You are here
Home > A la découverte de... > La Embajada, la série politique made in Spain

La Embajada, la série politique made in Spain

La top départ de cette nouvelle édition du Miptv a été donné ce matin avec l’avant première exclusive de la Embajada, la nouvelle série signée Bambu producciones et distribuée par Beta Films.

Qu’avons nous pensé de cette fiction très attendue? Découvrez sans plus attendre notre critique.

La Embajada traduit l’Ambassade est une production de Bambu Producciones à qui nous devons notamment Grand Hôtel, Bajo Sospecha et surtout Velvet.

Un thriller politique réaliste?

La Embajada est une fiction sur la morale et le vrai prix des gens. En effet, l’histoire se concentre sur Luis Salinas (Abel Folk), le nouvel ambassadeur espagnol en Thaïlande. Dès son arrivée, cet  honnête homme se donne pour objectif d’éliminer la corruption au sein de son ambassade. Il est accompagné de Claudia (Belen Rueda), sa femme et de leur fille (Ursula Corbero). Malgré son désir d’honnêteté, Luis est très vite rattrapé par les démons de son ministère. Malheureusement, il voit sa vie, mais aussi sa famille détruites… Face à tous ces obstacles, Luis basculera t’il vers le milieu de la corruption?

IMG_6313

D’après Ramon Campos, l’un des créateurs, La Embajada est la première série politique espagnole. Le programme se concentre sur la corruption dans le milieu. Effectivement, il voulait créer une fiction qui permettrait à sa mère et plus généralement au public de comprendre comment l’argent s’infiltre dans le pouvoir.

Notre avis :

La Embajada est un ovnis dans le paysage audiovisuel espagnol et pour cause, c’est la première série politique qui est faite en Espagne. Toutes fois, ce concept n’est pourtant pas nouveau et cartonne déjà dans de nombreux pays. En France, nous avons Baron Noir de Canal + ou House of Card  qui vient des Etats-Unis. Néanmoins, La Embajada est bien loin de ses aînés…

En effet, la série est un peu prévisible malgré son côté novateur pour le pays. Par conséquent, il est facile dès les premières minutes de deviner qui sont les corrompus ou encore ce qui va se passer par la suite. Même l’identité de l’amant de la femme de l’ambassadeur est évident. Peut-être est-ce une volonté de la part des créateurs d’installer les bases dans le premier épisode pour basculer vers un rebondissement inattendu. En résumé, la Embajada est une série qui nous a laissé perplexe.

Un casting qui sauve le scénario :

Le casting est le gros point fort de la fiction. A sa tête : Abel Folk et Belen Rueda. Bambu a fait appel aux acteurs qui sont des habitués de leur productions. Ainsi, nous retrouvons notamment Raúl Arévalo (Velvet, La Isla Minima), Amaia Salamanca (Grand Hôtel, Velvet.), Tristán Ullosa, Alicia Borrachero (Bajo Sospecha), Melanie Oliavres (Bajo Sospecha), David Verdaguer, Ana Gracia.

 Par ailleurs, Pedro Alonso (Grand HôtelBajo Sospecha), et Carlos Bardem sont aussi des atouts non négligeable. Enfin,  les fans de Physique ou chimie seront ravis de revoir Ursula Corbero et Maxi Iglesias réunis dès le premier épisode.

En revanche, on note une petite déception pour le personnage interprété par Megan Montaner.  Ce dernier ne semble pas avoir  une grande place dans la trame narrative. De plus, il est difficile de voir Megan Montaner en second rôle après son succès dans la série Sin Identidad.

Alors, The Embassy aura-t’il su convaincre les chaînes de télévision présentes aujourd’hui? Il est encore trop tôt pour le dire. Néanmoins, nous avons déjà pu remarquer la présence de nombreux italiens ce qui présage peut-être une arrivée de la série en Italie. Quand à la France, il faudra encore patienter jusqu’à la fin de la semaine pour avoir une réponse.

En tout cas, nous vous donnons rendez-vous très prochainement sur Antena 3 pour suivre la série. 

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top