You are here
Home > A la une ! > Palmarès du 63e festival de San Sebastian

Palmarès du 63e festival de San Sebastian

Comme tous les ans depuis plus de 60 ans, la ville de San Sebastian devient pendant environs 8 jours, le lieu incontournable des cinéphiles. Avec une sélection oscillant entre productions nationales et internationales, le cru 2015 promet de bons scores dans les box-offices mondiaux. Qui sont les grands gagnants de cette 63ème édition? Découvrez sans plus tarder les productions à ne pas manquer. 

La tendance de cette nouvelle édition était donnée avant son lancement. Cette année, le festival de San Sebastian était avant tout centré sur les productions internationales qui ont permis de rassembler une large palette d’acteurs venus des quatre coins du monde dont Emily Watson, Ellen Page (Freeheld), Emily Blunt, Benicio del Toro (Sicario), Tim Roth (600 millas y Chronic), Louise Bourgoin(Les chevaliers blancs), Karin Viard, Isabelle Carré (21 nuits avec Pattie)… Le palmarès se veut donc ouvert sur la diversité avec un coquillage d’or décerné à SPARROWS de Runar Runarsson (Islande, Danemark, Croatie) ou le prix du jury remis au film franco-belge les chevaliers blancs.

Pourtant, le festival n’en a pas pour autant oublié le cinéma espagnol, très présent dans la sélection. Evolution la production française, belge et espagnole remporte le prix spéciale du jury et le prix de la meilleure photographie. Réalisé par Lucile Hadzihalilovic cette histoire transporte de spectateur sur une île isolée habitée uniquement par des femmes et des jeunes garçons qui sont soumis à de mystérieux traitements médicaux. San Sebastian marque aussi le retour d’Agustí Villaronga déjà récompensé en 2010 avec Pa negre (Pan negro). Son nouveau long-métrage intitulé El rey de la Habana tourné en République Dominicaine a vu son actrice principale Yordanka Ariosa remporter le coquillage de la meilleure interprétation féminine. Côté masculin, Javier Camara et Ricardo Darin ont du se partager le coquillage du meilleur acteur pour le film Truman. On note la mention spéciale décernée à l’actrice Irene Escolar que vous avez pu découvrir dans la série Isabel. Elle est récompensée du Premio Irizar al Cine Vasco pour le film un otono sin Berlin. Vous pouvez retrouver la liste complète des gagnants ci dessous.

Les avants-premières à retenir :

En parallèle et parfois au coeur de la compétition, les festivaliers ont eu la chance de découvrir un bon nombre de longs-métrages qui marqueront la saison 2015-2016 à commencer par le grand retour d’Alejandro Amenábar. Après 6 années d’absence, le réalisateur espagnol est venu présenté Regression, un thriller dans lequel une jeune femme (Emma Watson) accuse son père d’un crime. Mais à l’arrivée du détective Bruce Kenner (Ethan Hawke), tout se complique. Un retour aux origines pour le réalisateur dont le film sortira en France le 28 octobre.

Dans un autre registre, Alex de la Iglesia a mis l’ambiance avec Mi gran noche son prochain long-métrage au casting impressionnant qui comprend Mario Casas (El barco, les sorcières de Zugarramurdi) Carmen Machi (Ocho apellidos vascos), Hugo Silva (les otages du désert), Blanca Suárez (El barco, la bella y la bestia, les otages du désert, Carlos), Carolina Bang, Santiago Segura et Terele Pávez. Déjà présenté au Festival de Toronto, il a recueilli des critiques élogieuses avant sa sortie dans les salles espagnoles prévue pour le 23 octobre. Cette histoire délirante au coeur d’une émission de télévision promet de gros fous rires.

Enfin, il faudra attendre la fin d’année pour découvrir La Novia, l’adaptation du livre de Federico García Lorca “Bodas de sangre” avec Inma Cuesta, Asier Etxeandia, Leticia Dolera et Manuela Vélles (Buscando a Eimish, La piel AzulVelvet). Le film qui sortira le 12 décembre en Espagne raconte les tensions d’un triangle amoureux à la veille du mariage des fiancés. Une véritable histoire tragique de lutte entre le désir et le devoir.

Vous pouvez retrouver toutes les informations du festival sur le site officiel de l’événement.

Coquillage d’or du meilleur film
Sparrows de Rúnar Rúnarsson (Islande)

PRIX SPÉCIAL DU JURY :
Évolution de Lucile Hadzihalilovic (France)

PRIX DU MEILLEUR RÉALISATEUR :
Joachim Lafosse pour Les Chevaliers blancs

PRIX DE LA MEILLEURE ACTRICE :
Yordanka Ariosa pour El Rey de La Habana (Espagne)

PRIX DU MEILLEUR ACTEUR :
Javier Camara & Ricardo Darin pour Truman (Espagne)

PRIX DE LA MEILLEURE PHOTOGRAPHIE :
Manu Dacosse pour Évolution (France)

PRIX DU MEILLEUR SCÉNARIO :
Arnaud et Jean-Marie Larrieu pour Vingt et une nuits avec Pattie (France)

MENTION SPÉCIALE :
El Apóstata de Federico Veiroj (Uruguay)

PRIX HORIZONTES LATINOS :
Paulina de Santiago Mitre (Argentine)

PRIX DU PUBLIC :
Notre petite sœur d’Hirokazu Kore-Eda (Japon)
Prix du film européen: Mountains May Depart de Jia Zhang-Ke (France, Chine)

PRIX FIPRESCI :
El Apóstata de Federico Veiroj (Uruguay)

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top