Top 5 des series espagnoles adaptées à la télévision française

Nos séries espagnoles nous les adorons et cela depuis plusieurs années. Mais que se passe t’il lorsque la télévision française s’en empare pour les mettre à sa sauce?

Nous vous avons préparé un petit article top 5 ou plutôt flop 5 dans certains cas des fictions made in Spain devenues Made In France pour le meilleur comme pour le pire…

Lorsqu’une série connait un succès dans son pays d’origine, elle est très souvent achetée à l’étranger. Ce fut notamment le destin de Velvet, un dos tres et bien d’autres enfin avant l’arrivée des plateformes. Toutefois, dans d’autres cas, les chaines préfèrent acquérir le concept pour tourner leur propre version pas toujours. Une chose pas toujours évidente à accepter pour les puristes que nous sommes. Aviez-vous remarqué que ces fictions étaient des adaptions françaises de vos séries espagnoles préférées?

1. Grand hotel :

Grand hôtel est l’une des récentes adaptations de Gran hotel. Première série à succès de Bambu, la fiction portée par Amaia Salamanca et Yon Gonzalez a connu un immense succès atteignant même l’Asie.

Toutefois, cette réussite a aussi donné envie à de nombreux pays de tourner sa version (lire notre article sur le sujet). Ainsi, Etats-Unis, Egypte, Mexique et la dernière en liste la France. Grand Hôtel version française n’a rien à voir avec le concept d’origine puisque l’histoire est ici transposée à notre époque et délocalisée dans le sud de la France. D’ailleurs, elle n’aura pas la même longévité puisque le programme s’arrête après seulement une saison, mais heureusement, Gran hôtel made in Spain est disponible en DVD !

2. Derrière les barreaux / prise au piège :

Suite au succès de la casa de papel, les télévisions ont prise d’assaut les séries développées par Alex Piña. C’est ainsi que les téléspectateurs de téva ont pu découvrir vis a vis/ derrière les barreaux avec Maggie Civantos. La série rencontre un succès avec de très bonnes critiques ce qui donne l’idée à M6 de développer une adaptation. Intitulée pris au piège, la fiction est portée par Élodie Fontan. Malgré quelques différences dans l’histoire, on peut dire que les deux fictions sont très similaires. Néanmoins, la production française a choisi de traiter l’histoire en une seule saison reprenant uniquement l’intrigue principale.

Les bracelets rouges :

C’est peut-être l’adaptation la mieux réussie ou du moins d’une des plus populaires. Pulseras Rojas est la série catalane la plus vendue à travers le monde. Créée par Pau Freixas, la fiction autour de la maladie de jeunes enfants a été vendu dans plusieurs pays dont la France.

Malgré les maladies dont ils souffrent, 6 adolescents forment la bande des `Bracelets rouges’ et ils sont bien décidés à vivre à fond leur vie même si elle se déroule à l’hôpital. Ils vont vivre des épreuves qui vont changer leur vie.

L’internat :

Remontons un peu le temps… El Internado de la Laguna Negra est la série à succès du début des années 2000. Yon Gonzalez, Blanca Suarez, Ana de Armas, Martino Rivas, Marta Hazas, les acteurs qui ont démarré dans cette fiction sont nombreux. Avec 7 saisons palpitantes, les français s’y sont tout naturellement intéressés, mais au lieu d’acheter la série, ils ont choisi d’en faire une version française… L’internat est donc une adaptation très fidèle puisque l’histoire est à même à peu de choses près…

Aux yeux de tous, le directeur de l’établissement, Victor Durieux, a réussi son pari : faire de cet ancien orphelinat, créé en 1962, l’un des piliers du modèle éducatif privé de sa région. Une équipe pédagogique professionnelle et dévouée, un environnement accueillant, tout semble prêt pour accueillir les élèves pour une année studieuse. Mais, l’Internat recèle de sombres secrets qui vont très vite bouleverser la vie de ses occupants.

Malheureusement, l’histoire est bâclée mélangeant une saison plusieurs chapitre de la version espagnole. Finalement, elle n’arrive pas à convaincre le public et est annulé après seulement 10 épisodes. Néanmoins, suite à sa diffusion, des adeptes se mettent en quête de voir la version espagnole et une communauté va jusqu’à traduire les épisodes !

Après une diffusion sur plusieurs chaines, TF1 fini par réaliser sa version. Très fidèle à l’originale, elle rencontre un gros succès.

Bientôt une version française pour Merli :

Rebaptisée Philo en France, la série catalane Merli est plutôt discrète mais a un public fidèle. Nombreux d’entre vous nous ont envoyé des messages la concernant. D’ailleurs, en Espagne, la fiction se poursuit avec un spin off.

 Merlí Bergeron (Francesc Orella) est un professeur de philosophie atypique. A 50 ans, il est divorcé et vient de se faire expulser de son appartement. Il vit chez sa mère (Ana María Barbany), une actrice reconnue  surnommée la Calduch. Merlí n’a pas un poste fixe dans l’enseignement. Ainsi, il vadrouille d’établissements en établissements avec une méthode d’éducation peu orthodoxe. Directe, décidé, convaincu par sa vision de sa vie, Merlí a des relations chaotiques avec les adultes. Mais face à ses élèves, il arrive à attirer leur attention pour les éveiller à la philosophie.

Disponible sur Amazon Prime, la fiction aura bientôt une version française sur France 2. « La Faute à Rousseau » comprendra Anny Duperey , mais également Samira Lachhab (« Demain nous appartient »), Ester Valding (« Les Bracelets rouges », « Demain nous appartient ») et l’humoriste Akim Omiri. Huit épisodes sont prévus, sous la direction de Sébastien Pavard et de Lou Gauthier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 14 =