#Portrait : Eloy Azorín, d’Almodovar aux series à succès

Alta Mar, Sin Identidad, Grand Hôtel, Eloy Azorín est un acteur discret, mais qui choisi des bien ses rôles. Il faut dire que le comédien a une longue carrière derrière lui qui a commencé très jeune près d’un certain Almodovar…

Eloy Azorin est un acteur au parcours complet qui oscille entre théâtre, cinéma et télévision. Pour l’anecdote, il est représenté par sa mère, Amelia qui gère l’agence Camelión.

Des débuts sur grand-écran :

Eloy démarre sa carrière à 19 ans. En effet, tout juste sorti de l’adolescence, le public le découvre sur grand écran puisqu’il interprète Esteban dans le film culte de Pedro Almodovar Tout sur ma mère (Todo sobre mi madre). Fils du personnage principal Manuela interprété par Cecilia Roth, sa fin tragique fera voyager sa mère à la recherche de son père transsexuel pour lui annoncer la nouvelle…

Eloy enchaine ensuivre les rôles au cinéma. Dans les années qui suivent, il est notamment à l’affiche de Juana la loca de Vicente Aranda, Besos para todos de Jaime Chávarri et Los Borgia d’Antonio Hernández.

Un visage reconnu par la télévision :

Eloy a démarré sa carrière grâce au cinéma, mais la télévision lui permet de se faire connaître auprès du grand public. D’ailleurs, l’acteur passe par les plus grandes chaines espagnoles.

Début 2000, il obtient un premier rôle dans la série Aída diffusée sur Telecinco. Il y incarne le pilote Edu fiancé à Paz, un rôle récurrent qui lui offre une notoriété nationale.

Il faut attendre 2010 pour que les choses évoluent grâce à une série : Grand Hôtel . Produite par Bambu Producciones pour Antena 3, il y obtient le rôle de Javier Alarcon. Cette fiction lui confère une notoriété et une reconnaissance en France, mais aussi dans plusieurs pays à travers le monde dont la Russie, l’Angleterre, l’Italie, l’Allemagne, la Turquie, l’Ukraine et les Etats-Unis. Javier Alarcon est un jeune homme écervelé qui veut profiter de la vie et qui refuse de se comporter comme un adulte de son rang. Il est rarement dans l’intrigue principal, mais il est la touche comique du programme. Dans la saison 3, le donjuan Javier se marie avec Laura (Marta Hazas) et connaît une belle évolution.

Sin Identidad, en quête de vengeance :

En 2013, Eloy Azorin intègre le casting de Sin Identidad, la nouvelle fiction produite par Diagonal Tv pour Antena 3. La première saison dépasse les 3 millions de téléspectateurs. La série est notamment vendue en Italie mais reste à ce jour inédite en France. Il y retrouve Megan Montaner qu’il avait déjà rencontré dans Grand Hôtel.

Dans la saison 2, son personnage est intégré à l’intrigue principale.

Netflix, une nouvelle étape :

Eloy Azorin est un acteur très mystérieux qui communique peu sur ses projets. Après Sin identidad, le comédien intègre le casting d’apache, une mini-série avec Verónica Echegui (seis punto sobre Emma) et Alberto Ammann. Cette dernière restera plusieurs années dans un placard de la chaine Antena 3 et fini par arriver sur Netflix. Apaches est une fiction produite par New Atlantis (Victor Ros) qui est basée sur la nouvelle de Miguel Sáez Carral.

Par la suite, l’acteur renoue avec Bambu qui lui avait offert son premier grand rôle dans Gran Hôtel. Cette fois-ci exit, l’hôtel en faveur d’un paquebot. Il joue Fernando Fábregas, un riche homme d’affaire et patron d’une compagnie de croisière qui va se marier à bord. Néanmoins, l’homme enchaine les secrets et son personnage est énigmatique.

2 commentaires sur “#Portrait : Eloy Azorín, d’Almodovar aux series à succès”

  1. JOSEPHINE CHARRE- PINEDA - BLANCH dit :

    excellent acteur, jouant son rôle à la perfection
    quelles sont les films arrivés en FRANCE avec l’équipe du GRAND HOTEL, tous exceptionnels !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + quinze =