Madres, amor y vida, une série très en retard

Madres. Amor y vida est la série espagnole d’Amazon Prime et Telecinco qui a fait rêvé par son casting, mais désillusionnée la critique. Après un rapide visionnage, on vous livre nos impressions contrastée sur cette fiction tant attendue.

Madres, une histoire humaine :

Madres. Amor y vida de son titre original est une série qui rend hommage aux femmes qui donnent la vie.

La série se déroule principalement dans un hôpital et auprès d’un groupe de mères différentes qui partagent leurs histoires de vie, les conflits et les relations qu’elles vivent au quotidien. Très différentes les unes des autres, elle sont unis par un point commun : leurs enfants sont malades et sont soignés dans le même hôpital. Un est dans le coma, un autre qui souffre de troubles alimentaires…

Caissière, journaliste ou d’avocate, elles doivent faire face à divers problèmes qui se posent et qui leur sont présentés dans le même centre médical, comme l’incertitude d’un diagnostic ou les conséquences du passage inexorable du temps dont souffre le monde extérieur. Heureusement, ils auront l’un et l’autre pour faire face à tous ces problèmes qui se présentent à eux, tous pour leurs enfants.

Madres. Amor y Vida, tous les ingrédients pour séduire :

Madres de son titre raccourci a sur le papier tout pour être une série attractif.

Tout d’abord, parlons de sa production. En effet , Alea producciones et Telecinco sont aux commandes. Ce duo avait déjà réussi a séduire le public grâce à Vivir sin permiso, la série sur le monde contraste de la mafia disponible sur Netflix ayant séduit un large public.

En suite, Madres compte sur un casting de haut vol mélangeant une belle palette d’acteurs pioché dans les meilleures fictions de ces dernières années.

Commençons avec Bélen Rueda, l’actrice connue et reconnue qui interprète une mère torturée entre sa carrière et la souffrance de voir sa fille malade. On enchaine avec Carmen Ruiz vue dans le compliqué Matadero ou encore dans Villaviciosa de al lado. Habitué à interpréter des personnages au ton comique, Madres était l’occasion pour elle d’essayer un rôle plus grave.

Et que dire d’Aida Folch l’actrice de sé quien eres, cette série primée à de nombreuses reprises qui joue un médecin pédiatrique légère antipathique de l’hôpital.

Bien que la série s’appelle Madres, la série a aussi une dose d’acteurs masculins dont Alain Hernandez de la catedral del mar ou palmeras en la nieve interprète un père absent pour des raisons plus obscures… Le casting compte sur Joel Bosqued (el accidente, la sonata del silencio), Antonio Molero (Fragiles), Rosario Pardo (Doctor Mateo, Velvet), Eva Ugarte (bajo sospecha) et Marc Clotet (les del hoquei).

Toutefois, la série a aussi fait parler pou la participation épisodique de Monica Cruz (Un dos tres, velvet) .

Enfin, l’histoire est intéressante. Le regard des mères face à l’hospitalisation de leurs enfants. Un autre regard sur l’hospitalisation.

Madres, une série arrivée trop tard sur nos écrans

Nous attendions Madres avec impatience installés confortablement pour profiter du premier épisode. La série nous plonge dans la souffrance d’une mère face à la maladie de son enfant. Finalement, on a vite l’impression d’être entre un Docteur House et un Bracelet rouge. Comme une rediffusion de tout ce qui s’est déjà fait. Malheureusement, la série n’a pas su surfer sur la seule chose qui aurait pu en faire une production unique : le regard des mères perdant ainsi en profondeur.

Malgré tout, on ne va pas uniquement se focaliser sur le négatif. En effet, Madres est une fiction qui se laisse regarder et les épisodes s’enchainent. Nous avons apprécié le role Joel Bosquet et Carmen Ruiz qui sont marquant dans leur rôle respectif. Globalement, le casting est plutôt exceptionnel et Madres a le mérite aussi de montrer le quotidien de familles qui doivent vivre avec la maladie

Découvrez cette fiction à l’occasion sur Telecinco ou Amazon Prime car on espère que la série y arrivera très prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 11 =