You are here
Home > A la une ! > #NETFLIX réunit Laia Costa et Ricardo Darín dans Black Snow

#NETFLIX réunit Laia Costa et Ricardo Darín dans Black Snow

Netflix qui se veut leader en tant que plateforme légale de streaming à travers le monde propose de plus en plus de productions Espagnoles et Latines.

Black Snow ou Nieve Negra sous son titre original est l’un des films à suspense que vous pouvez retrouver sur le site Américain.

Black Snow est une production espagnole et Argentine distribuée principalement en Amérique Latine. Mais c’est avec un « casting de lujo » comme on aime à le dire que ce drame vous fera vibrer. A la production on retrouve Telefe, mais aussi A Contracorriente films. Ce dernier est un producteur et distributeur qui a l’habitude de diffuser les films français en Espagne (Qu’est ce qu’on à fait au bon Dieu, Intouchable…). La parenthèse fermée revenons sur Black Snow, un film qui nous emporte en Patagonie, dans un lieu retiré. En réalité, le tournage s’est déroulé entre l’Espagne et l’Andorre au cœur des Pyrénées. Il fut nominé au festival de Málaga en 2017.

Une histoire sur le passé qui ressurgit : 

Salvador vit isolé en Patagonie, dans un endroit reculé et hostile depuis qu’il a été accusé d’avoir tué son frère alors qu’ils étaient encore adolescents. Marcos l’autre frère qui vit en Espagne depuis des années, revient sur ses terres natales. Il est accompagnée de son épouse Laura suite au décès de son père. Ces retrouvailles seront l’occasion pour Marcos de convaincre Salvador de vendre les terres qu’ils ont reçu en héritage. Malheureusement, ce retour au milieu d’une paysage désertique fera revivre à chacun un passé qu’ils auraient tous voulu oublier.

Le casting de lujo :

On ne présente plus Ricardo Darín, l’acteur Argentin probablement le plus connu à travers le monde. D’ailleurs, vous avez récemment pu le voir dans le fabuleux film Truman et vous le retrouverez prochainement dans La Cordillera présenté à Cannes dans la catégorie Un Certain Regard. Il interprète le rôle de Salvador, un homme solitaire et quasi ermite. Avec ce personnage très difficile on reconnait bien là son talent d’interprétation.

Marcos est joué par Leonardo Sbaraglia un autre comédien Argentin très à l’aise sur les tournages Espagnols.  On le retrouve dans les films Era el cielo,  Relatos Salvajes ou encore Una pistola en cada Mano. Si vous êtes sériphiles, sachez qu’il a participé à la série d’Antena 3 Luna el misterio de Calenda ou si vous êtes férus de fictions Argentines nous vous conseillons de jeter un oeil à En Terapia disponible sur la TV pública. Ces quelques titres vous donneront un petit aperçu de ses talents.

Enfin, la femme de Marcos Laura est interprétée par Laia Costa. Elle fût notamment notre Chaperon Rouge de Cuentame un cuento d’Antena3. Actrice originaire de la Catalogne, elle s’est fait en partie connaitre dans la série catalane à succès internationale Les Bracelets Rouges. L’année dernière la jeune comédienne a pu partager l’affiche avec un certain Jean Reno le temps du court-métrage publicitaire Las pequenas Cosas.

On retrouve aussi dans cette équipe Dolores Fonzi, une actrice Argentine qui a séduit le public Cannois dans La Patota de Santiago Mitre et qui a aussi participé à Truman de Cesc Gay.

Le grand Don Federico Luppi (la ley de la frontera), Biel Montoro  (Habitcaciones Cerradas), Mikel Iglesias (Bracelets Rouges, Perdoname Señor), Liah O’Prey, Andrés Herrera, Iván Luengo viennent compléter le casting.

L’avis de la rédaction :

Black Snow est un film aux couleurs sombres et ternes comme l’histoire de ces frères Argentins. Les non-dits, les douleurs, les secrets ou bien encore l’histoire ainsi que l’absence de communication font ressortir ce passé qui vient hanter le plus jeune d’entre eux de retour après de longues années sur les terres familiales.

Le long-métrage est fait de flash-back où les acteurs font preuve d’un réel talent. En effet, c’est sans prononcé une parole que l’on découvre ce qui s’est passé quelques années auparavant. Les retours au temps présent tout comme les dialogues sont ciselés. Ainsi, les silences ne laissent pas le spectateur dans l’attente. Comme les personnages, il vit tout simplement le moment.

Et comme parfois on peut se le permette, nous mettons une mention spéciale pour Mikel Iglesias qui interprète la jeunesse de Salvador de façon intense et juste.

N’oubliez pas le cinéma Argentin et profitez de cette occasion pour voir Black Snow.

Sources : Netflix, A Contracorriente.

Pierre
Pierre
Grand consommateur depuis une quinzaine d'année des productions audiovisuelles espagnoles, je profite de cet espace pour vous en parler et vous donner mon avis.

Laisser un commentaire

Top