5 séries méconnues avec Blanca Suarez

Blanca Suarez s’est vue octroyer une renommée internationale depuis le rôle de Lydia dans las chicas del cable. Néanmoins, la comédienne est une habituée des tournages depuis son adolescence. Mais dans quelle autre série a t’elle joué?

Voici le top 5 des fictions méconnues avec l’actrice.

Actrice chaque jour un peu plus emblématique, on peut dire que les téléspectateurs espagnols ont vu Blanca Suarez grandir sur les écrans. El Internado, el Barco sont entre autre les deux séries qui l’ont fait connaitre. Toutefois, dans cet article nous avons choisi de vous présenter d’autres fictions moins médiatiques mais qui montrent l’évolution de la comédienne.

1.Los nuestros, Blanca Suarez est membre de l’armée :

Los Nuestros est une série de deux saisons produites par Mediaset en immersion au sein de l’armée espagnole.

Deux enfants d’un ingénieur espagnol sont séquestrés par une organisation djihadiste. Cette dernière veut obliger le gouvernement à libérer des otages en territoire hostile d’Afrique centrale. Face à cette situation urgente, les autorités n’ont que 72 heures pour mettre en place une opération. Il faut à tout prix  récupérer les enfants sains et saufs en déployant une unité d’élite d’opérations spéciales. Le groupe doit ainsi situer l’endroit de leur captivité et les ramener vivant auprès de leur famille. Alberto Cárdenas (Hugo Silva Las brujas de Zugarramurdi) est le capitaine à la tête de cette unité spéciale composée en autre de Isabel Santana (Blanca Suárez, Les amants passagersEl Barco) une tireuse de précision qui a eu une vie amoureuse chaotique avant de partir au sein de cette nouvelle affectation.

Le personnage de Blanca Suarez est inspiré d’une véritable tireuse d’élite de l’armée espagnole. L’actrice joue ici un rôle fort et surprenant loin de son image d’égérie des grandes marques. Une fiction diffusée en France sur M6.

2.Lo que escondían sus ojos :

Lo que escondían sus ojos est une mini-série basée sur la nouvelle du même nom de Nieves Herrero. L’histoire retrace un amour compliqué à l’époque du franquisme entre un ministre Ramón Serrano Suñer (Rubén Cortada) et une marquise  Sonsoles de Icaza (Blanca Suarez). Inspirée de faits réels, cette romance interdite a fait polémique aussi bien sur le papier que pour sa version télévisuelle. En effet, la série a été accusée de montrer une vision trop douce du franquisme provoquant même une pétition demandant la suspension des diffusions poussant la comédienne à prendre la défense de la production en déclarant :

https://www.youtube.com/watch?v=z__fOHjdx-Y

«Je suppose que la tolérance commence par le fait de respecter la possibilité de faire des fictions sur tous les sujets et qui puissent se centrer sur les détails précis de l’histoire de certaines personnes. Je vous encourage à écrire une série où vous raconterez l’histoire comme elle vous convient. En attendant que cela se produise, veuillez respecter cette fiction et l’histoire d’amour qui y est racontée sans voir trop de fantômes et de faux manque de respect. Ne faisons pas de populisme … vous êtes trop jeune pour commencer comme ça « 

3. Carlos rey emperador :

Avant de rencontrer un gros succès avec las chicas del cable, Blanca Suarez était l’une des actrices principales de la série Carlos rey y emperador. Elle y joue Isabel, l’épouse de l’empereur. On y découvre leur rencontre, leur amour passionnel. Elle n’est présente que dans une partie de la série car son personnage décède au milieu de la fiction. Néanmoins, son personnage est une femme douce, stratège qui a eu un impact sur l’histoire de l’Espagne et de l’Europe.

4. Beauty and the beast :

Fruit d’une coproduction entre l’Italie et l’Espagne Beauty and the beast est tout simplement une adaptation du fameux compte la belle et la bête. Une mini-série en deux parties tournée en Italie dans laquelle elle joue bien évidemment Bella. La série n’a rien de surprend mais reste une jolie histoire à découvrir…

Léon est un noble riche et séduisant qui se retrouve défiguré après un incendie. Depuis cette tragédie, il est devenu un homme détestable qui terrorise son village et son entourage. Un jour, il oblige Maurice Dubois qui lui doit de l’argent à choisir entre se séparer de son bateau ou de l’une de ses filles. Bella, consciente que son père s’apprête à donner son navire, décide de se présenter à la maison de Léon pour entrer à son service et ainsi régler la dette de sa famille. Un peu plus tard, Hélène, la cousine de Léon souhaite épouser ce dernier et lui propose un pari : s’il réussit à séduire la vertueuse Bella, il pourra lui imposer un mari. Dans le cas contraire, il devra épouser sa cousine. Léon accepte, mais il tombe très vite dans le piège de l’amour…

La fiction est composée de deux épisodes qui ont été tournés en anglais par des acteurs italiens et espagnols. 

5. Cuentame un cuento :

Cuentame un cuento est une mini-série tombée dans l’oubli qui a l’époque a pourtant un concept intéressant. En effet, la fiction réinvente de façon horrifique les contes de fées les plus célèbres.

Blanca Suarez interprète la blanche neige de cette version moderne. Grâce à ces différents thrillers psychologiques, les scènes de ces fameuses histoires sont recréées et les personnages sont dépeints avec l’aide d’un narrateur omniscient, qui raconte les passages légendaires et donne un ton parfois cynique à l’ensemble.

La série est disponible en espagnol sur Atresplayer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + quatre =