#Physiqueouchimie : Les acteurs se confient sur les retrouvailles

Les fans de physique ou chimie ont fait un saut dans l’adolescence depuis l’annonce du retour de la série. Alors que la fiction reviendra sous forme d’une mini-saison le 27 décembre, Atresplayer vient d’en dévoiler l’intrigue…

Un générique mythique qui a accompagné une génération qui semble ne pas avoir oublié les héros de son adolescence, Physique ou chimie est une fiction qui tient encore une place importante dans le coeur de nombreux sériephiles. Le retour de la série même bref est l’occasion de revenir en arrière. A l’occasion de ses retrouvailles, une conférence de presse a rassemble l’ensemble du casting. L’occasion de recueillir les réactions des comédiennes.

Physique ou Chimie : Yoli se marie !

Ils ont grandi, son devenus adultes et se retrouvent des années après. Yoli (Andrea Duro) a bien changé et s’apprête à épouser un docteur. A l’occasion de son mariage, elle souhaite rassembler tous ses proches, mais aussi ses anciens camarades de lycée. Certains se sont perdus de vu et cette fiesta est l’occasion de faire le point et de découvrir ce qu’ils ont fait de leur vie. Néanmoins, qui a dit que les rancunes étaient du passé?

Les retrouvailles importantes pour les acteurs :

Chacun a tenu a dire un petit mot sur des retrouvailles émouvantes dont nous avons rassemblé les meilleures réactions.

Andrea Duro :  » Je remercie la production de nous avoir permis de faire cette série. Ce fut un moment très émouvant car cette série représente une partie très importante de nos vies. Elle m’a apporté beaucoup aussi bien sur le plan professionnel que personnel car durant cette époque nous avons été comme une famille. Malgré les années, lorsque nous nous sommes retrouvés, nous avions l’impression que le temps n’avait pas passé car nous avions la même complicité. J’espère que les gens qui ont suivi la série, nos carrière et même qui ont grandi avec nous pourrons profiter de ces retrouvailles. Il y aura beaucoup de surprises et j’espère que les fans ressentiront ce bonheur qu’on a éprouvé durant le tournage.

Maxi Iglesias : Pour moi ces retrouvailles représentent toute l’essence de la série. Les années ont passé mais nous restons émus comme au premier jour. Ce ne sont que 2 épisodes, mais vous y trouverez beaucoup de chose. Je suis ravi d’avoir fait parti de ce cadeau qu’on vous a préparé par rapport à ce que représente la série. Malgré les plateformes et tout le contenu qui est disponible aujourd’hui, Physique ou chimie reste une référence et je crois qu’elle va le rester alors j’en suis très fier.

Ana Milan :  » Je trouve fascinant que les gens s’intéressent à la série 10 ans après. Les choses sont bien allées pour physique ou chimie, je me souviens à l’époque avoir demandé avant la sortie face à qui nous allions être et on m’avait répondu face à une série américaine. Sur le moment, je me suis dit :  » on ira pas au delà de la saison 1. » Trois semaine après, c’est l’autre série qui passait à un horaire différent car FoQ faisait trop d’audience. Il y a ce phénomène où les gens ont grandi avec la série et continuent de la suivre. Ça provoque une réaction en chaine avec des gens qui veulent la voir, d’autre qui se sont des marathons autour de la fiction. C’est la magie de la télévision.« 

Marc Colet : « C’est de la magie cette série. Lorsque l’on a tourné les premières scènes de ces retrouvailles, j’ai du retenir mon émotion comme tout le monde je pense.

Angy Fernandez :  » Merci pour ce cadeau qui est apparu durant cette année difficile et incertaine. Nous étions dans l’incertitude par rapport à notre profession donc avoir cet appel pour travailler dans la série de mes débuts c’était un beau cadeau. On a plus pleuré en voyant les images qu’en les tournant. Je garde en mémoire cette scène de nuit qu’on a tourné sur la terrasse autour de notre professeur. Il faisait très froid.

Leonor Martin :  » Merci car ce fut merveilleux de recevoir ce message en période de confinement. Merci aussi de nous avoir donné l’opportunité d’interpréter des personnages qu’on a connu jeune et joué avec intuition car pour la plupart d’entre nous c’était notre premier rôle. C’était bien car on a apporté beaucoup de nous dedans, de la fraicheur qu’on a peut-être perdu avec l’expérience. Pouvoir se remettre dans leur peau des années après avec plus de maturité c’est merveilleux. C’est une série qui a lancé nos carrières qui a aussi créé une famille

Adam : Cette série c’était l’opportunité pour des adolescents de faire du métier d’acteur un travail donc c’était formidable et merci pour cela. Vous avez choisi de faire une fiction risqué, moderne qui nous a laissé beaucoup de liberté dans la création. C’est une famille, quelque chose d’unique.

Adrian Rodriguez : FoQ est une marque aussi bien au niveau national que mondial. Je reçois chaque jour des messages du monde entier. C’est une série qui a permis de s’identifier. C’est incroyable car rien que le générique suffit à faire couler une larme.

Javier Calvo : Ce qu’à cette série c’est la vérité. Il y a 10 ans, j’étais un adolescent perdu qui découvrait comme mon personnage son identité sexuelle. Nous étions un groupe d’amis devant une caméra qui découvrait le succès. Quand on voit ces épisodes, on voit des retrouvailles d’un groupe qui prend plaisir à être ensemble.

Rendez-vous le 27 décembre sur Atresplayer prenium. D’ailleurs, les épisodes seront accessibles à l’international !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 1 =