You are here
Home > A la une ! > Eté 93 de Carla Simon primé par Cannes écrans Juniors

Eté 93 de Carla Simon primé par Cannes écrans Juniors

Le film Été 93  a remporté les suffrages du jury Cannes Écrans juniors du 70 ème Festival de Cannes. Une bonne nouvelle puisqu’il sortira dans les salles françaises le 19 juillet dernier. Séduira-t’il les plus grands?

Été 93 est un long-métrage réalisé par Carla Simon, une cinéaste catalane. Elle signe ici sa première longue production. Primé au Festival du Film de Berlin, ce film a aussi séduit le jeune jury de Cannes Ecran Junior présidé par Guillaume Senez.

Été 93, un long-métrage qui séduit les festivals :

Synopsis : Suite à la mort de ses parents, Frida, 6 ans, quitte Barcelone. Elle part vivre à la campagne chez son oncle, sa tante et leur petite fille de 3 ans. Le temps d’un été, l’été 93, Frida apprendra à accepter son chagrin. Ainsi, ses parents adoptifs apprendront à l’aimer comme leur propre fille.

L’histoire touchante vous plonge dans le quotidien de cette petite fille privée de ses repaires. Effectivement, Frida vient de perdre sa mère. Lorsqu’elle découvre son nouveau foyer, elle se met d’une certaine façon en « mode survie ». Au départ, elle observe et se comporte correctement. Peu à peu,  elle commence à s’opposer à sa nouvelle famille, à tester les limites pour voir jusqu’où elle peut aller. En réalité, elle est comme anesthésiée d’un point de vue émotionnel.

Le récit de cette petite fille privée de ses parents est inspirés de faits réels. En effet, il s’agit de l’enfance de la réalisatrice Carla Simon. Elle a ainsi déclaré :

Durant le tournage, j’ai ressenti le besoin de prendre de la distance vis-à-vis de mon passé. Si je voulais des interprétations réalistes, je ne pouvais pas reproduire les événements exactement comme dans mes souvenirs ou dans les images que je m’étais fabriquées avec le temps.

En plus du quotidien de cette petite fille, Été 93 s’intéresse aussi un sujet tabou pour l’époque : le sida. Effectivement, les parents de Frida sont décédé des suites de cette malade.

Au milieu des années 1980, les médias ont commencé à parler d’une « crise de l’héroïne », qui a entraîné une hausse des contaminations par le VIH. Les médicaments antirétroviraux ne sont arrivés qu’en 1994, il était déjà trop tard pour la plupart des gens de cette génération, y compris mes parents. Au début des années 1990, près de 21 000 personnes sont mortes du sida en Espagne, qui était alors le pays d’Europe le plus durement frappé par l’épidémie. À travers ce contexte, je montre qu’il ne s’agit pas seulement de mon histoire, mais aussi de celle de la génération de mes parents, qui a vécu la transition.

Cannes Écrans Juniors, le cinéma destiné aux plus jeunes :

Cannes Écrans Juniors est une sélection de huit longs métrages internationaux qui présentent un intérêt particulier pour des jeunes de treize à quinze ans. Ils développent des thématiques ou mettent en scène des univers susceptibles de les confronter. Chaque année, cet événement dédié à la jeunesse se tient en parallèle du Festival de Cannes. Il permet ainsi à des collégiens et des lycéens de prendre part au fameux festival du film.

Cette année, pas moins de deux films espagnols étaient présent en sélection officielle : Été 93 de Carla Simon et La Madre de Alberto Morais. Ce dernier sortira aussi dans les salles françaises le 14 juin.

Le film sortira le 19 juillet dans les salles françaises et bénéficiera d’une nouvelle avant-première parisienne organisée par l’association Espagnolas en Paris le 16 juin.

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top