Zorro, trois choses à savoir sur la nouvelle version

Zorro, 3 choses à retenir sur la nouvelle version made in Spain

Zorro est de retour ou du moins, il le sera bientôt. En effet, le célèbre super-héros reviendra prochainement sous les traits de Miguel Bernardeau.. Et pour vous faire patienter, nous avons pu visionner en exclusivité les premières images de cette nouvelle version avec en bonus les premières impressions des comédiennes principales…

Zorro, trois choses à savoir sur la nouvelle version
Zorro, trois choses à savoir sur la nouvelle version

Zorro est un personnage de fiction créé en 1919 par Johnston McCulley. Très vite, le super-héros latino devient incontournable si bien qu’après les livres c’est au tour du cinéma puis de la télévision de lui donner vie. À ce jour, il a eu le droit à une cinquantaine d’adaptations les plus célèbres étant celles avec Antonio Banderas, Alain Delon ou encore la série avec Duncan Regehr. Après plusieurs d’années d’absence, il était donc temps de faire renaitre le héros préféré des latinos et c’est Miguel Bernardeau (Elite) qui a été choisi.

À l’occasion de la première conférence de presse de présentation, nous avons pu dialoguer avec l’équipe et surtout voir les premières images de ce remake très attendu avec 3 information à retenir sur la nouvelle version.

1/ Zorro, un héros malgré lui :

Cette version moderne de Zorro prend place en Californie plus précisément lors de la première moitié du XIXe siècle. Diego de la Vega, est un homme métis qui incarne ce nouveau monde émergent dans lequel toutes les cultures et leurs peuples coexistent. Il n’a pas choisi d’être Zorro, la force de la nature du héros masqué l’a choisi. La recherche de la vérité et de la justice seront les finalités qui le pousseront à accepter le défi de défendre les plus opprimés. Tout au long de la série, nous verrons comment l’idole se forge car le protagoniste a de grandes compétences, mais un long chemin à parcourir et beaucoup à apprendre.

Zorro est une icône de la lutte contre l’oppression. Son identité secrète est son assurance-vie et celle de ses proches, cependant, amis et ennemis échangeront leurs rôles faisant de sa défense des opprimés un chemin semé d’embûches. Outre son sens de la justice et cette force du destin qui lui a fait endosser le masque, Diego de la Vega a une raison personnelle de devenir Zorro : découvrir l’assassin de son père. Aidé par Bernardo, le fidèle soutien de son père, il ne reculera devant rien pour savoir qui l’a fait, mais cela l’amènera aussi à découvrir des secrets sur sa famille qui changeront à jamais son destin.

2/ Zorro, une version rendue aux latinos :

Zorro a eu le droit à plusieurs adaptions principalement américaine. L’objectif de ce retour est de réussir à créer un super-héros qui parle à toutes les générations et surtout qui se démarquer de ceux qui l’ont précédé. Pour cela, Sergio Pizzolante a expliqué que la série puise son inspiration dans les comics et cela se ressentira surtout sur l’aspect visuel. Ayant pu voir quelques extraits de la série, on vous confirme que l’esthétique est très soignée aussi bien au niveau des décors que dans les tenues des personnages. De plus, la fiction a été qualifiée de série d’action avec de nombreuses cascades et un rythme très soutenu.

Une histoire qui met en avant l’importance des latino américains. Le scénariste est aussi un créateurs de comics. Il a longuement insisté sur cet aspect. La série a un aspect graphique très important

3/ Une version moderne avec plus de diversité et surtout du girl power :

Zorro ne choisi pas d’être un super héros dans cette nouvelle version. Sans nous en dire plus sur l’intrigue, on sait seulement qu’il est poussé à revêtir le fameux costume. De plus, ce n’est pas lui ou du moins pas uniquement la star de la série. En effet, les personnages féminins de la série sont des femmes fortes qui n’ont pas besoin d’être secourues. Renata Notni qui interprète Lolita a notamment expliqué :

« Zorro n’est pas un conte de fée et on parle de femmes fortes et inspirantes. Dans notre société contemporaine les femmes n’attendent plus d’être secourues par les hommes car nous sommes tous égaux et en ce sens, je dirais que Lolita est le personnage qui représente le mieux cette indépendance et c’est ce qui m’a donné envie de prendre part à ce projet. Les rôles féminins sont très développées et dynamiques et c’est la première fois que l’on va voir ce type de personnage aux côtés de Zorro. »

Renata Notni

L’autre personnage féminin est interprété par la jeune Dalia Xiucoatl qui joue une native américaine est revenu sur l’importance de son rôle :

« Les femmes de la série sont fortes dès les premiers épisodes et n’ont pas besoin de le démontrer. Pour moi mon personnage est une héroïne. Je suis très fière d’être ici parce que je suis une actrice mexicaine avec la peau foncée et je suis fière d’avoir un premier rôle dans une série où généralement les natifs ne le sont pas. »

Dalia Xiucoatl

Notre avis sur la série :

Faire renaitre Zorro est un ambitieux projet fait le pari de rassembler toutes les générations autour d’un héros marquant pour un bon nombre d’entre vous. Les premières images nous laissent entrevoir une fiction très travaillée et rythmée. Reste à savoir ce que donneront les premiers épisodes et pour cela il faudra s’armer de patience car elle n’est pas prévu avant fin 2023 sur Prime video

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 − deux =