You are here
Home > A la découverte de... > La bella y la bestia, le conte revisité sur Telecinco

La bella y la bestia, le conte revisité sur Telecinco

Après une longue attente, Télécinco diffuse à partir du 27 août, la mini-fiction européenne La Bella y la bestia. Une production tournée entre l’Italie et l’Espagne qui revisite le célèbre conte de fée. 

La Belle et la bête compte déjà de nombreuses adaptations cinématographiques un peu partout à travers le monde et même en Espagne. L’année dernière, Antena 3 a diffusé dans Cuentame un cuento, une version moderne du conte de fée avec Aitor Luna (El capitan) et Michelle Jenner (Isabel)  Cette fois-ci, Telecinco vous propose de découvrir une histoire plus sombre que la version d’origine qui s’inspire légèrement des liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos.

Léon est un noble riche et séduisant qui se retrouve défiguré après un incendie. Depuis cette tragédie, il est devenu un homme détestable qui terrorise son village et son entourage. Un jour, il oblige Maurice Dubois qui lui doit de l’argent à choisir entre se séparer de son bateau ou de l’une de ses filles. Bella, consciente que son père s’apprête à donner son navire, décide de se présenter à la maison de Léon pour entrer à son service et ainsi régler la dette de sa famille. Un peu plus tard, Hélène, la cousine de Léon souhaite épouser ce dernier et lui propose un pari : s’il réussit à séduire la vertueuse Bella, il pourra lui imposer un mari. Dans le cas contraire, il devra épouser sa cousine. Léon accepte, mais il tombe très vite dans le piège de l’amour…

La fiction est composée de deux épisodes qui ont été tournés en anglais par des acteurs italiens et espagnols. Elle est le fruit d’un accord entre Mediaset España et la société de production italienne Lux Vide. D’ailleurs, les deux protagonistes principaux sont interprétés par l’espagnole Blanca Suarez (El Barco, les otages du désert) et l’italien Alessandro Preziosi. En revanche, le tournage a eu lieu en Italie dans le Piemont où a été reconstitué un décor typiquement français puisque l’histoire est censée se dérouler en France.

Une production européenne qui rassemble plusieurs cultures et qui se veut volontairement anglophone avec l’objectif d’être vendue à l’étranger. Pour le moment, elle a seulement été diffusée en Italie où elle a dépassé les 6 millions de téléspectateurs par épisode.

La Bella y la Bestia est à découvrir le 27 août en prime-time sur télécinco.

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top