You are here
Home > A la une ! > Maggie Civantos : « Vis a vis écrit l’histoire de la fiction espagnole »

Maggie Civantos : « Vis a vis écrit l’histoire de la fiction espagnole »

Avec Vis a vis, Maggie Civantos s’est fait connaître du grand public et a démontré ses talents d’actrice. Alors que son personnage cumule les tragédies, elle a accepté de se confier sur l’avenir de Macarena Ferreiro. La détenue est-elle passée du côté obscur? 

MACARENA-VISAVIS-2

Quelle a été ta première réaction en lisant le premier scénario de cette seconde saison de Vis a vis?
Ma première sensation fût le sentiment d’être dans un film et de lire le scénario d’un long-métrage. Nous avions mis le niveau très haut pour la première saison et nous ne pouvions pas décevoir nos téléspectateurs.

Macarena enchaîne deux tragédies à la suite. Comment réagit elle face à tout ça? Va t’elle plus méditer sur ses actes? Est-elle décidée à se venger?
Elle a plus l’esprit de vengeance. Il ne reste plus rien à Macarena et le fait de n’avoir plus peur l’a converti en une bête. Ce n’est pas un changement définitif, c’est d’ailleurs l’une des choses qui me plait dans ce personnage. Dans cette seconde saison, elle n’est ni bonne ni mauvaise. Maintenant, Macarena n’est plus la gentille mais elle n’est pas non plus la méchante.
Elle fait certaines choses pour survivre et pas parce qu’elle n’a pas le choix. C’est réellement un personnage qui est conditionné par son entourage. Vis a vis est l’histoire d’une personne dont l’entourage et les circonstances déterminent sa façon d’être.

Parmi les séquences que tu as tourné avec Carlos Hipolitos, laquelle gardes-tu particulièrement en mémoire?
Probablement la séquence que j’ai aussi partagé avec mon frère dans la série (Daniel Ortiz) dans laquelle nous rendons tous les trois hommages à notre façon à notre mère. Ils vont là où ils sont allés camper avec elle. Même si c’est pour ses funérailles, cette séquence est un chant pour la vie. Elle montre aussi que se rendre n’est pas une option. Les liens sont nombreux entre nous. Le directeur nous anime et nous encourage à improviser et nous le faisons.

Vers qui va se réfugier Macarena dans la prison?
Je crois qu’elle ne va aller réellement vers personne. Peu à peu, elle prend son indépendance par rapport à Rizos et elle devient très autonome.

Comment voit-elle la relation entre Rizos et Saray?
Elle sait qu’il s’est passé quelque chose entre eux. Macarena accepte cette tension sexuelle qu’elles ont entre elles tout comme Rizos tolère la relation que Macarena a avec Fabio.

D’ailleurs, à ce sujet, les fans sont très divisés sur internet. Les amours de Macarena sont un vrai débat. Certains souhaitent la voir avec Rizos et d’autres avec Fabio… Comme téléspectatrice, que désires-tu?
Je veux que Macarena résolve et accepte enfin la tension sexuelle qu’elle a avec Fabio et qu’elle revienne avec Rizos. J’aimerai bien qu’elle reste avec Rizos.

Macarena et Zulema sont un coup en guerre puis en paix. Va t’il enfin y avoir un accord avec un grand A?
C’est impossible ! Bien sûr, elles doivent s’associer à certains moments et elles le devront dans le futur, mais aucune des deux n’est propre.

Vis a vis est une série construite sur beaucoup de visages inconnus pour le grand public. En quoi t’a t’elle changé la vie?
Au départ, ça ne se remarquait pas tellement. Je pense que la série a frappé plus fort cette année. Je crois que nous sommes en train de faire l’histoire des fictions espagnoles. Je tente de faire en sorte que ma vie soit normale. Ma vie a changé et j’en suis très heureuse parce m’a carrière s’est re-positionnée et j’ai subi une renaissance en tant qu’actrice. Macarena Ferreiro est un personnage très complet qui m’a beaucoup enseigné.

Quel est l’aspect de Macarena qui est le plus difficile à jouer?
Peut-être le confinement. Elle doit être contenue et il faut la doser. Il y a aussi cette dualité car elle n’est ni bonne ni mauvaise.

Que nous réserve Macarena dans les prochains épisodes?
Macarena va désormais chercher à retrouver la liberté par tous les moyens. Elle sait que ses parents sont morts pour qu’elle soit libre et elle doit sortir de la prison d’une manière ou d’une autre. Elle va être aveuglée par la liberté au point d’y perdre ses valeurs ou ses scrupules. Jesús Colmenar, le directeur et producteur exécutif de la série a dit que Macarena est comme une herbe et que sans s’en rendre compte, elle grandit sans s’arrêter.

Qu’est ce qui a changé dans Vis a vis?
C’est une série de risques. Elle n’est pas édulcorée et elle s’est positionnée comme un produit fidèle à son histoire. Quand quelque chose est bien fait et que l’histoire est intéressante, le public s’accroche à la série.

La seconde de Vis a vis s’achève bientôt et nous en serons plus sur l’avenir de Macarena en suivant les épisodes tous les mercredis à partir de 22h40 et dès le lendemain sur Atresplayer.

Laisser un commentaire

Top