La faute au karma un film à voir sur Netflix

Netflix : La faute au karma, vraiment? Est-il responsable de ce qui nous arrive?

C’est la faute au karma, je n’ai jamais de chance… Vous vous êtes déjà fait ce genre de réflexion? Et bien, Netflix a décidé d’en faire un film dans lequel vous trouverez peut-être la réponse. Aislinn Derbez part à l’origine de sa malchance dans un périple comique qui a le mérite de dédramatiser les situations.

La faute au karma un film à voir sur Netflix
La faute au karma un film à voir sur Netflix

La faute au karma? Est-il responsable de tout? C’est en tout cas l’enquête que l’on va mener devant la faute au karma, une comédie romantique pétillante venue tout droit du Mexique. Réalisée par Elisa Miller, ce film est un remake de la production espagnole No culpes al karma de lo que te pasa por gilipollas qui était lui même basé sur le roman de Laura Norton.

La faute au karma, comment faire face aux galères du quotidien?

Elisa Miller Encinas est une réalisatrice, écrivaine et productrice mexicaine primée qui a notamment concouru pour la palme du meilleur court-métrage en 2007 avec le film Llover. ¿Qué culpa tiene el Karma? est une de ses nouvelles réalisations qui lui fait travailler sur un registre plus léger.

Synopsis : Sara a toujours eu la sensation d’être poursuivie par la malchance et elle a une explication : sa soeur aurait absorbée les zones positives ne lui laissant que les négatives. Cet événement survenu dans l’enfance aurait conditionné toute sa vie d’adulte. Malheureusement, ce sentiment n’a fait que se renforcer au fil des années et devient pour elle une évidence lorsque sa sœur cadette et son béguin du lycée se fiancent. Cette annonce est une véritable révélation qui la pousse dans une quête de vérité. Sara veut découvrir si sa prétendue malchance est le véritable coupable de ses malheurs… Doit-elle se résigner à vivre dans l’ombre?

Sara vit depuis plusieurs années avec le spectre d’un amour qui n’a jamais abouti parce qu’elle n’a pas osé à l’époque de sa vie de lycéenne prendre le risque de dévoiler ses sentiments. Elle habite dans l’ancienne maison de sa grand mère vendant des t-shirts qui sont ses créations sans pour autant avoir osé aller au bout de son rêve en créant sa propre marque de vêtement tandis que sa soeur est une star des podiums.

La faute au karma être l’occasion pour elle de reprendre le contrôle de sa vie à condition qu’elle se décide à oser briller !

Aislinn Derbez, la femme qui va remettre en cause le karma :

Comédie drôle, pétillante avec des rebondissements plutôt loufoque, la faute au karma marque le retour de la comédienne Aislinn Derbez que vous avez surement découvert dans la casa de las flores. Très engagée, elle avait un temps délaissé les plateaux de tournage pour se consacrer à ses entreprises. Elle est notamment à la tête d’une marque qui commercialise des cosmétiques solides, d’un podcast la magia del caos. De plus, elle est aussi l’ambassadrice d’une enseigne de bijoux et de Merkabá Mx des vêtements made in Mexico. Sara est un rôle taillé sur mesure pour l’actrice puisqu’il représente celui d’une femme forte qui aime la nature qui est la source de son inspiration.

Le film se focalise sur la relation entre les soeurs et la cadette est interprétée par Renata Notni connue pour el dragon ou au nom de la vengeances qui sont deux séries à retrouver sur Netflix. Elle a aussi intégré le casting de Zorro, un remake à voir prochainement sur Prime video. Son personnage est plus effacé mais, le duo fonctionne plutôt bien.

Enfin, l’homme du film est le musicien Gil Cerezo dont les chansons rythment le long-métrage avec une bonne dose d’autodérision.

La critique de la rédaction :

Et si nos tracas du quotidien n’étaient pas la faute du karma mais en réalité le résultat de notre perception du monde? C’est en tout cas ce que va découvrir Sara durant ce qui sera on l’espère pour elle l’ultime galère de sa vie. La faute au karma est une quête spirituelle comique dans laquelle cette jeune femme talentueuse va peu à peu se rendre compte qu’elle s’est elle-même mise des limites qui l’empêchent de profiter pleinement de sa vie. Une théorie largement portée dans notre société par les différents coachs en développement personnel et qui parlera à plus d’un nous en sommes certains !

Toutefois, on vous rassure, on reste toujours dans le rire. En effet, les péripéties comiques apportent une bonne dose de légèreté à ce qui est une comédie légère. Tournée à Mérida, dans la ville surnommée “la ville blanche”, qui est aussi la capitale de l’état du Yucatán, on voyage au passage à la découverte de paysages plutôt magnifiques sur les terres des Mayas. D’ailleurs, le film compte sur la participation Miriam Chi Chim, une actrice Yucatena pour qui la faute au karma est son premier film.

Il s’éloigne de la version originale à plusieurs reprises. Par exemple, No culpes al karma de lo que te pasa por gilipollas faisait escale en Chine alors que la faute au karma base toute son histoire à Mérida.

Enfin, la faute au karma a reçu un certain nombre de mauvaises critiques peut-être parce que certains spectateurs l’ont trop pris au sérieux. C’est un petit film sans prétention jouant sur les rires, le romantisme et les peurs de chacun pour dédramatiser les situations. En résumé c’est un long-métrage parfait pour une soirée en toute légèreté qui vous aidera à voir la vie autrement et peut-être à oser reprendre le contrôle !

En tout cas après avoir vu, la faute au karma il vous sera difficile de blâmer le karma !

Bande annonce de la faute au karma à voir sur Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × 1 =