#Laschicasdelcable font face à la guerre…

Las Chicas del cable diront bientôt adieu aux abonnés de la plateforme Netflix. En effet, la première partie de l’ultime saison est en ligne depuis le 14 février.

Las Chicas del cable diront bientôt au revoir à Netflix et à ses abonnés. Toutes les histoires ont une fin et nos demoiselles du téléphones s’apprêtent à livrer une ultime bataille mais pas moindre puisque ce dernier chapitre leur fera vivre la guerre d’Espagne…

Las chicas del cable, un final tragique en pleine guerre :

7 années ont passé depuis le dernier épisode de la saison 4. Lidia/Albane vit désormais aux Etats-Unis avec Francesco (Yon Gonzalez) et sa fille. Entre temps et pour respecter les voeux d’Angeles sur son lit de mort, elle a décidé de recueillir sa fille Sofia. Cette dernière est devenue une adolescente au caractère bien trempé avec un instinct de guerrière qui la pousse à retourner en Espagne. Son objectif : lutter pour la liberté du pays pris au sein d’une guerre.

Lidia est bien décidée à la ramener en sécurité outre-atlantique et part en Espagne pour la retrouver. Malgré les années, elle peut compter sur ses vieilles copines pour partir à la recherche de Sofia. Néanmoins, l’Espagne a bien changé…

Un final qui pousse les personnages dans leurs derniers retranchements

Chaque actrice s’est laissée à quelques confidences sur son personnage. Ainsi Blanca Suarez est revenu sur la vie de Lidia :

« Les conflits des personnes ont évolué puisqu’ils ont muri. Les années ont passée et dans le cas de Lidia, elle a pris la décision dans la saison 4 de partir avec Francesco. Dans cette saison, elle doit arrêter d’être égoïste pour se centrer sur ce qui se passe dans sa vie par rapport à son entourage qui dépend directement d’elle.

Bambu Producciones.

Nadia de Santiago alias Marga sera selon les espagnols, le personnage phare dans lequel ils se reconnaitront.

« Marga a beaucoup évolué et d’ailleurs, elle m’a surpise. Elle est arrivée à Madrid après une vie dans un village. Elle ne savait pas se faire des amies et grâce à son groupe de copines, elle a pris confiance. Elles ont réussi à lui donner de la force et elle a évolué dépassant des limites inavouées.

Bambu Producciones.

Une série qui met en avant l’émancipation de la femme :

Musique moderne, las chicas del cable est pourtant une série qui démarre dans les années 20. Comme l’explique Teresa Fernandez Valdes, à l’époque, Netflix voulait une fiction tournant autour de l’émancipation de la femme.

« Lorsque nous avons commencé la série, nous nous sommes embarqués dans un projet qui n’avait jamais été fait en Espagne : une fiction dirigée par des femmes à un stade plutôt convulsif pour les femmes. Les chicas del cable ne sont pas seulement des filles, ce sont aussi des femmes braves, intelligentes qui n’ont pas de doutes sur ce qu’elles sont et qui savent la place qu’elle doivent occuper.

Bambu Producciones.

Son final est qualifié par la productrice de dramatique qui a indiqué qu’il y aurait beaucoup de morts dans une saison qui poussera les personnages dans leurs derniers retranchements. Il est vrai que les premiers épisodes nous immergent dans une ambiance très sombre et rythmée.

Enfin et selon les mots de sa productrice Teresa Fernandez Valdes : La série ne mourra jamais parce qu’il sera toujours possible de la découvrir ou de la redécouvrir via la plateforme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − cinq =