You are here
Home > A la une ! > Velvet : Asier Etxeandía « je me suis inspiré d’Yves Saint Laurent »

Velvet : Asier Etxeandía « je me suis inspiré d’Yves Saint Laurent »

A l’occasion de la diffusion chaque samedi sur M6 de la série Velvet, Asier Etxeandía vous présente Raul de la Riva, le nouveau styliste des galeries qui va révolutionner la mode espagnole !

Comment est Raul de la Riva, ton personnage dans Velvet?
Il est merveilleux, sublime, parfait ! C’est un artiste avec toutes les mimiques que doit avoir un virtuose dans son genre. Je crois que c’est un personnage amusant, avec un égo démesuré, mais avec une volonté de chercher le côté artistique de chaque chose ce qui en fait quelqu’un de comique dans certaines scènes. Raul est un cadeau pour moi et tout va bien avec lui.

Raul de la Riva est un personnage très différent de ceux que tu as interprété à la télévision que ça soit dans Un dos Tres, la Fuga ou Amar es para siempre.
Oui, Raul de la Riva n’a rien à voir avec mes autres rôles. Dans Amar es para siempre j’interprétais un artiste mais tourmenté qui avait de graves problèmes psychologiques. Raul de la Riva change car c’est quelqu’un de sain émotionnellement, qui prend soin de lui et qui a beaucoup de talent. Il est positif, rêveur et aime la vie.

Comment as-tu préparé ce rôle? Pensais-tu aux différentes façons d’appréhender ce personnage?
Non, je ne pensais à rien pour être franc car je voulais surtout intégrer Velvet. J’ai passé le casting pour d’autres personnages et j’essayais de me mettre dans leur peau, mais la production ne m’avait pas retenue. Je pense que je n’avais pas le profil et j’étais très en colère. Je savais qu’il régnait sur Velvet, cette atmosphère digne de ce que fait Bambu (grand hôtel, Seis Hermanas, Hispania). C’est une société de production qui fait des choses de très grande qualité et qui connait bien les acteurs avec lesquels elle travaille. Elle fait des réalisations merveilleuses. De plus, mon personnage devait au départ n’être présent que dans quelques épisodes et finalement il est devenu récurrent.

Avec quels personnages as-tu des trames?
Mon personnage rencontre quasiment toues les autres protagonistes : Alberto (Miguel Ángel Silvestre), Cristina (Manuela Velasco), Rita (Cecilia Freire), Ana (Paula Echevarría), Mateo (Javier Rey), doña Blanca (Aitana Sánchez-Gijón), Clara (Marta Hazas). Il a plus de trames avec les couturières et les stylistes.

Si tu devais comparer Raul de la Riva avec un autre styliste, lequel ça serait?
Pour donner vie à Raul de la Riva, j’ai essayé de me baser sur l’histoire de beaucoup de créateurs de mode comme Yves Saint Laurent, ses lunettes, son style…
Il a aussi un peu de Karl Lagerfeld avec la tête qu’il fait. Il donne l’impression d’être au dessus de tout comme si tout ce qu’il faisait était sublime et que le reste était moche. A ce niveau, Raul se différencie des autres car c’est quelqu’un de très humain et de très juste même s’il est très fier. De plus, il s’occupe des couturières, il valorise beaucoup leur travail. Il est fan de Balenciaga, mais il ne lui ressemble en rien.

Aimes-tu le monde de la mode?
Il me fascine. Le monde de la mode à quelque chose à voir avec le spectacle. Nous devons tous nous habiller de la façon dont nous avons toujours rêvé de le faire. Donc, oui j’ai dépensé plus d’argent en musique qu’en vêtements (des rires).

En tant qu’Asier, aimes-tu le style de Raul?
J’aime son style, mais je ne pourrais pas m’habiller de cette façon (des rires). Ce qui m’arrive, c’est que j’ai beaucoup changé de style au fil des année car je m’ennuyais et je cherchais continuellement de nouvelles combinaisons. J’aime beaucoup de styles différents et pour moi, c’est quelque chose d’important comme pour Raul de la Riva. Je crois que Raul est quelqu’un d’élégant jusque dans son fort intérieur.

Qu’as-tu pensé des bonnes audiences de la série?
J’ai pensé quelles étaient justes et même très justes. Je dois dire que je suis très très content car je suis accro à la série en tant que téléspectateur et pas seulement parce que c’est une fiction dans laquelle je joue, mais aussi parce qu’elle a une merveilleuse qualité et de bonnes trames. Mes compagnons sont impressionnants et la série se savoure. Je trouve très juste que Velvet ait eu de si bonnes audiences et une carrière internationale car c’est une fiction de bonne qualité et qui au fil des saisons va surprendre les téléspectateurs.

Vous pouvez tout savoir sur Velvet en consultant notre dossier spécial sur la série.

Source : Antena 3.

One thought on “Velvet : Asier Etxeandía « je me suis inspiré d’Yves Saint Laurent »

  1. La série n’a pas été diffusé jusqu’au bout sur M6… il manquait 3 épisodes…. j’ai trouvé ça honteux pour les personnes qui suivaient la série tous les samedis. ….
    J’adore cette série et c’est vraiment dommage de l’avoir arrêté…. il fallait sûrement la diffuser à 1 autre moment de la journée!!!
    A bon entendeur

Laisser un commentaire

Top