Elite, faut-il arrêter la série?

Elite sur Netflix : on arrête ou on continue? L’analyse en 5 points

Elite est l’une des séries les plus populaires de Netflix. Une nouvelle saison est généralement dans le top 10 de la plateforme durant plusieurs semaines. Pourtant vous êtes nombreux à nous dire avoir arrêté la fiction. Elite, on arrête ou on continue? On a choisi de se pencher sur la question !

Elite, faut-il arrêter la série?
Elite, faut-il arrêter la série?

Elite est la série teenage made in Spain. Une jeunesse dorée façon Manhattan mais localisée à Madrid qui rencontre une classe populaire ce qui créée des étincelles. Si l’on ajoute à cette association des meurtres qui s’enchaînent, des amours compliqués, des scènes torrides, de la corruption… Le résultat donne une série explosive. En 5 saisons, la fiction évolue sans réellement changer, mais surtout une partie du casting renouvelée si bien que certains d’entre vous ont laissé tomber le programme. Avez-vous renoncé trop tôt ? Et si on laissait une dernière chance aux élèves de las Encinas?

Elite, au bel jeunesse dorée qui se transforme en icône internationale :

La naissance d’Elite part d’une association entre deux créateurs bien connus :  Darío Madrona et Carlos Montero. L’un a développé Los protegidos et l’autre Physique ou Chimie soit deux séries pour adolescents qui ont connus un très gros succès. Pour créer Elite, ils ont repris un concept qui n’est pas novateur mais qui fonctionne : un fiction tournant autour des adolescents d’un lycée chic de Madrid. L’univers prend des airs de Gossip Girls à la sauce espagnole à laquelle ils rajoutent un esprit thriller avec à chaque saison un meurtre. Finalement, le synopsis de départ restera la base de la série même si au fil du temps la série évolue…

Las Encinas est l’école la plus compétitive et huppée d’Espagne accueillant les enfants de l’élite. C’est également dans cette école que trois enfants de la classe ouvrière sont admis lorsque leur école est détruite et que les étudiants sont alors répartis dans plusieurs établissements. Ils pensaient être chanceux… mais peut-être ne le sont-ils pas tant que cela ? La confrontation entre ceux qui ont tout et ceux qui n’ont rien est explosive, et aboutira à un meurtre. Qui est vraiment derrière ce crime ? Est-ce l’un des nouveaux arrivants ? Ou se cache-t-il quelque chose de plus sombre ?

Elite, une série qui aborde différents problèmes de sociétés :

Elite est une série qui aime ancrer une partie de son récit dans le réel. Attention, toutefois car les scénaristes ont tendance à jouer sur l’exagération notamment lorsqu’ils abordent les différences de classes sociales. Une marquise, des enfants de bonnes familles face à une classe populaire qui souhaite s’élever, c’est la thématique que l’on retrouve en continue.

De plus, on y aborde aussi la religion avec le personnage joué par Mina El Hammani qui est une adolescente tiraillée entre le culte musulman et son envie d’émancipation ou encore lorsque l’on frère Omar Ayuso reconnait son homosexualité et se met en couple avec Ander (Arón Piper), le sportif du lycée qui devra aussi affronter la maladie. Bref, Elite a vraiment pour objectif d’aborder des sujets autrefois tabous qui concernent les nouvelles générations.

Toutefois, la série va aussi s’intéresser à la corruption, au trafic de drogue et au système judiciaire espagnol. Vous allez peut-être sourire en lisant cela, mais très sérieusement, Elite fait réfléchir sur certaines questions même si on reconnait que l’ambiance générale et l’univers très adolescents à tendance à les éclipser.

Elite, la série qui révèle des talents :

Très vite, Elite va devenir un véritable réservoir de talents. Jaime Lorente, Maria Pedraza et Danna Paola qui étaient les tête d’affiche de la saison 1 sont vites éclipsés au profit d’acteurs qui font leurs débuts.

Très vite, la marquise alias Ester Exposito devient avec Elite une icône de mode qui se fait doucement un nom dans le paysage cinématographique. Claudia Salas vient renouveler le casting et impose son style bien trempé tout comme Georgina Amorós créant de nouvelles intrigues si bien que leurs personnages sont aujourd’hui incontournables.

Côté mâles, la série n’est pas en reste non plus. Itzan Escamilla est dans son style un beau gosse qui gagne très vite en popularité tout comme Miguel Bernardeau.

