You are here
Home > A la une ! > La Montée Ibérique fait un court passage par le Festival de Sitges

La Montée Ibérique fait un court passage par le Festival de Sitges

Le Festival du international de Sitges a fêté ses 50 ans d’existence. Événement incontournable pour les amateurs de films Fantastiques, nous avons eu l’occasion de faire un court passage par la Catalogne. 

Le Festival international du Cinéma Fantastique de Catalogne se déroule chaque année à Sitges et cela depuis déjà 50 ans. Premier événement au monde dédié aux productions fantastiques et horrifiques, il est incontournable pour les passionnés du genre. Ainsi, il réunit des productions venues des quatre coins du monde. Toutes fois, le cinéma espagnol garde toujours une place privilégiée et c’est avec enthousiasme que nous avons pu y faire une courte visite.

Sitges, une ville qui vit à fond son Festival :

Si vous avez l’occasion de passer par Sitges durant le Festival, une chose est sûre, vous saurez trouver par vous même les lieux incontournables de l’événement. En effet, la ville est entièrement décorée pour l’occasion. De plus, des podiums ont été installés sur les places principales. Le rire et les peurs sont au rendez-vous. Effectivement tout est fait pour vous mettre dans l’ambiance et cela dès votre arrivée. Ainsi, les rues arborent les banderoles avec le fameux Gorille qui est la mascotte officielle. Il en est de même pour les commerçants qui jouent le jeu à fond avec des vitrines décorées.

Bref, les habitants sont fiers de leur Festival qui est aussi très accessible. Effectivement, les organisateurs prévoient chaque année des projections en accès libre ainsi que des expositions. Ainsi, nous avons notamment pu découvrir l’exposition Love Craft : The Fear from Beyond rassemblant des illustrations de l’artiste Joseph Diaz et Guillem H Pongiluppi.

Sitges, le cinéma espagnol mis en avant :

Si le Festival du cinéma Fantastique de Sitges est dédié aux productions internationales, le cinéma espagnol n’est pourtant loin d’être mis de côté. En effet, les films étaient nombreux à être présentés en compétition ou hors sélection officielle. C’est notamment le cas de Matar a Dios de Albert Pintor avec Aitor Luna, mais aussi de La Piel Fria de Xavier Gens tourné en anglais avec Aura Garrido. Par ailleurs, les organisateurs ont rendu hommage à Terele Pavez en diffusant les sorcières de Zugarramurdi en présence d’Alex de la Iglesia.

Enfin, Stiges a suivi l’exemple de Cannes et de San Sebastian en s’ouvrant aux séries de télévisions en diffusant en avant-première le premier épisode de La Zona, la dernières fiction de Movistar avec Carlos Bardem, Emma Suarez, Alexandra Jimenez, Eduard Fernandez et Alba Galocha. D’ailleurs Javier Olivares l’un des créateurs de El Ministerio del Tiempo était cette année membre du jury !

Qui sont les primés de cette année ?

Après 10 jours intenses, le festival a dévoilé la longue liste des primés de cette 50 ème édition. On notera que le prix grand prix du public a été remis au film MATAR A DIOS, de Albert Pintó & Caye Casas. Ce film apocalyptique, drôle et horrifique a fait sensation. Ainsi, il raconte l’histoire de Carlos et de sa femme Ana qui invitent son père et son frère a fêter le nouvel an dans une mystérieuse maison au fond d’un bois. Si l’ambiance relaxante est parfaite pour la fin de l’année, un événement vient bouleverser la soirée. Alors que le repas vient de commencer, un vagabond interrompt les festivités. Il prétend être Dieu descendu sur terre pour annoncer la fin du monde. Seul solution pour sauver l’espèce humaine : choisir les deux personnes qui survivront à l’apocalypse….

Enfin, RIP de Pintó & Caye a remporté le prix du meilleur court-métrage.

Vous pouvez découvrir la liste complète des primés sur le site officiel du Festival. Quant à nous, on vous donne rendez-vous à Sitges pour l’édition 2018 !

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top