You are here
Home > Archives > 2015 > Loreak, le film basque représentera l’Espagne aux Oscars

Loreak, le film basque représentera l’Espagne aux Oscars

Loreak représentera l’Espagne lors de la 88ème édition des Oscars américain qui se tiendra en février 2016 et fait le tour des festivals français. Après une présentation au festival Cinespana de Toulouse, il est en compétition au CineHorizontes de Marseille.

« Lorsque tu achètes un billet de Loterie, tu as certaines illusions et certains espoirs, mais quand tu as en face de toi des compétiteurs comme Magical Girl et Felice 140… nous pensions que notre film était l’option la plus difficile à mettre en avant. »

C’est la déclaration faite par Joan Garaño et Jose María Goenaga quelques minutes après avoir appris que leur film Loreak avait été choisi par l’académie du cinéma espagnol pour représenter leur pays lors de la prochaine édition des Oscars dans la catégorie meilleur film qui ne parle pas anglais. L’annonce a été faite le 29 septembre par Alvaro Cervantes (Les otages du désert, Carlos rey emperador) et Irene Escolar (Isabel).

Loreak était le premier long-métrage en basque à obtenir le Goya du meilleur film et enchaîne donc avec une carrière internationale. C’est la première fois que l’académie choisie d’envoyer à Los Angeles un film tourné en euskara. Il semblerait que cette production ait déjà toutes les chances de se faire remarquer, puisque le long métrage a été présent dans de nombreux festivals aux Etats-Unis et a déjà obtenu un prix au festival du cinéma Latino de Palm Springs.

Selon l’académie ce choix a été fait en tenant compte des goûts des américains face aux productions européennes.

« Nous essayerons de convaincre l’académie des Oscars que ce film vaut la peine, ont déclaré les réalisateurs qui espèrent le soutien des institutions basques. »

Petit rappel, Loreak est un film qui se centre sur la vie de trois femmes Ane, Lourdes et Tere aux histoires différentes mais avec un point commun : elles ont perdu quelqu’un qu’elles aimaient. Agore Aranburu se met dans la peau d’Ane à qui on a diagnostiqué une ménopause trop tôt et qui tombe en dépression malgré le fait qu’elle soit en couple. Pourtant, peu à peu, elle commence à retrouver sa bonne humeur grâce à un événement étrange : elle reçoit tous les jeudis un bouquet de fleurs d’un admirateur anonyme… Qui est cette personne? Cette histoire est le point de départ d’une histoire qui regroupera ces trois femmes. Ce long métrage est le second réalisé par  Jon Garaño et José Mari Goenaga. Il fût primé au Festival de San Sebastian et a suscité un grand intérêt notamment parce qu’il est en partie tourné en basque. Le film a été présenté au festival Cinespaña de Toulouse et est en compétition au festival CineHorizontes de Marseille.

 Source site officiel de l’académie du cinéma espagnol
Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top