You are here
Home > Acteurs > Vis a Vis/ #Derrièrelesbarreaux : Marta Aledo et Roberto Enriquez se confient sur le final

Vis a Vis/ #Derrièrelesbarreaux : Marta Aledo et Roberto Enriquez se confient sur le final

Marta Aledo et Roberto Enriquez interprètent deux personnages que tout oppose. Lui est gardien de prison, et elle une détenue accro à la drogue. Ainsi, ces deux acteurs se confient sur le final de la saison 1.

Vis a Vis_posados 01-199 copia

Dans la série, Roberto Enriquez interprète Fabio le surveillant de la prison et Marta Aledo une détenue junkie qui tente de venir à bout de sa dépendance. Deux personnages bien différents qui sont réunis le temps d’une interview pour se confier sur la fin de la première saison de Derrière les barreaux.

Une première saison très tendue :

Que pouvez-vous nous raconter sur le final de cette première saison?
Marta : Que c’est du haut niveau, c’est un final en apothéose dans lequel il se passe des choses surprenantes. Les mois d’attentes jusqu’à la saison 2 vont être très dure. En effet, le dernière épisode laisse les choses en suspend. Je ne peux pas vous en révéler plus… Toutefois, il y a deux ou trois choses qui font que nous sommes anxieux.
Roberto : Je ne peux rien vous révéler au risque de me faire tuer (des rires). Derrière les barreaux est un thriller. La seule chose que je peux dire est que l’épisode neuf était un pure rock an roll. Néanmoins, le 10 était au ralenti, comme si c’était un épisode d’un autre style. Finalement, dans le 11 qui est le dernier de la saison, tout arrive.

Quelle a été votre séquence favorite?
Marta : Il y a deux séquences dont je me souviens d’une manière très spéciale : Celle où Sole et Rizo essayent de me faire belle dans la salle de bain avant la visite de mon fiancé. Ce fut une scène très belle et prenante dans laquelle tout s’est bien passé. D’ailleurs, la scéquence avec Piti celui qui joue mon fiancé fut aussi très spéciale.
Roberto : Une scène que j’ai eu avec Maggie (Macarena dans la série). Sandoval le médecin me fait croire quelque chose qui est faux. Suite à cela, je dis à Macarena de m’oublier que c’est une folle et que je ne veux rien savoir d’elle… c’est une scène que j’aime beaucoup.

Derrière les barreaux, une série qui cartonne :

Que pensez-vous du résultat de Vis a vis après avoir tourné une saison entière?
Marta : Le résultat est spectaculaire. J’aime regarder des séries. D’ailleurs, j’ai une longue liste de séries américaines que je trouve très bien et le fait de pouvoir voir une série espagnole si bien faite me touche et m’intrigue à la fois. C’est un cadeau pour le téléspectateur et surtout, j’ai la chance de pouvoir y participer et j’adore ça.
Roberto : Le résultat me paraît supérieur à ce que nous avons pu rêver. Nous avons été surpris de la facture. Nous avions les images en tête avec ce que nous avions lu. C’est une série risquée, politiquement incorrecte avec des personnages qui n’ont rien de banal. J’ai été très surpris d’avoir l’acceptation des critiques et du public.

Vous attendiez-vous au grand accueil qu’a eu la série et vos personnages?
Marta : Pendant que nous tournions, nous en rêvions. Avec derrière les barreaux, nous avons eu le sentiment qu’il y avait quelque chose de différent dans cette série. C’était une autre manière de faire les choses ou du moins quelque chose de différent de ce que je suis habituée à faire. Mais on ne sait jamais, j’ai vécu de nombreuses expériences de choses qui étaient très bien et qui n’ont pas fonctionné et inversement.
Roberto : La vérité est que je n’y ai pas pensé. En effet, j’espérais seulement que la série serait appréciée et pas le contraire. Franchement, nous n’espérions pas avoir autant de succès à sa sortie et qu’elle marcherait d’une manière aussi extraordinaire.

Les acteurs imaginent la suite :

Quelle serait pour vous la seconde saison idéale?
Marta : Le meilleur pour Tere serait qu’elle reprenne contact avec l’amour et la vie pour qu’elle vive au delà de sa dépendance et qu’elle cherche une autre manière de remplir son vide et sa solitude. Comme actrice, vivre dans cette anxiété et dans ce drame car c’est très intéressant à jouer.
Roberto : Nous nous attendons à un drame carcéral dans lequel il y aurait beaucoup de conflits et de nombreuses choses. Pour les fonctionnaires, c’est le pire qu’il puisse se produire. L’idéal serait que des choses très mauvaises sortent et qu’elle soient hors de contrôle pour qu’il y ait beaucoup de tensions et que le thriller soit servi sur un plateau d’argent.

Roberto, peux-tu nous en dire plus sur le final de ton personnage?
Quand se termine cette saison, le bandeau qu’avait Fabio devant les yeux tombe et il rend compte que certaines choses sur Macarena avaient été fabriquées. J’adorerai la sortir de prison et partager sa vie, avoir une tonne d’enfants (des rires).

Pour tout savoir sur derrière les barreaux, rendez-vous dans notre rubrique spéciale dédiée à l’univers de la fiction…

Laisser un commentaire

Top