You are here
Home > A la une ! > 5 productions à voir avec Miguel Angel Munoz

5 productions à voir avec Miguel Angel Munoz

 Miguel Angel Munoz vient de fêter ses 35 ans. L’occasion de revenir sur la large filmographie de l’acteur.  Toutes fois, oubliez un dos tres et intéressons-nous aux autres rôles du comédien avec 5 productions incontournables de sa filmographie. 

Bientôt de retour à la télévision avec Presunto Culpable, Miguel Angel Munoz affiche déjà à son compteur plus de 20 ans de carrière derrière lui (voir notre portrait). L’acteur principalement connu en France pour la série Un dos tres enchaine depuis son plus jeune âge les productions audiovisuelles. Ainsi, nous vous proposons de découvrir 5 films ou séries à voir absolument.

Tension sexual no resuelta :

Troisième long-métrage du réalisateur Miguel Angel Llamata, Tension sexual no resuelta est probablement le film le plus fou de la carrière de Miguel Angel Munoz Sorti en 2010 en Espagne, cette production s’intéresse aux relations amoureuses compliquées. Miguel Angel Lamata qui nous offre une comédie « romantique » complètement déjantée dans laquelle la notion de romantisme est bouleversée.

Synopsis :  Juan (Fele Martinez, Grand Hôtel) professeur d’université est sur le point d’épouser Celeste (Salomé Jiménez). Néanmoins,  la célèbre romancière Jazz (Norma Ruiz) convainc cette dernière d’abandonner son financé quelque jours avant le mariage pour se lancer dans des relations amoureuses plus extrêmes. Ainsi, Céleste tombe sous le charme de Narco (Miguel Angel Munoz) un chanteur de hard rock aux moeurs étranges. Désespéré ,Juan demande de l’aide à  Nico, son élève (Adam Jezierski,) expert en chantage et en manipulation. Son objectif :  percer le secret de ce changement d’attitude. Toutefois, il ne se doute pas que la clé se trouve dans son propre passé.

En interprétant Narco un chanteur de hard-rock aux penchants sado-masochiste, Miguel Angel Munoz démontre ses talents d’acteurs et bluffe les critiques. En outre, il partage l’affiche avec des acteurs phares du moment comme Amaia Salamanca (Gran Hotel) ou encore Adam Jezierski (Physique ou chimie).

Sin Idendidad, Bruno de l’amour à la haine, il n’y a qu’un pas :

En 2014, Diagonal TV produit pour Antena 3 Sin Idendidad, qui reste selon nous l’une des meilleures séries de ses dernières années.

Synopsis : Maria Fuentes, une jeune et brillante avocate découvre qu’elle est une enfant volée. Dans sa quête de vérité, elle retrouve sa mère biologique (Victoria Abril) une alcoolique malade et sa soeur Amparo (Veronica Sanchez) une prostituée envieuse de la situation de sa soeur. Alors qu’elle se prépare à rapporter les faits, sa vie bascule à jamais. Dix ans plus tard, enfermée dans une prison en Chine après un suite d’événements tragiques, elle est devenue froide et impuissante. Transformée en Mercedes Dantès, elle revient en Espagne. Son objectif :  se venger de ceux qui ont détruit sa vie et elle n’est pas au bout de ces surprises. A qui n’aurait-elle pas du faire confiance? Que devient sa famille?

Miguel Angel Munoz interprète Bruno, le cousin de Maria. Un homme rabaissé durant des années par son père qui est secrètement amoureux de sa cousine. Il fini par épouser la soeur de cette dernière. Son personnage à la fois inquiétant et attendrissant est souvent au coeur des intrigues de la série. Le duo qu’il forme avec Veronica Sanchez est caliente. La fiction s’achève avec deux saisons haletantes et un final dramatique pour son personnage… Elle est à voir et à revoir sur Atresplayer.

El Sindrome de Ulises : docteur Munoz vous prescrit du paracetamol et beaucoup d’eau.

A la recherche d’une série comique à dévorer sans modération, El sindrome de Ulises.  En 2007,  Antena 3 lance un  fiction comédie intitulée El Sindrome de Ulises et décide de confier le rôle titre à Miguel Angel Munoz. Bien sûr, c’est l’occasion pour lui de montrer une facette plus adulte de sa personnalité. Ainsi, ce  personnage est bien différent de celui qui lui a permis d’accroître sa notoriété. Dans El sindrome de Ulises, il se transforme en un médecin de la haute société contraint d’accepter un travail dans un quartier pauvre de Madrid.  Un rôle comique, bourgeois et très attachant notamment parce son côté maladroit et sa phrase culte : « Pacetamol y mucho agua. »

Il partage l’affiche avec Olivia Molina (Physique ou Chimie). Le programme s’achève après trois saisons à cause d’une baisse d’audience. Malheureusement, elle reste à ce jour inédite en France, mais elle est disponible en espagnol sur le site Atresplayer.

Direction le Mexique avec Infames :

En 2011, Miguel Angel Munoz part au Mexique où il séduit aussi les télespectateurs. Ainsi, le Mexique lui offre son premier rôle international avec la série Capadocia qui s’inscrit véritablement comme une création de qualité saluée par les critiques enchainant les nominations aux Emmy International Awards et même au Festival de télévision de Monte-Carlo. Elle est diffusée en France sur France O. Par la suite, il obtient le rôle titre de Infames produit par Argos Télévision et la Fox, une télénovela caliente sur la corruption. Composée de 130 épisodes, la fiction est considérée comme l’une des plus décadentes de la télévision. Elle aborde des thèmes tels que la corruption, le trafic de drogue, le proxénétisme, le sadomasochisme… Elle est disponible gratuitement sur Dailymotion et Youtube.

Un petit court pour la fin avec Adiós papá, adiós mamá (2010) : 

Enfin, il faut savoir que la carrière de Miguel Angel Munoz est parsemée de courts-métrages plus surprenants les uns que les autres. Ainsi en 2010, il joue dans Adiós papá, adiós mamá. Réalisé par Luis Soravilla le court raconte l’histoire d’une famille classique dont le fils de 30 ans vit encore chez ses parents. Toutefois, un soir il leur annonce qu’il a trouvé un travail et qu’il est prêt à quitter le cocon familial. En effet, il a rencontré une femme pour le moins surprenante…

On salue la performance comique de Miguel Angel qui n’a pas hésité à se métamorphoser pour l’occasion.

Après avoir participé à El Ministerio del tiempo et plus récemment à Planeta Calleja, Miguel Angel Munoz sera de retour à la rentrée dans la série Presunto Culpable. 

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top