fiction réaliste qui raconte la quête de liberté un groupe de femmes le tout écrit et réalisé par le talentueux Daniel Sánchez Arévalo.

Les filles du dernier rang, l'aventure de 5 femmes à découvrir sur Netflix
Les filles du dernier rang, l’aventure de 5 femmes à découvrir sur Netflix

Il y a des séries dont on sait en les visionnant qu’elles ne nous laisseront pas de marbre. Les filles du dernier rang fait partie de cette catégorie grâce à un récit réaliste, touchant qui tente de nous faire comprendre que les choses qui nous semblaient les plus importantes ne l’étaient finalement pas…

Les filles du dernier rang vivent une folle aventure :

Les filles du dernier rang est une série fiction qui aurait pu s’inspirer de faits réels et qui tourne autour de femmes qui vont devoir repenser leur vie.

Synopsis : Sara, Alma, Carol, Olga et Leo font parties d’un groupe d’amies qui durent depuis des années. En effet, ces cinq femmes se sont rencontrées alors qu’elles n’étaient que des adolescentes. Au fil des années, elles ont grandi mais elles sont toujours restées unies au point de s’organiser chaque année un voyage entre copines. Cette semaine d’escapade est l’occasion pour chacune d’elle de revivre une vie de légèreté loin des enfants, du travail et des problèmes du quotidien. On oublie ses problèmes et on profite du moment présent, telle était leur devise. Malheureusement, cette année un événement vient bouleverser leur vie. En effet, l’une d’entre elle vient d’être diagnostiquée d’un cancer.

En signe de soutien, ses copines se rasent la tête et entreprennent un voyage encore plus fou que les précédents. Au programme, des défis un peu dingue basés sur une question : qu’est-ce que tu ferais si tu allais bientôt mourir? À cela s’ajoute une règle qui consiste à ne surtout pas dire qui est malade voir ne pas évoquer la maladie.

Tel est le point de départ de la série produite par Atípica Films, qui en six épisode nous permet d’accompagner ces cinq femmes qui ont mis le cap sur la côte de Cadix pour renforcer leur relation et défier leurs peurs.

Une aventure émouvante qui parle à plus d’entre un :

L’amitié est l’axe centrale de cette comédie déjantée à la fois drôle et sensible qui aborde la thématique de la maladie et l’attachement que l’on porte à ceux que l’on aime. Cette création de Daniel Sánchez Arévalo montre une nouvelle fois la sensibilité de ce réalisateur et scénariste qui a notamment déjà ému le public avec le film dix-sept ans à voir sur Netflix. Il s’est attaqué à un univers féminin éloigné de lui et a notamment expliqué au site huffingtonpost :

« J’avais un besoin personnel et vital de faire une incursion dans l’univers féminin, car mes films sont très peuplés de personnages masculins. L’histoire que je voulais raconter devait au départ être un film, mais j’ai senti qu’à plonger dans leurs personnages et leurs conflits, en une heure et demie, deux heures, je n’allais pas pouvoir alors j’ai travaillé sur une série de 6 épisodes. »

Daniel Sánchez Arévalo

Les filles du dernier rang est une série qui s’adresse à toutes les femmes. En effet, chaque personnage a une personnalité différente à laquelle on peut s’identifie. On aurait pu croire que le temps auraient éloignés ces amies d’enfances, mais elles se retrouvent soudées comme à l’adolescence lorsque la peur de perdre l’une d’entre elles apparait comme une réalité.

Les filles du dernier rang est une série qui repose donc principalement sur son casting qui a franchi le pas de réellement se raser la tête pour interpréter leurs personnages. Ainsi, cette troupe est composée de  Itsaso Arana (Reyes de la noche), Mariona Terés (Entrevías), Mónica Miranda (Dos vidas), María Rodríguez (Los herederos de la Tierra) et Godeliv Van den Brandt (Sky Rojo). Ce sont des actrices qui sont principalement connues pour des seconds rôles et que vous avez pu apercevoir dans de nombreuses séries notamment sur Netflix et qui ont formé une vraie équipe.

« Nous avons formé une bonne équipe, une très grande famille. Le résultat est ce que vous voyez, la relation amicale que nous avons créée. Ça a aussi été très facile parce qu’on est cinq putain de femmes merveilleuses, le casting est très bien fait, ce que Dani a écrit est super et aussi hors caméra, l’équipe s’est assurée que toute cette énergie était constamment là. Nous avons formé une si grande famille »

Godeliv Van den Brandt à Huffingtonpost

Daniel Sánchez Arévalo a par ailleurs parsemée le récit de personnages secondaires qui font des apparitions et qui sont interprétés par des acteurs très connus comme Macarena García, Javier Rey, Carmen Machi, Antonio de la Torre, Michelle Jenner et Marta Guerras.

La critique de la rédaction :

Les filles du dernier rang est une série vraiment pétillante que l’on prend plaisir à regarder. Rythmée par une bande-son entrainante, le premier épisode impose un rythme soutenu que la fiction ne quitte jamais. Chaque défi à relever est l’occasion pour ces femmes de repousser les limites du politiquement correct voir de s’affranchir d’une crainte profonde qu’elles n’avaient pas osé dévoiler avant ce voyage. La maladie est ce qui est la réunie avec une morale : des fois on s’attache à des trucs insignifiants pour ne pas avoir affronter ce qui est vraiment important. 

C’est une fiction qui est réaliste et qui aborde sans tabous les problèmes de société peut-être pour les dédramatiser et nous montrer au final qu’il n’est pas si difficile de les surmonter. Chaque femme est touchante à sa façon et comme chacune d’entre elle, on fini par oublier la maladie. On ne va pas vous détailler chacun des personnages car il est essentiel de vous laisser un peu de suspens et il en sera de même pour les défis. On donnera seulement une recommandation : la consommation de substances illicites est dangereuse pour la santé notamment parce qu’elle peut vous pousser à faire n’importe quoi… Vous comprendrez en voyant l’épisode 2… Pour le reste, il n’y aura pas de confidence.

Seul petit point négatif : certaines scènes trainent en longueur mais cela n’empêche pas d’apprécier l’histoire en générale.

Une chose est sûre : il leur sera difficile de reprendre leur vie tranquille une fois le voyage terminée. Les filles du dernier rang est une série authentique qu’on aurait imaginé triste et qui est au final une belle leçon de vie. On irait presque jusqu’à lui confier les vertus d’une thérapie.

C’est une fiction en mode positive vibes qui fera peut-être naître en vous l’envie de prendre le large. D’ailleurs, lorsque l’on demande à Daniel Sánchez Arévalo ce qu’il aimerait pour sa série, il répond simplement :

Pour moi, la définition du succès serait si, tout à coup, un jour, j’apprenais qu’un groupe d’amis avait fait la même chose. »

Reste à savoir si les filles du dernier rang vous donneront envie de partie à l’aventure et de repousser vos limites…

Les 6 épisodes de la fiction sont à découvrir sur Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × quatre =