#Netflix : le temps de t’oublier la balade poétique avec Nadia de Santiago

Netflix vous propose une petite série ovni : le temps de t’oublier, el tiempo que te doy. Une fiction en partie écrite et jouée par Nadia de Santiago . Accompagnée d’Alvaro Cervantes, la série retrace l’histoire d’une relation amoureuse qui a trouvé une issue houleuse…

Tiempo que te doy est une forme de fiction poétique. D’un format web de 13 voir 14 minutes, chaque épisode vous fait voyager à travers un présent et un passé qui lui ont permis de s’écrire.

Le temps de t’oublier ou comment tourner la page sur une histoire d’amour :

Lina et Nico étaient en couple depuis 9 ans. Ils se sont aimés, s’aiment peut-être encore et pourtant ils se sont séparés. Nico a trompé Lina mais cette infidélité ne fait que mettre en avant les problèmes de leur relation. La jeune femme veut réussir avancer et souhaite refaire sa vie en pensant chaque jour un peu moins à l’homme qui a été au centre de son existence durant une si longue période.

Les épisodes suivent le quotidien de Lina qui tente de refaire sa vie après cette douloureuse séparation. Ainsi, chaque chapitre est l’occasion d’en savoir plus sur elle, mais aussi sur cette relation. Au démarrage, il est inscrit le temps qui va être consacré au présent et au passé. Plus on avance, et plus le présent prend de la place montrant qu’elle se détache de ce qui fut pour se concentrer sur ce qui est et sur ce qui sera…

Nadia de Santiago s’essaye à l’écriture :

Vous ne le savez peut-être pas mais en parallèle de sa carrière de comédienne, Nadia de Santiago s’est aussi lancée dans la production. En effet, Pablo Santidrián et Inés Pinto,r elle produit des courts-métrages ainsi que des clips vidéos. El tiempo que te doy est un projet qui est né après las chicas del cable et qu’elle a donc mené avec ses camarades. Une production intimiste pour laquelle elle s’est aussi essayée à l’écriture autour d’un thème universel : l’amour ! Elle ainsi expliqué le cheminement au site elconfidencial :

Cela a été un voyage passionnant, aussi très dur… il s’est écoulé deux ans entre l’écriture du scénario et le tournage. La grande majorité de la série a été écrite à distance car la pandémie nous a rattrapé. Je n’avais jamais pris conscience même en travaillant depuis mon plus jeune âge du travail qu’il y a derrière chaque production. Comment soudain tant de personnes s’accordent derrière la caméra, dans la production et dans la post-production pour raconter une histoire. Pour qu’ils te comprennent. Vous devez gérer différents personnages, différentes manières de travailler… travailler en équipe. J’ai beaucoup appris en tant que personne.

La critique de la rédaction :

El tiempo que te doy nous faire revivre les bons et les mauvais moments d’une relation amoureuse terminée sur le papier mais pas dans l’esprit de la protagoniste principale. En effet, Lina s’efforce non pas d’effacer mais de laisser s’en aller celui qui fut son grand amour. Elle partage avec nous certains souvenirs nous permettant de découvrir peu à peu les raisons qui ont conduit à cette séparation.

La série est douce, le rythme lent et el tiempo que te doy a un objectif : s’ancrer dans la réalité. Au delà de la fin d’une relation amoureuse, la fiction traite de la façon dont chacun vit le deuil que ce soit d’un être cher ou d’une situation et le désir de chacun de changer de vie. Qui n’a pas voulu un moment tout quitter, oublier ce que l’on est et tout recommencer ailleurs? Si cela vous parle alors el tiempo que te doy est la série faite pour vous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 3 =