You are here
Home > Archives > 2016 > Soirée Almodovar sur ARTE

Soirée Almodovar sur ARTE

En attendant Julieta qui sera dans les salles françaises en mai, Arte vous propose de redécouvrir deux long-métrage signé Pedro Almodovar : Les amants passagers et le labyrinthe des passions dès mercredi 16 mars à partir de 20h40.

Le compte à rebours est lancé pour découvrir le nouveau Almodovar qui sortira le 18 mai prochain en France. En attendant, la chaîne Arte vous propose une soirée hommage autour du réalisateur espagnol en diffusant deux de ses films les plus célèbres Les amants passagers et le labyrinthe des passions.

Les amants passagers est le 19ème long-métrage de Pedro Almodóvar qui signe en 2013 le retour du cinéaste espagnol au registre de l’humour. Ce film est une comédie dramatique mélangeant situations rocambolesques et rencontres improbables.

Lors du vol Madrid Mexico, l’air bus de la compagnie Península détecte un problème technique au décollage. Bloqué en plein vol, les Stewards décident de droguer les passagers de la seconde classe et tentent de duper les passagers de la première classe. Ces passagers venant d’horizons si différents tel que le monde des affaires, de l’art, de la prostitution, du banditisme et même des sciences occultes finissent par se côtoyer en découvrant le drame qui s’approche. En attendant de trouver une solution, l’équipage et les passagers s’abandonnent à rêver ou pratiquer à réaliser leurs fantasmes les plus osés.

Le casting de ce film se veut plus moderne avec des acteurs qui depuis ont vu leur carrière décollée comme Raùl Arévalo (la isla minima) Carlos Areces, Javier Càmara (vivir con los ojos cerrados), Hugo Silva (El ministerio del tiempo, Les otages du désert), Cecilia Roth, Lola Dueñas ( Volver), Blanca Suarez (El Barco ) et surtout Miguel Angel Silvestre (Velvet) …

Le labyrinthe des passions est un long-métrage plus ancien qui date de 1983. Il nous entraîne dans la movida des années 80. Avec ce film, Pedro Almodóvar porte sur ce mouvement jeune et insolent qui, récupéré par les médias, a déjà perdu un peu de sa spontanéité et de son innocence.

Fille d’un célèbre gynécologue, chanteuse punk et nymphomane, Sexilia rencontre, dans la boîte où elle se produit, Riza Niro, homosexuel et fils d’un émir arabe en exil à Madrid. Appartenant à deux formations musicales rivales, les jeunes gens décident de s’aimer platoniquement et en secret. C’est compter sans l’arrivée de Toraya, tante de Riza, dont la stérilité a été guérie par le père de Sexilia et qui a décidé de se faire engrosser par son neveu afin de reconquérir le trône…

Vous pouvez retrouver toutes les informations sur cette soirée Almodovar sur le site d’Arte.

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top