You are here
Home > Actualité > #Cannes2017 : La Reina de España projeté au Marché du Film

#Cannes2017 : La Reina de España projeté au Marché du Film

  Comme chaque année, Le Marché du Film permet à de nombreuses productions de trouver des acheteurs en dehors de leur pays. Pour cette 70 ème édition du Festival de Cannes plus de 30 films espagnols sont projetés à l’intérieur du palais. Ce fût notamment le cas de La Reina de España mettant en avant l’actrice internationale Penélope Cruz. 

La Reina de España est une production d’Atrescine, une filière du groupe Atresmedia réalisé par Fernando Trueba avec un casting tout simplement en or. En effet, il marquait à sa sortie le retour de Penélope Cruz dans une comédie dramatique Espagnole. Cette dernière était déjà revenue travailler dans son pays à l’occasion du long-métrage Ma Ma dont elle était aussi la productrice. Cette fois-ci l’actrice a accepté de reprendre l’un des rôles qui a marqué ses jeunes début au cinéma. Effectivement, La reina de Espana est la suite d’un long-métrage réalisé il y plus de 18 ans auquel elle avait participé. Celle que l’on surnomme Pe a donc repris un rôle qu’elle connait bien celui de Macarena Granada. Au passage, ce premier opus est disponible en version française !

La Reina de Espana, une jeune actrice devenue grande !

Après avoir fuit précipitamment une Allemagne Nazi avec un séduisant gitan, Macarena a finalement réussi à atteindre les Etats-Unis. Après plusieurs mésaventures, la chance à enfin tournée. Début des années 50, Macarena Granada est devenue une actrice de renommée internationale. Admirée de tous, elle est tout simplement l’une des stars du cinéma Hollywoodien. Son pays d’origine semble loin même très loin de son quotidien. Elle a d’ailleurs  été naturalisée il y a peu pour devenir une citoyenne Américaine modèle. Mais Macarena est bien loin d’être une actrice sans cervelle.

Avec la fougue qu’on lui connait,  cette jeune femme a officiellement pris position contre Franco depuis que son père est mort en prison. Malgré cette haine contre le dictateur qui gouverne le pays de son enfance, Macarena doit se résoudre à revoir les terres de sa jeunesse. Effectivement, Franco ouvre peu à peu son pays à l’international et le tournage d’un film Américain sur Isabel la Catolique s’installe à Madrid. Macarena est choisie pour être la tête d’affiche de cette « super » production de l’époque. Ainsi,  elle retrouve des acteurs qu’elle a connu à ses débuts en Espagne. Au fil des jours,  le présent et le passé viennent à se mélanger pour une nouvelle aventure… Macarena a t’elle vraiment oublié d’où elle vient?

Le casting en or :

Bien entendu, on est forcé de commencer par vous citer la présence de Pénelope Cruz qui retrouve son rôle de Macarena. Cette histoire évoque  vaguement de parcours de l’actrice qui brille depuis plusieurs années outre-Atlantique permettant au cinéma espagnol de rayonner à travers elle. De plus, on peut aussi citer d’autres grands acteurs dont  Loles León ( La que se avecina), Antonio Résines (Ifamily). Chacun à sa façon fait de ce casting, un casting 5 étoiles. Ainsi, Ana Bélen (Cosas que hacen la vida valgan la pena), Santiago Segura (Mi Gran Noche), Neus Asensi (Solo quimica), Javier Camara (Truman), Chino Darin (La Embajada), Jorge Sanz ferment la longue listes des interprètes qui font de la reina de espana une superproduction. La majorité des acteurs étaient présents dans la Fille de tes rêves.

Une portée Internationale?

Aux commandes de ce film,  on retrouve Fernando Trueba qui était aussi à l’origine du premier opus. Malheureusement, le cinéaste n’a pas permis à son film de briller en Espagne. En effet, il s’est dernièrement  fait remarquer pour des propos douteux. Le scandale fût tel, qu’il a généré un boycott. Dans ces conditions, La Reina de Espana fût l’un des flops de l’année 2016.

Ceci dit, nous n’en dirons pas plus à ce sujet, inutile de polémiquer inutilement. Pour en revenir à « La Reina de España », on peit dire que c’est un film drôle et intéressant. Nous avions vu la Niña de tus ojos  et nous pouvons dire que nous avons réussi à retrouver l’essence de ce premier chapitre. En effet, ça a été un plaisir de revoir les personnages. Nous avons ainsi pu découvrir leur  évolution. L’histoire tient la route et mèle humour, aventure et secrets à merveille !

Et pour finir, nous vous ferons un petit avertissement. Pour les habitués des accents, il faut relever le talent de Chino Darin. En effet, ce jeune acteur argentin a gommé son accent pour interpréter son personnage 100% Espagnol. Verdict, il s’exprime tout simplement à la perfection.

A ce stade difficile de vous dire si La Reina de Espana sortira en France. Bien évidemment, le fait que Penelope Cruz soit à l’affiche influencera surement les distributeurs. En tout cas, nous espérons une diffusion francophone !

Pierre
Pierre
Grand consommateur depuis une quinzaine d'année des productions audiovisuelles espagnoles, je profite de cet espace pour vous en parler et vous donner mon avis.

Laisser un commentaire

Top