5 anecdotes sur le film Hollyblood

Hollyblood, 5 anecdotes sur la comédie romantique vampirique

Comédie déjantée, Hollyblood est la dose de rire dont on a tous besoin. Un film léger portée par trois jeunes talents : Oscars Casas, Isa Montalbán et Carlos Suárez dont vous pouvez profiter sur Netflix.

5 anecdotes sur le film Hollyblood
5 anecdotes sur le film Hollyblood

On vous donne 5 anecdotes sur cette fiction pleine de vampires qui ne sont pas effrayants.

Hollyblood est un film réalisé par Jesús Font un réalisateur principalement de séries télévisées qui a proposé une comédie légère qu’il qualifie de production familiale autour de l’adolescence.

1/ Hollyblood devait être une parodie de Twilight :

Javi est un adolescent normal avec une vie plutôt ennuyeuse Tout est tellement tranquille et classique que Sara la fille dont il est follement amoureux ne voit même pas qu’il existe. Il faut dire qu’elle n’est intéressée que par une chose : la saga littéraire Hollyblood sur les vampires dont elle attend désespérément la sortie du film. Javi ne sait pas comment attirer son attention, mais il est déterminé à dire à Sara ce qu’il ressent pour elle. Néanmoins, une série d’événements imprévus et de malentendus font croire à Sara que Javi est un vampire. Elle sait désormais qu’il existe et pour lui plaire, il décide d’entrer dans son jeux.

En plus des remords pour la tromperie, il devra faire face à : l’intimidateur du lycée, la meilleure amie têtue de Sara et un fanatique de Van Helsing, obsédé par la chasse aux vampires.

Ce qu’aucun d’entre eux ne sait ignore, c’est qu’une menace ancienne et maléfique vit dans leur institut et est prête à frapper à nouveau. Ils devront donc choisir entre arranger les choses et se battre ensemble ou succomber au vampire le plus puissant de tous les temps…

Au départ, Hollyblood devait être une parodie de la célèbre saga Twilight Néanmoins, le réalisateur ainsi que le scénariste José Pérez Quintero ont décidé de faire évoluer les choses en développant d’avantage les personnages. Ainsi, le projet a peu à peu grandi pour ne plus seulement être une comédie mais aussi une romance, un film d’action et d’aventure. Le réalisateur voulait que derrière les rires, les téléspectateurs puissent éprouver de l’attachement pour les personnages.

Il a confirmé qu’Hollyblood ne se moque pas de twilight qu’il considère comme un phénomène important dans lequel de nombreux adolescents se sont reconnus. On y fait des clins d’oeil, on en rit quelques fois mais plus généralement, il voit le film comme un hommage à ces productions cultes autour de l’adolescence.

2/ Une promotion plutôt agitée à cause d’un trio très amical :

Hollyblood est une histoire d’amour, mais surtout d’amitié qui a pris forme dans la vraie vie. En effet, lors du tournage, les trois comédiens principaux se sont très bien entendus. Oscars Casas et Isa Montalbán se connaissaient avant de travailler sur ce film puisqu’ils avaient collaboré sur le tournage d’Xtremo qui est aussi à voir sur Netflix. Toutefois, ils avaient peu de scène ensemble et Isa était au départ intimité par le comédien. Ce n’est qu’au moment de la préparation qu’ils ont pu prendre le temps d’échanger.

Avec Carlos Suárez, ils ont rapidement noué un lien si bien que la promotion a été difficile. Ils ont enchainé ensemble les interviews qui se sont dans leur grande majorité déroulées avec des fous rires. Cette relation authentique donne lieu à des séquences plutôt honnêtes. Il faut dire qu’ils sont à peine plus âgés que leurs personnages et ils ont par conséquent pu facilement s’identifier à eux.

3/ Des acteurs qui ont eu une liberté créative :

Hollyblood est un film qui s’appuie sur un jeune casting porté donc part Oscars Casas, Isa Montalbán et Carlos Suárez qui ont au départ été recruté séparément. Le réalisateur Jesús Font a voulu qu’ils préparent ensemble leurs personnages. Ils ont donc été rassemblé pendant un mois durant lequel, ils ont enchainé les répétitions avant le tournage. Toutefois, les choses ne sont pas passées comme prévues. En effet, ils ont raconté par la suite que de nombreuses séquences préparées en amont ont prit une tout autre tournure.

Par exemple, Isa Montalbán a expliqué que son état d’esprit au moment du tournage avait changé si bien que cela s’est reflété dans certaines scènes comme la séquence de la piscine où elle se retrouve avec Oscar Casas. C’est un moment d’émotion, où son personnage se confie sur un période difficile u’elle a joué avec naturelle en suivant son ressenti. Oscar a confirmé que Jesús Font leur avait laissé cette possibilité d’improviser qui s’est avérée bénéfique.

4/ Les acteurs ont-ils succombé à des phénomènes durant leur adolescence?

Hollyblood est un film qui traite des passions que l’on a à l’adolescence. Films, séries et sagas littéraires, qui n’a pas succombé durant cette période à un phénomène de mode? Sara le personnage principale est passionnée par l’univers des vampires.

Ont-ils suivi le phénomène twilight? L’actrice Isa Montalbán a confessé oui lors d’une interview à la radio
Vodafone yu
. Elle a notamment expliqué avoir vu de nombreux films autour de cette thématique, être aussi une grande amatrice de sagas littéraires telles que « Un palais d’épines et de roses »

De son côté, Oscar Casas ne s’est pas passionné pour Crépusculos mais a cédé à Harry Potter qu’il a assidûment suivi jusqu’à la fin. Il a raconté avoir passé une nuit à lire l’ultime tome.

5/ Hollyblood, un film qui est un ovnis dans le cinéma espagnol :

Jesús Font qui a réalisé le film voulait dès le départ mélanger les genres. Si les comédies fantastiques ou horrifiques sont courantes aux Etats-Unis, il est encore très rare d’en voir des « made in Spain ». Selon lui, soit on fait de l’horreur soit du rire et il avait envie qu’Hollyblood soit différent. Il a notamment expliqué :

Je voulais intégrer à une histoire fantastique, des personnages en situation réelle portée par des acteurs populaires et d’autres moins connus. J’ai voulu créer un film divertissant et c’est sa seul fonction. Hollyblood est une comédie romantique, un brin effrayante car c’est aussi amusant de se faire peur !

Jesús Font

Il est vrai qu’en Espagne, c’est encore un style que l’on voit rarement. De mémoire, le seul film se rapprochant de celui-ci est Promocion fantasma. D’ailleurs en parlant de paranormal, qu’en pense les acteurs?

Isa a raconté avoir vécu une expérience paranormale qui l’a marqué. Un soir en revenant de soirée et avoir mangé, elle s’est allongé sur son canapé et jure avoir entendu un bruit et qu’en se réveillant elle a vu comme un fantôme blanc passer devant elle.

HollyBlood est un film fantastique pour amuser, divertir et faire vibrer qui s’appuie sur la thématique des vampires en y ajoutant une dose de romantisme. On passe un moment de plaisir terrifiant, avec des montées d’adrénaline et d’émotion. Certains protagonistes adolescents combattent des vampires avec des coups de couteau, des morsures dribbles et avec une chaine d’ail sur les épaules. Des jeunes qui apprennent à vivre ensemble et à s’aimer en grandissant inexorablement. Bref, c’est un long-métrage léger destinée à vous faire un bon moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

18 − quinze =