Alma, vous ne verrez plus la vie de la même façon sur Netflix

Alma, la série de Netflix est-elle inspirée de faits réels?

Alma est le nouveau thriller surnaturel à découvrir sur Netflix. Une fiction effrayante qui revisite des légendes reliant le monde des vivants avec celui des morts le tout inspiré du vécu de son scénariste. Êtes-vous prêts à vous faire peur?

Alma, vous ne verrez plus la vie de la même façon sur Netflix
Alma, vous ne verrez plus la vie de la même façon sur Netflix

Alma est une série espagnole créée par Sergio G. Sánchez et surtout un projet très spécial. En effet, cette histoire mystique se rapprochant de l’horreur mise sur de jeunes talents pour séduire les abonnés de Netflix. Revenons ensemble sur son concept et notre vision de cette fiction qui est partie d’un fait réel pour créer un univers singulier.

Alma, une série qui va mettre en doute votre perception du monde :

Composé de 9 épisodes rassemblés en une saison, Alma est une fiction pour le moins avant-gardiste qui mise sur un côté mystique pour séduire les abonnés de Netflix.

Synopsis : Après avoir survécu à un accident de bus qui a entraîné la mort de presque tous ses camarades de classe, Alma se réveille à l’hôpital sans le moindre souvenir de la tragédie ni de son passé. Sa maison regorge de souvenirs qui ne sont pas les siens et l’amnésie comme le traumatisme dont elle souffre provoquent chez elle des terreurs nocturnes ainsi que des visions qu’elle ne parvient pas à élucider. Avec l’aide de ses parents et de ses amis, devenus de parfaits inconnus, elle va tenter de percer le mystère qui entoure son accident, tout en s’efforçant de reprendre sa vie et de retrouver son identité.

De retour chez elle après une convalescence houleuse, la jeune amnésique va devoir reconstituer les pièces du puzzle de son passé pour redécouvrir qui elle est alors qu’elle est victime d’un grave traumatisme qui lui cause des terreurs nocturnes et des visions indéchiffrables.

Alma, drames, mystères et quête d’identité qui prend un ancrage dans le réel :

Alma est une série d’horreur avec pour toile de fond des événements surnaturels qui ne sont toutefois qu’un prétexte pour évoquer des thématiques de société telles que les abus sexuel, l’amitié, la quête d’identité, la santé mental, la perte d’un être cher ou encore les conséquences d’un traumatisme.

De plus, le créateur s’est directement inspiré de son vécu pour écrire la fiction. Il y a quelques années, il a été victime d’un terrible accident dont il est « miraculeusement sorti vivant » après avoir heurté une plaque de glace sur la route et être tombé sur une voie ferrée à une hauteur de 12 mètres. Cette expérience à marqué sa vie comme il l’a confié au site culturaocio.com :

Cette tragédie est le point de départ du projet dans lequel je me suis personnellement impliqué. La terreur nous aide à nous connaître. Celle qui m’intéresse est celle qui parle de choses plus profondes et qui fait ne pas que rester dans le noir. »

Sergio G. Sánchez au site culturaocio.com

Les espagnols sont passés maitres dans l’art du cinéma horrifique. D’ailleurs, Sergio G. Sánchez a travaillé très tôt dans ce domaine. Il a notamment remporté en 2008 le Goya du meilleur scénario original pour L’Orphelinat. Leur secret : traiter nos peurs les plus profondes et les mettre en scène en utilisant la terreur !

Alma, la série qui fait découvrir de jeunes talents :

Les acteurs de la série sont pour la plupart de jeunes comédiens ayant peu ou pas d’expérience. Ainsi, la fiction est centrée sur Mireia Oriol que vous avez pu apercevoir dans Les filles du Rink sur Netflix. Elle joue ici le rôle titre pour la première fois et elle n’a pas choisi la facilité. Ce personnage est obscur, complexe mais elle s’en sort très bien.

Elle est accompagnée d’Alex Villazán connue en Espagne pour la série El Nudo et de Pol Monen vu dans Campamento Albanta ou encore Tu emmènerais qui sur une île déserte? 

Alma erst une série plutôt chorale dont le casting est complété par les jeunes interprètes Claudia Roset (Skam), Nil Cardoner (The Hockey Girls), María Caballero (El ministerio del tiempo) et Milena Smit (Parallel Mothers ).

Enfin, on note aussi les participations de Elena Irureta, Marta Belaustegui, Josean Bengoetxea, Cándido Uranga, Katia Borlado, Ximena Vera, Celia Sastre, Laura Ubach, Raúl Tejón et Alejandro Serrano.

La critique de la rédaction :

Comment vivre lorsque l’on a la sensation de ne plus être vivant? Alma est une série qui traite de la quête d’identité par l’intermédiaire d’adolescents dont la vie est brisée par un accident qui n’en n’est peut-être pas un. Chaque survivant doit se reconstruire à sa façon avec leurs propres démons.

Alma sur qui se focalise la série est hantée par ses souvenirs ou ce qu’elle croit en être. Ce qui est en apparence un traumatisme psychologique cache en revanche une sombre réalité qui la dépasse. Elle est étrangement liée à un monde qu’elle ne voyait pas jusqu’ici et la série va prendre l’aspect d’une quête qu’elle va mener pour découvrir les raisons de cet accident et surtout retrouver la mémoire.

Alma est une série qui fait sursauter à certains moment et de ce côté, on peut dire que le pari horrifique est réussi. Son atout est toutefois de ne pas faire peur pour faire peur. En effet, il y a un côté plus profond alliant légendes et problèmes de sociétés qui permet de s’identifier. Vous pensez que horreur signifie absence de profondeur? Vous changerez d’avis en regardant le série. En revanche armez-vous de patience car les deux premiers épisodes trainent un peu en longueur mais une fois l’histoire lancée, les péripéties sont bien au rendez-vous !

Alma est une série pas uniquement d’horreur et c’est ce qui en fait sa force. Oserez-vous la regarder sur Netflix?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 × 5 =