You are here
Home > Archives > 2014 > Halloween sous toutes ses formes

Halloween sous toutes ses formes

Tous les ans à la même époque, Halloween pointe le bout de son nez et apporte son lot de frayeurs. Rien de tel que le cinéma pour célébrer cette soirée horrifique. Voici quelques titres de films effrayants pour les plus courageux et d’autres un peu moins, mais qui vous permettront de rester dans la thématique de la soirée.

Entre frisson et comédie, Las Brujas de  Zugarramurdi :

Il était annoncé l’année dernière à Halloween dans les salles française, mais sa sortie avait finalement été déplacée aux fêtes de fin d’années calmant ainsi l’enthousiasme des spectateurs. Sa sortie en DVD permet de rétablir l’ordre des choses. Les Sorcières de Zugarramurdi est un long-métrage d’Alex de la Iglesia, un habitué des films inclassables et surprenant. Pour cette production, il a pu s’appuyer sur un casting prestigieux dont Hugo Silva (Los nuestros), Mario Casas (El Barco), Carolina Bang, Santiago Segura, Carmen Maura, Enrique Villen et Macarena Gomez (Musarañas)

En plein jour, un groupe d’hommes braque un magasin d’or de la Puerta del Sol à Madrid. José, père divorcé en plein conflit avec son ex-femme, Tony, son complice, sex-symbol malgré lui, Manuel, chauffeur de taxi embarqué contre son gré dans l’aventure, et Sergio, le fils de José, partent en cavale. Objectif : atteindre la France en échappant à la police… Mais arrivé près de la frontière française, dans le village millénaire de Zugarramurdi, le groupe va faire la rencontre d’une famille de sorcières, bien décidées à user de leurs pouvoirs maléfiques pour se venger des hommes…

A mi-chemin entre l’horreur est la comédie noir, Las Brujas de  Zugarramurdi s’inscrit comme une production unique. Rien de très effrayant mais quelques petits sursaut et beaucoup de fous rire.

L’horreur à l’état brute : [●REC]  réalisé en 2007 par Jaume Balaguero.

Angéla est journaliste pour la télévision locale. Accompagnée de son caméraman, elle relate le quotidien de ceux qui travaillent la nuit. Ce soir, elle est dans une caserne de pompiers. La nuit est calme, aucune urgence. Jusqu’au coup de fil d’une vieille dame qui réclame du secours. Le tandem suit les pompiers et découvre en arrivant sur place des voisins très inquiets. D’horribles cris ont été entendus dans l’appartement de la vieille dame. Angéla perçoit la tension des habitants, son reportage devrait enfin sortir de la routine… Elle n’imagine pas à quel point

Jaume Balagueró réussit son coup en faisant 786 455 entrées en France, un chiffre énorme pour un film d’horreur espagnol à petit budget. Certains pensent même que ce film espagnol a révolutionné le genre d’épouvante. Il s’en suit trois autres opus à succès toujours avec Manuela Velasco (Velvet). Le dernier est sorti cette semaine en Espagne et devrait arriver prochainement en France.

Courte frayeur : 1:58 de Rodrigo Cortés.

SLIDER

Pour changer des longs-métrages, voici un court-métrage récent présenté au Sitges festival. 1:58 est une production réalisée par Rodrigo Cortés avec Manuela Velles (Velvet, Buscando a Eimish) en rôle titre et avec la participation spéciale de Julia Otero et Diego Gabino Financé par Gas Natural Fenosa, ce thriller a aussi un aspect préventif sur les dangers du volant et la nécessité de prendre les transports en commun. Il est néanmoins déconseillé au moins de 18 ans. Les âmes sensibles doivent s’abstenir même si en plus de ce côté effrayant on retient aussi des images magnifiques et un univers terrifiant joliment mis en oeuvre.

Une jeune fille conduit négligemment de nuit sur ​​une route secondaire. Son téléphone ne marche plus et ma radio est sa seule compagne. Soudain , elle écrase un homme sur la route. Un groupe de mystérieux caché dans les bois sort de l’ombre pour lui causer de graves problèmes

Bonnes fêtes de la Toussaint ! 

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

One thought on “Halloween sous toutes ses formes

Laisser un commentaire

Top