You are here
Home > A la une ! > #FCEN2018, Vergüenza, la nouvelle série de Malena Alterio et Javier Gutiérrez

#FCEN2018, Vergüenza, la nouvelle série de Malena Alterio et Javier Gutiérrez

Movistar+ respecte son engagement et lance chaque mois une nouvelle série. Après Velvet Colección et la Zona, la dernière production s’appelle Vergüenza. Actuellement à l’affiche du Festival du Cinéma Espagnol de Nantes.

Vergüenza : une comédie basée sur petits drames familiaux

Vergüenza raconte l’histoire d’un couple formé par Jesus et Nuria. Lui est photographe de mariages, baptêmes ou communions. Bien entendu, la photographie artistique est son rêve, mais la vie en a décidé autrement. Jesus a un syndrome particulier, celui de toujours se mettre dans des situations qui mettraient la honte (Vergüenza) à toute autre personne. Mais il ne s’en rend pas compte. Nuria quant à elle a perdu son emploi et s’inquiète pour le futur entre un fiancé qui ne passe pas inaperçu, la relation que son petit-ami entretien avec son père et ce qu’en pense sa mère…

Nuria vit un vrai drame entre un mari qui ne la valorise pas, des parents qui remettent en doute sa relation et son envie d’enfant. En résumé, rien ne se passe comme elle l’espérait. Jesus lui est dans son monde et ne voit pas tout ce qui se passe autour de lui.

Un couple d’acteurs qui nous ont déjà fait bien rire !

Malena Aterio interprète Nuria. Déjà connue pour ses grands rôles d’actrice comique, elle a su aussi se distinguer dans des rôles sombres. Vous l’aurez pour les plus « sérievores » d’entre vous vue dans Aquí no hay quien viva, la que se avecina ou dernièrement dans El Hombre de tu vida. Aussi habituée du cinéma, elle a participé à Cinco metros cuadrados ou Perdiendo el norte.

Son mari est interprété par Javier Gutiérrez qu’on ne présente plus. En ce moment vous pouvez le retrouver sur TVE dans Estoy Vivo et vous l’avez vu dans des long-métrages comme El Olivo ou la Isla Minima.

A leurs côtés on retrouve Lola Casamayor (Camino, La voz dormida), Miguel Rellán (Villaviciosa de al lado, Tiempos de Guerra), Vito Sanz (Los Exiliados Romanticos).

Qu’attendre de Vergüenza ?

Vergüenza est un divertissement à l’Espagnol. Javier Gutiérrez nous dévoile un personnage gaffeur et drôle malgré lui. Ses bêtises sont drôles et nous aurions tous eu honte d’être proche d’un homme comme lui. Malena est aussi drôle malgré une image plus sérieuse, mais qui supporte comme elle peut les gaffes de son compagnon. Le casting porte très bien cette série, petit plus pour Miguel Rellán dans un rôle de beau-père acariâtre. Vous rigolerez tout au long des 30 minutes que durent les épisodes.

Retrouvez la série au cinéma le Katorza pendant la durée du Festival du Cinéma Espagnol de Nantes. 

source : movistar+

2.5.0.0
2.5.0.0
Pierre
Pierre
Grand consommateur depuis une quinzaine d'année des productions audiovisuelles espagnoles, je profite de cet espace pour vous en parler et vous donner mon avis.

Laisser un commentaire

Top