Megan Montaner en 5 points

Megan Montaner, portrait de la star du petit écran en 5 points

Megan Montaner est l’une des actrices incontournables des fictions espagnoles

Avec une carrière européenne qui se profile et une notoriété qui grandit depuis Sin Identidad, nous vous proposons de revenir sur le parcours de cette comédienne qui cartonne dans la série Si j’avais su à voir sur Netflix.

Megan Montaner en 5 points
Megan Montaner en 5 points

L’occasion pour nous de vous proposer un focus en 5 points sur la carrière l’actrice.

Megan Montaner est devenue en très peu de temps l’une des actrices fétiches du petit écran espagnol. Née à Huesca en 1987, rien ne la destinait pourtant à faire ce métier. En effet, elle commence par étudier le maquillage. C’est d’ailleurs cette profession qui l’amène à travailler pour la télévision locale. Finalement, cette expérience lui fera comprendre qu’elle veut être devant les caméras. En 2008, elle part donc vivre à Madrid et prend des cours d’interprétation dans la prestigieuse école de Cristina Rota qui confirmera sa vocation.

1/ Megan Montaner, une carrière qui démarre lentement, mais surement :

Megan Montaner commence sa carrière en tant qu’actrice à l’âge de 23 ans ce qui est tard en comparaison avec d’autres actrice de la même génération comme Blanca Suarez ou Véronica Sanchez. Ses débuts sont discrets avec de courtes apparitions à la télévision. Elle commence par intégrer le casting de la série La pecera de Eva. Durant huit épisodes,  elle joue Leticia, une adolescente xénophobe à l’attitude arrogante et raciste qui l’amène à avoir des ennuis… Elle y côtoie Aura Garrido et Alexandra Jimenez. Par la Suite, elle enchaîne avec le téléfilm Vuelo IL8714 sur Télécinco.

Néanmoins, il faut attendre Amar en tiempos Revueltos pour que le public retienne son nom. En effet, c’est dans cette fiction diffusée sur TVE qu’elle obtient enfin un rôle plus important puisque Gloria son personnage est présent dans 27 épisodes.

2/ Une reconnaissance internationale avec El secreto del puente viejo et Grand Hôtel :

En 2011, Megan Montaner est choisie par Boomerang TV et Antena 3 pour jouer le rôle titre de la série des après-midi El Secreto de Puente Viejo. Ainsi, elle donne vie à Pepa Aguirre, une sage-femme qui commet une grosse erreur en tombant amoureuse d’un homme marié. Alors qu’elle accouche de leur enfant, il la trahi et lui enlève son bébé pour le donner à sa femme. Ayant tout perdue, elle jure de tout faire pour le récupérer, mais les choses se compliquent lorsque l’amour croise à nouveau sa route…

Megan joue pendant deux ans dans cette fiction qui cartonne en Espagne, mais aussi en Italie où elle devient un véritable phénomène de mode. Un magazine est même consacré à la telenovela qui dépasse les 2 millions de téléspectateurs par épisode. Véritable phénomène de mode, ce programme fait de Megan Montaner, une star en Italie qui s’intéresse désormais à toutes les productions dans lesquelles l’actrice apparaît.

Après presque trois années à interpréter Pepa, l’actrice décide de passer à autre chose. Pourtant, son choix se tourne à nouveau vers une série historique. En effet, elle intègre le casting de Grand Hôtel pour l’ultime saison. Dans la peau de Maïté, la meilleure amie d’Alicia, les téléspectateurs la découvre sous un jour nouveau avec un personnage bien différent de celui de Pepa.

D’ailleurs, elle continue de suivre la thématique des programmes historiques en jouant dans les deux séries de Victor Ros  diffusée sur TVE.

En 2012 qu’elle décroche aussi le rôle titre avec le court-métrage El Trayecto diffusé sur la télévision public. Elle y interprète une jeune femme qui rompt avec son petit ami et qui s’interroge sur cette relation le temps d’un voyage en métro. Elle partage l’affiche avec Victor Elias (Isabel).

3/ Sin Identidad, la révélation avec Mercedes Dantes :

En 2013, Megan signe pour une série qui va dévoiler une tout autre facette de sa personnalité :  Sin Identidad. Produite par Diagonal tv et Antena 3 Sin Identidad est en quelque sorte la version espagnole de Revenge. Elle interprète Maria Fuentes, une avocate qui découvre par hasard qu’elle est une enfant volée à l’époque du franquisme. En quête de justice, son oncle la fait disparaître via un trafic d’êtres humains. Plus de 10 ans après, Maria Fuentes revient sous le nom de Mercedes Dantes. Elle est bien décidée à se venger de ceux qui l’ont fait disparaitre.

L’interprétation de Megan Montaner est tout simplement bluffante. Elle est excellente dans ce rôle pas évident à jouer avec des scènes quelques fois crues et psychologiquement dures. Pour la deuxième saison, elle apprend quelques notions de chinois et de pole dance. La fiction reste inédite en France, mais le public espagnol est conquis par l’actrice tout comme l’Italie où Megan est attendue de pied ferme pour commencer une nouvelle carrière…

4/ Une carrière européenne pour Megan Montaner :

En Italie, Megan est plus que jamais l’une des actrices favorites du public qui souhaite la voir d’avantage sur les écrans et dans des productions nationales. La comédienne a ainsi rejoint le casting de Task force – 45 fuoco amico une série produite par RB Production avec l’acteur Raoul Bova. L’histoire se déroule à Herat en Afghanistan. Au cours d’une opération délicate , le major De Santis rencontre Samira, alias Megan Montaner. Ils tombent amoureux malgré des différences culturelles et des situations qui les mettent en danger. Le TV movie est inédit en Espagne et dans le reste de l’Europe mais a fait de très gros scores en Italie.

Elle est aussi choisie pour jouer dans la mini-série « Et si c’était lui? » qui est diffusée sur TF1. Elle y joue une danseuse de flamenco de Séville qui croise un homme d’affaires de Rome à l’aéroport de Prague. Après cette brève rencontre ils ne peuvent s’empêcher d’avoir des visions l’un de l’autre.

Et le cinéma dans tout ça?

La filmographie de Megan Montaner se résume principalement dans des rôles dans des séries télévisées. Il faut dire qu’elle a noué au fil des années des contacts avec plusieurs producteurs qui refont appel à elle régulièrement. Après Grand Hôtel, Bambu la choisi pour intégrer deux de ses autres séries : la empanada puis Velvet Collection. Elle enchaîne ensuite avec La caza Monteperdido où elle joue un rôle de policière hantée par ses démons ou encore dans 30 monedas, la première série d’Alex Piña.

Le cinéma commence toutefois à ouvrir ses portes à Megan. Il faut dire qu’entre l’enchainement des rôles à la télévision et sa pause le temps de devenir maman, l’actrice a eu très peu de temps à consacrer au septième art. Néanmoins, durant ces dernières années, elle réussi à faire une courte apparition  dans le film romantique Por un Punado de Besos.

Par la suite, elle a obtenu un premier grand rôle avec Dioses y perros dans lequel elle joue une professeure remplaçante qui va changer la vie de Pasqua. Le long-métrage a eu un succès limité en Espagne et n’a malheureusement pas dépassé les frontières. Enfin, elle a participé à sa première comédie avec Senor dame paciencia ou plus récemment dans La vida padre.

Avec Velvet Coleccion, Megan fait son grand retour à la télévision. 

2 commentaires sur “Megan Montaner, portrait de la star du petit écran en 5 points”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

un × quatre =