You are here
Home > Archives > 2015 > Adieu Amparo Baro

Adieu Amparo Baro

L’actrice Amparo Baró est décédée des suites d’un cancer à l’âge de 77 ans. Figure emblématique de l’audiovisuel espagnol, elle restera à jamais dans les mémoires grâce à des participations variées qui lui ont permis de toucher tous les publics. 

35

Amparo Baró est née à Barcelone en 1937. Très vite, elle se découvre une passion pour l’interprétation et intègre à l’âge de 20 ans la compagnie théâtrale de Adolfo Marsillach et Amparo Soler Leal. Dès lors, elle ne quittera plus ce domaine. Elle ira jusqu’à créer sa propre compagnie reconnue par les professionnels. Dans les années 60, elle fait ses débuts au cinéma dans des longs-métrages tels que ‘Margarita se llama mi amor’ (Tito Fernández, 1961), ‘Tres de la Cruz Roja’ (Fernado Palacios, 1961), ‘Tengo 17 años’ (José María Forqué, 1964) ou encore ‘Carola de día, Carola de noche’ (Jaime de Armiñán, 1969). Les années passent et pourtant, Amparo Baró continue de faire sensation dans des productions telles que El bosque animado’ (José Luis Cuerda, 1987), ‘Las cosas del querer'(Jaime Chávarri, 1989) et ‘Boca a boca’ (Manuel Gómez Pereira , 1995).

Néanmoins, c’est le petit écran qui va l’installer dans le coeur du public et qu’elle ne va plus quitter à partir des années 90. De 1999 à 2006, elle interprète Sole dans  ‘7 vidas‘ qui est l’un des premiers sitcom diffusé sur Telecinco. Cette production marque l’histoire de la télévision. Le casting regroupe de grands acteurs comme Javier Camara (Vivir es facil con los ojos cerrados), Paz Vega et Blanca Portillo (El chiringuito de Pepe). L’histoire de départ est celle de la miraculeuse guérison d’un patient après 18 ans passé dans le coma qui tente de se réinsérer dans le monde. La série a même un spin off toujours d’actualité intitulé Aida.

Le public plus jeune la découvre dans une série culte : El Internado produite par Globo Media et diffusée sur Antena 3, elle est achetée un peu partout à travers le monde permettant aux acteurs de connaître une reconnaissance internationale. Durant 7 saisons, elle interprète l’intendante Jacinta Garcia au sein de l’internat de la Laguna Negra. Un personnage qui réserve bien des surprises. A la fois tendre et sévère, elle joue les mères de substitution auprès des élèves mais elle est aussi la clé de l’intrigue qui a beaucoup de secrets qui seront dévoilés au fil des épisodes.

A la fin de la fiction en 2010, le travail ne manque pas et Amparo multiplie les rôles au cinéma Paco Arango  (‘Maktub’, 2011), à la télévision dans ‘Los Quién’ où elle retrouve Javier Camara et même au théâtre dans  ‘Agosto (Condado de Osage)’, de Tracy Letts, dirigié por Gerardo Vera et avec Carmen Machi et Irene Escolar (Isabel).

Le long-métrage ‘La puerta abierta’, de Marina Seresesky qu’elle a commencé à tourner l’année dernière est son dernier projet.

Les personnalités étaient nombreuses à témoigner leur tristesse sur les réseaux sociaux.

EP

Tout au long de sa carrière, elle aura enchaîné les récompenses dont deux Fotogramas et un Goya d’honneur. Amparo Baro, restera dans l’histoire de l’audiovisuel espagnol grâce à des rôles qui l’ont installé dans le coeur du public. Une actrice touchante, drôle, unique.

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top