Elite, une série qui s’essouffle à cause des départs?

L’arrivée d’une nouvelle génération d’acteurs

Passé les trois premières saisons, un constat s’impose : nos élèves préférés ne peuvent passer toute leur vie au lycée. Et oui, n’oubliez pas que nous suivons des lycéens et même si on avoue ne pas les avoir vu beaucoup étudier il était temps de tourner la page et peut-être d’aller à l’université?

Ainsi, une grande partie du casting décide de voguer vers d’autres horizons. Bien sûr, Ester Exposito et Danna Paola sont les premières à annoncer leur départ souhaitant faire évoluer leurs carrières. Il s’en suit Mina El Hammani qui quitte progressivement le programme pour devenir élève de el internado. Le plus de Netflix a été de leur offrir un vrai départ en développant « Elite histoires courtes », une mini-série où chaque personnage a le droit à une vraie fin surtout en mode happy-en mais bon certains ont le droit à un final tragique mais on va pas spoiler ceux qui n’ont pas encore tout vu…

Finalement, Elite va devenir une série chorale avec des personnages qui vont et viennent créant une dynamique en continue, mais il vient un moment où un bon nombre de spectateurs décident de laisser tomber.

Comment réussir à se renouveler?

Quand on vous interroge sur les réseaux sociaux, vous avez un avis très mitigé sur Elite notamment depuis la saison 4 qui marque le renouvellement de la série. Une partie du casting a tenu bon et continue sa vie de lycéens mais un bon nombre de vos personnages a fait ses bagages et vous vous sentez un peu perdu. Franchement, c’est normal car il s’est passé tellement d’intrigues que nous étions en droit de nous demander pourquoi la série avait pu être prolongée?

Pourtant le chapitre 4 à la surprise générale arrive a redonner une dynamique avec la famille Blanco interprétée par : Carla Díaz, Martina Cariddi, Manu Ríos et bien sûr Diego Martín en papa poule et directeur odieux. À eux s’ajoute un prince au mystérieux qui cache un terrible scandale et un final qui laisse pas mal de questions en suspend

Enfin, la saison 5 marque l’arrivée de Valentina Zenere, une actrice mannequin et chanteuse venue d’Argentine qui attire un nouveau public notamment grâce à ses 1 million d’abonnés sur Instagram et de l’acteur brésilien André Lamoglia. La nouvelle intrigue reprend se base sur un événement étant arrivé lors de la précédente saison et se focalise sur Itzan Escamilla dont on découvre un peu plus sa psychologie.

Notre conclusion : Elite on arrête ou on continue?

On reconnait une chose : les étudiants de las Encinas n’étaient même pas majeurs et pourtant ils ont connu un bon nombre d’aventures un peu limites qui font qu’ils sont vaccinés à vie contre ce qui pourrait leur arriver par la suite. Chaque saison a son lot de drames, d’accidents et ou de meurtres et si nous étions dans la vraie vie on ne fait pas comment nos héros préférés auraient terminés…

Bref, ils sont compliqués et mènent une vie compliquée mais l’avantage dans une série aussi longue c’est que chaque personnage a pu être travaillé. Au fil des saisons, on les découvre voir on les redécouvre. Ceux qui suivent la série depuis le début auront peut-être la sensation de grandir avec eux tout simplement parce que c’est le cas.

Toutefois, passons au négatif car beaucoup ont laissé tomber Elite et on peut le comprendre car si l’essence de la série reste la même, les acteurs sont à chaque saison un peu plus nombreux à quitter le navire. Ainsi, la saison 6 se fera sans le personnage d’Omar qui a déjà annoncé qu’il quittait définitivement la série. D’autres envisagent aussi d’en faire de même. Martina Cariddi et Manu Rios alias Mencia et Patrick ont dévoilé à Sensaciné déjà penser à la fin de leurs personnages. Néanmoins, il reste à déterminer si vous appréciez Elite pour ses acteurs ou pour son concept. Si on sort un peu des séries espagnoles, on peut citer Grey’s Anatomy qui a vu 90% de son casting partir et qui pourtant elle reste une série avec un public fidèle.

Pour conclure, Elite est peut-être une fiction qui pourrait durer encore un long moment grappillant un nouveau public en se renouvelant sans cesse. Il ne vous reste plus qu’à faire un tour par Netflix pour le vérifier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

8 + dix-sept =