#Netflix : Amar, le premier film de Maria Pedraza

Amar d’Esteban Crespo (Aquel No Era Yo) est un long-métrage sorti en avril 2017 en Espagne qui bénéficie par la suite d’une diffusion internationale sur Netflix. Un film fort autour d’un premier amour porté par deux jeunes talents : Maria Pedraza et Pol Monen.

Amar, à découvrir sur Netflix

Netflix est une porte ouverte vers le cinéma espagnol. Chaque année, la plateforme fait découvrir à ses abonnés quelques uns des films marquant en Espagne dont Amar, une petite qui a fait ses débuts au Festival de Malaga.

Amar, l’histoire d’un intense premier amour :

Vous souvenez-vous de votre premier amour? Celui de l’adolescence dont on pense qu’il va durer toujours? Que votre réponse soit négative ou positive, Amar est le film qui va vous faire replonger dans cette période d’insouciance.

Synopsis : Amar raconte l’histoire d’amour de deux adolescents : Laura 17 ans et Carlos 18 ans. Ils sont en couple et vivent tout ensemble ayant du mal à être séparé l’un de l’autre. Ce qui est au départ une romance classique comme beaucoup en vive se transforme en lien obsessionnel. Au fil des jours, leur histoire s’intensifie au point de devenir le seul et l’unique objet de leur quotidien. Carlos va jusqu’à fabriquer deux masques reliés à un tube pour qu’ils respirent mutuellement leur air. Cette bulle émotionnelle va rapidement devoir faire face à la jalousie ainsi qu’aux incertitudes. C’est à ce moment là que les blessures viennent envahir leur idylle… À quelle point est-elle solide? Peut-on parler d’amour auto-destructeur?

Esteban Crespo, un cinéaste qui monte en gamme :

Premier long-métrage d’Esteban Crespo, Amar est un peu l’aboutissement d’un travail qu’il mène depuis plusieurs années. En effet, le réalisateur traine derrière lui plus de 200 prix dont celui du Goya au meilleur court-métrage pour « Aquel no era Yo. » D’ailleurs, cette même production lui vaudra également une nomination aux Oscar (Rien que ça!). Il était donc temps pour lui de sortir un premier film et inutile de vous dire que tous les regards étaient portés sur cette longue réalisation d’autant plus que pour mener son projet, il a choisi deux jeunes acteurs ayant peu d’expérience professionnelle…

Amar, un casting jeune mais qui sait toucher le coeur du public :

Amar a été un véritable phénomène en Espagne notamment parce qu’il a permis de découvrir Maria Pedraza. Celle que vous avez surement vu pour la première fois dans la Casa de papel a en réalité démarré sa carrière avec ce film. Elle s’est depuis hissée au rang des icônes it-girl de la péninsule ibérique ! Pourtant, elle était loin de se destiner à une carrière de comédienne. En effet, avant d’être actrice, elle était danseuse. Ce sont d’ailleurs quelques photos et cours d’interprétation qui lui ont permis d’attirer l’œil du réalisateur Esteban Crespo.

Elle partage l’affiche avec Pol Monen qui a aussi démarré sa carrière grâce à Amar. Bien que moins médiatique l’acteur continue sa carrière en cinéma et séries. Il a notamment joué dans Tu Hijo,ou encore dans le film Tu emmènerais qui sur une île déserte ? disponible sur Netflix.

Le reste du casting est composée de Natalia Tena (Game of Thrones, 10000km), Nacho Fresneda (El ministerio del tiempo), Greta Fernandez (la propera pell, sé quien eres). Par ailleurs, on retrouve également Antonio Valero (Velvet), Gustavo Salmerón, Marta Belenguer (Bajo Sospecha)

L’avis de la rédaction :

Amar un long-métrage qui se focalise sur une romance entre adolescents. Bien que le film s’adresse principalement aux plus jeunes, il sera aussi toucher un public plus large car sa thématique est universelle.

Ainsi, Amar est un film qui pourra vous rappeler votre premier amour, votre premier coup de coeur et ce que l’on ressent lorsque l’on tombe amoureux pas forcément pour la première fois d’ailleurs. Le réalisateur a réussi ce retour à l’adolescence au sein de cette période où chacun prend tout à cœur et où peut être la vie semble plus intense…

L’histoire intimiste est renforcée par les jeux de caméra. Quelques fois, on a le sentiment d’être comme embarqué avec des mouvements rapides comme pour capturer un geste, une parole et suivre le rythme de ces adolescents… L’immersion est réussie notamment grâce aux filtres donnant un effet jaunis aux images comme pour nous donner la sensation d’être dans notre propre passé.

Nous vous l’avons écrit plus haut, Amar est aussi réussi grâce à son casting. En effet, peut-être était-ce l’innocence du début mais en tour cas Maria Pedraza et Pol Monen nous ont gratifié d’une interprétation à la fois juste et intense.

Amar est le regard poétique et romantique d’Esteban Crespo. Une jolie découverte à découvrir sans plus tarder sur Netflix.

Sources :   Avalon.me

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

treize − douze =