You are here
Home > A la découverte de... > #Interview : Blanca Suarez, fait chavirer les coeurs de El Barco

#Interview : Blanca Suarez, fait chavirer les coeurs de El Barco

Blanca Suarez est la fille du capitaine de l’Etoile Polaire dans la série El Barco. Cette jeune femme forte ne laisse pas les autres passagers indifférents comme nous l’explique la comédienne. 

Ainhoa est la fille du capitaine de l’Etoile Polaire :

Comment est Ainhoa, ton personnage dans la série El Barco diffusée en France sur Walooka? Mon personnage a des moments drôles, tristes, surtout avec sa famille. Elle a des conversations père/fille et bien sûr, une forte thématique amoureuse puisqu’Ainhoa tombe amoureuse d’une personne à bord du bateau…

Comment vois-tu les personnages du capitaine et d’Ulises? Le personnage d’Ulises est une personne très valable sur le plan professionnel. C’est un marin qui sait beaucoup de choses sur les bateaux. Le capitaine sature car il a sa famille à bord de l’étoile polaire et il est responsable de beaucoup de gens … Il y a des moments où il ne parvient pas à garder la tête froide et où il n’arrive pas à prendre les bonnes décisions. Ulysse est toujours là pour remédier à la situation .

Ressembles-tu à Ainhoa? Nous nous ressemblons beaucoup. Comme elle, je suis responsable lorsque je dois l’être, mais nous avons aussi des jours fous (des rires). Il faut que je sépare les moments ou je dois être sérieuse notamment lorsque je travaille ou lorsque je fais quelque chose qui nécessite que je le sois.

Un tournage qui ressemble à une colonie de vacances :

Comment s’est passée ta relation avec tes compagnons de tournage? Ça a été une découverte aussi bien avec les jeunes avec les plus vieux. En effet, nous n’étions pas très nombreux et nous avons pu prendre le temps d’apprendre à nous connaître. Les jeunes ont formé un très bon groupe. D’ailleurs, nous sortions ensemble, nous nous racontions nos vies. Globalement la série a été une belle découverte notamment parce qu’elle nous a permis de créer ce genre de lien.

Peux-tu nous raconter quelques anecdotes de tournage? Quelque chose de spéciale… on m’avait dit que j’allais participer à une série dans laquelle j’allais aller à la plage, naviguer… C’était quelque chose de très drôle que je n’avais jamais fait. Au final, ça s’est converti en quelque chose de très compliqué car il faisait plutôt froid et nous avons passé de nombreuses heures dans l’eau…

T’y connaissais-tu en navigation avant d’embarquer pour cette série? Rien de rien, j’étais totalement novice dans ce domaine. De plus, je croyais que je n’avais pas le mal de mer, mais j’ai du prendre quelques pilules au cas où.

Te souviens-tu d’une scène qui a été compliquée à tourner? Les tempêtes ont été compliquées. Nous avions une blague et nous criions « dans le pétrin » de tous les côtés (des rires). Il y avait une chorégraphie pour que tout se passe bien.

Comment se sont passés les tournages avec Mario Casas? Vous enchaînez les projets ensemble depuis un certain temps.  Oui, nous sommes comme de la famille (des rires) l’un pour l’autre. C’est une grande personne avec qui je pourrais passer mes journées car c’est un plaisir de travailler avec lui.

Une vie en dehors des plateaux de tournage :

As-tu déjà pensé à ce que tu ferais si on te disait que la fin du monde était pour demain? Je n’ai jamais pensé à ça et si ça se termine, je pense que ça sera une surprise (des rires). Je passerais la journée à y réfléchir et je devrais être forte. J’essayerai de faire en sorte que ça soit le meilleur jour de ma vie et d’être heureuse  avec les gens que j’aime.

Comment déconnectes-tu du travail? Je vois mes amis et ma famille et si on me pose des questions sur le travail, je change de sujet (des rires) et je leur dis : « Racontes-moi ta vie. Comment ça va? ». J’essaye de ne pas parler de mes films et de mes séries, mais le thème fini toujours par ressortir.

Quelles différences y a t’il entre le tournage d’une série et celui d’un film? Le rythme de tournage d’une série est plus rapide que celui d’un film. Avant de faire un film, tu as un mois où l’on te montre tout alors que pour une série tout est plus rapide. Après, la technique est aussi importante que ça soit pour un film ou une série.

On a beaucoup comparé el barco à la série Lost, que penses-tu de cette comparaison? C’est vrai qu’il y a eu beaucoup de comparaisons par rapport à Lost surtout de la part des fans de la série et il est vrai que certaines scènes peuvent être comparées. Les scénaristes ont pris des choses intéressantes à la série americaine pour les intégrer à El Barco, mais ça n’en fait pas la version espagnole de Lost.

 Blanca Suarez qui enchaîne depuis les rôles dans la bella y la bestia, les otages du désert et plus récemment Carlos Rey Emperador.

Source Atresmedia.

Laisser un commentaire

Top