#Elite : 5 faits sur Ester Expósito ?

Au coeur de la saison 2 de Elite, Ester Expósito campe un personnage à la fois sinistre et touchant. Toutefois, qui est cette jeune comédienne mise en avant par la série à succès de Netflix?

#Elite : 5 faits sur Ester Expósito ?
#Elite : 5 faits sur Ester Expósito ?

Jeune actrice madrilène, Esther Expósito est principalement connue grâce au rôle de Carla dans la série Elite disponible sur Netflix. Un personnage trouble qu’on adore détester. Néanmoins, Ester ressemble t’elle à Carla? Vous avez envie d’en savoir plus la comédienne? Ça tombe bien, nous avons enquêté pour vous sur cette actrice à qui personne ne peut résister.

1. Une actrice de théâtre :

Vous ne le saviez surement pas, mais Ester Expósito est avant tout une comédienne de théâtre. En effet, elle se passionne pour les arts dramatiques dès le plus jeune âge. A seulement 13 ans, elle intègre la troupe ÍES Fortuny de Madrid et elle remporte d’ailleurs un premier prix d’interprétation. Durant les années qui suivent, elle participent à de nombreuses pièces dont « Woman en Red », Adoscelcer 2055″, « El show de Truman ». Son

2. Ester a fait ses débuts sur le petit écran espagnol :

Dès 2016, la comédienne entame une nouvelle étape dans sa carrière en décrochant des rôles dans des fictions télévisuelles. Elle fait tout d’abord une première apparition discrète dans Centro médico puis dans Vis a vis. Toutefois, ce ne sont que des petits personnages qui passent inaperçus. Néanmoins, ils lui permettent d’acquérir une petite expérience des plateaux de tournage qui comme vous l’imaginez lui sera très utile par la suite.

En 2017, elle décroche enfin son premier grand rôle à la télévision avec la série Estoy Vivo diffusée sur TVE.

Ce personnage lui offre une petite notoriété qui lui permettra de se faire remarquer pour Elite qui comme vous le savez lui permettra de s’affirmer en tant qu’actrice.

3. Un espoir du cinéma espagnol :

Seulement âgée de 19 ans, Ester a pourtant déjà tout d’une grande actrice. Alors qu’elle campe le rôle d’une adolescente descendante d’une marquise, l’actrice refuse pourtant de s’arrêter à cette image. Ainsi, en 2018, elle fait ses débuts au cinéma espagnol dans Cuando los ángeles duermen aussi disponible sur Netflix. Le tournage est difficile notamment parce qu’il se déroule entièrement de nuit et qu’il s’agit d’un thriller horrifique. Pour interpréter ce rôle d’adolescente droguée témoin d’un accident, elle se fait coacher. Son interprétation lui vaut les éloges de la presse espagnole.

Depuis, Ester Expósito a aussi joué dans El Hijo et surtout dans Venus le tout dernier film de Jaume Balagueró.

Synopsis : Une danseuse vole un sac dans la boîte de nuit où elle travaille. Poursuivie par une horde de voyous, elle se cache dans l’appartement de sa sœur. Le problème est que l’endroit où elle a décidé de se réfugier semble abriter une menace plus puissante que les hommes qui veulent le traquer.  

« Ça a toujours été un rêve d’être actrice et vedette dans un film d’horreur », avoue-t-elle à Crónica Directo.

L’actrice a notamment voyagé jusqu’à Toronto pour présenter le long-métrage dont la sortie est prévue sur Prime video.

4. Une autre passion : la mode.

Vous ne le saviez surement pas, mais Ester a pris des cours de couture. Elle sait faire ses propres robes et se passionne par la mode. Toutefois, si elle ne fabrique plus ses propres vêtements, elle est en revanche devenue une véritable icône de mode. Elle est invitée à tous les défilés les plus en vues et publie régulièrement des photo dans des tenues qui deviendront surement iconiques.

5. Une petite pépite bonus :

Avant Elite, Ester a participé à un court-métrage. Intitulé MARTINA, AY MARTINA , la production de 11 minutes est disponible sur la plateforme Flix olé. L’occasion de la voir à ses débuts et d’avoir un aperçu du long chemin parcouru par l’actrice qui est désormais considérée comme un des talents espagnols à suivre de très près.

MARTINA, AY MARTINA – Trailer from ECAM on Vimeo.

Ester Expósito est donc une actrice surprenante dont vous n’avez pas fini d’entendre parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 + dix-huit =