#Cannes2019 : Chicuarotes de Gael Garcia Bernal

L’acteur mexicain connu pour son rôle de Che Guevara dans le film éponyme ou acteur porté par Pedro Almodovar passe derrière la Caméra. Avec Chicuarote, le comédien redevient donc réalisateur et dévoile au public cannois sa vision de la nouvelle génération.

Après son opéraprima Déficit en 2007, Gael aura mis 12 ans pour présenter au festival de Cannes, son second long-métrage Chicuarotes. Fidèle à lui-même, le réalisateur confie les rôles principaux à une nouvelle génération d’acteurs.

Une nouvelle génération pour un film actuel,

Engagé, Chicuarotes met en avant la vie dans les banlieues défavorisées de Mexico City !

Bienvenue donc à San Gregorio Atlapulco connu pour le Piment que l’on y cultive : le Chicuarote. Toutefois, ce lieu est aussi un auartier pauvre, violent et difficile de Mexico. C’est dans cet environnement incertain que des adolescents doivent trouver le moyen de gagner de l’argent dans l’espoir de quitter cet endroit.

Ainsi, Cagalera et Moloteco se déguisent en clowns pour faire rire les passants avec l’espoir qu’ils leurs donnent quelques pesos… Mais le show du duo ne récolte pas les fruits escomptés et ils décident alors de passer aux choses sérieuses mais dangereuse. Le point de départ est un braquage dans le bus et tout se pimente… Ils entrent alors dans le monde de la criminalité. 

La critique de la rédaction :

Comme indiqué plus haut, Chicuarotes est un film qui mise principalement sur la nouvelle génération d’acteurs en Amérique Latine. Côté casting, Gael Garcia Bernal a choisi Benny Emmanuel connu pour la série Como dice el dicho ou CQ et Gabriel Carbajal qui joue le rôle titre. D’ailleurs ce dernier dévoile une interprétation impressionnante de vérité. Il montre qu’il qu’une belle carrière de comédien l’attend. Enfin, Leidi Gutiérrez vue dans le film Les Elues disponibles sur Netflix complète le casting adolescent du film. 

Gaël Garcial Bernal a voulu renouer au genre qui a fait son succès en développant un film qui se veut très réaliste un peu à l’instant Amores Perros dans lequel il a démarré sa carrière. Toutefois, il est réellement difficile d’entrer dans l’histoire de Chicuarote. En effet, les personnages pour lequel on pourrait avoir de l’empathie au regard de leur histoire dramatique sont pour le moins antipathiques ne permettant pas de développer un lien avec eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + trois =