You are here
Home > A la une ! > Velvet : Paula Echevarria vous présente Ana Rivera

Velvet : Paula Echevarria vous présente Ana Rivera

A l’occasion de la diffusion chaque samedi sur M6 de la série Velvet, Paula Echevarria se confie sur Ana Rivera, le personnage principal de la série. 

Attention, vous pouvez soutenir Paula Echevarria et la série Velvet en participant aux Montée Ibérique Awards !

Comment a commencé l’aventure Velvet?
J’étais sur le tournage de Gran Reserva lorsque Ramón Campos et Teresa Fernández-Valdés (les producteurs de la série) m’ont parlé pour la première fois de cette fiction qu’ils étaient en train de préparer. Ils voulaient faire une histoire avec une sorte de Cendrillon et ils étaient enchanté à l’idée que j’interprète Ana Rivera.
J’ai répondu : « Où est-ce que je signe? ». J’avais envie de pleurer de joie. Dès le moment où on m’a présenté Velvet, j’ai senti que c’était un grand projet.

Est-ce que ça a été difficile de devenir Ana Rivera?
Non, ça ne m’a pas coûté beaucoup car nous avons beaucoup de choses en commun. Nous sommes toutes les deux réalistes, nous n’acceptons pas facilement un non pour réponse, nous sommes très têtues et très honnête.
A part ça, Ana est une montagne russe qui monte et qui descend sans cesse… Elle vit les choses à fond… et c’est ce que j’aime en elle car je suis plus posée à ce niveau. C’est ce point qui nous différencie. Elle est si vivante que quelques fois c’est elle qui me donne la force de me lever. Lorsque je suis plus en recul face à une situation, je mets le costume d’Ana et elle me ressuscite. Elle est comme un génie pour moi et c’est très pratique (des rires).

Dans la vraie vie, comment réagirais-tu si l’on t’empêcher d’être avec la personne dont tu es amoureuse comme c’est le cas pour ton personnage?
Je réagirais probablement comme elle, les interdictions m’énervent et je pense que c’est le cas pour tout le monde. Il suffit qu’on nous interdise d’être ensemble pour s’aimer d’avantage.
Dans le cas d’Ana et Alberto, ce n’est pas de l’entêtement, c’est de l’amour pure et réciproque et c’est à eux de travailler pour faire évoluer les choses. Pour ma part, j’irais de l’avant.

Que penses-tu du casting de la série qui comporte de nombreux acteurs très connus tels que Miguel Ángel Silvestre, José Sacristán, Aitana Sánchez-Gijón, Marta Hazas, Natalia Millán…?
Ce sont des camarades de tournage et les noms se sont enchaînés. Je me souviens du jour où Ramón et Teresa m’ont annoncé que José Sacristán (La niña de Fuego) allait être l’oncle d’Ana. J’ai halluciné ! C’est un grand acteur et une bonne personne.

Comment te sens-tu dans les costumes de la série ?
Très bien. Par exemple, dans le premier épisode je devais porter la fameuse robe rouge qui avait un corsé avec lequel je devais courir et finalement, je me suis adaptée même si au moment de l’essayer j’ai dit : « Il me manque un peu d’air », mais on s’y habitue (des rires).

Le travail des costumières, du maquillage est assez impressionnant pour les téléspectateurs.
C’est une chose de voir le travail terminé et une autre de les voir travailler, d’y participer et d’en profiter mais tout le processus de transformation est merveilleux. Voir comment Elena Sanchís, la responsable des costumes prépare chaque tenue que nous allons porter, elle fait mille tests pour chaque vêtement… Beaucoup des tenues sont faites sur mesures à partir de figurines d’époque et d’autres sont des vintage qui ont été achetées à Paris, à Londres et ont été adaptée à notre taille.

Te trouves-tu favorisé par le caractère et le style d’Ana?
Oui, car le maquillage est rapide, je sors d’ailleurs presque sans maquillage. J’en mets un peu pour matifier mon teint et un peu de couleur pour ne pas que la peau brille. J’aime que ça soit comme ça car Ana va évoluer au fil des épisodes et elle commence bien. Le début devait être de cette façon pour qu’elle puisse monter afin que les téléspectateurs puissent voir le changement en elle.
Cette petite frange qui la fait plus jeune, la queue de cheval et le visage pratiquement lavé aide à montrer la simplicité qui plait au public.

La série Velvet est à suivre chaque samedi à partir de 14h sur M6. 

Source : Antena 3.

3 thoughts on “Velvet : Paula Echevarria vous présente Ana Rivera

  1. Message pour Paula
    Félicitations pour votre simplicité, votre gentillesse et très agréable de vous voir aussi bien en interview qu’en actrice dont vous jouez très bien.
    Transmettez également mes félicitations à tous les acteurs, actrices de la série.
    Paula alias Ana revenez nous vite avec Alberto en espérant que les scénaristes vont vous faire retrouver et très heureux.
    Très bonne continuation à tous

  2. j’adore toute l’équipe de tournage
    tous jouent leur role avec grand professionnalisme
    félicitations
    une fan vivi

Laisser un commentaire

Top