You are here
Home > Archives > 2016 > Vis a vis : notre critique du retour de Macarena

Vis a vis : notre critique du retour de Macarena

La seconde saison de Vis a vis était très attendue par les téléspectateurs. Ce premier épisode a t’il convaincu? Découvrez sans plus attendre notre critique de Macarena est impliquée dans la fuite organisée de Zulema…

Ce n’est pas parce que l’on croyait que Macarena avait définitivement basculé vers le côté obscur que c’était le cas. Tel est ce qu’il faut retenir de l’ouverture de la seconde saison de Vis a vis prouvant ainsi que la série peut se renouveler pour continuer de nous surprendre et de nous stresser. Car c’est bien le stress qui caractérise la fiction produite par globomedia qui perd quelques téléspectateurs malgré un retour annoncé.

La fugue spectaculaire qui piège Macarena

Dans ce premier épisode, Macarena est embarquée de force dans la fugue organisée par Zulema. Elle se trouvait malheureusement ou pas d’ailleurs puisqu’il se pourrait qu’elle soit tombée dans un piège organisé par Rizo à la laverie au moment de l’évasion spectaculaire des détenues. Prête à fausser compagnie à ses compagnes de cellule à la première occasion pour tenter de se sortir de ce mauvais pas, Macarena donne accidentellement un coup mortel à l’une d’entre elle et se voit finalement forcée de suivre le groupe qui arrive à quitter le pays. Coup de chance qui montre d’ailleurs le côté endurcie du personnage interprété par Maggie Civantos, Macarena arrive à voler un téléphone et décide de se faire discrète pour ne pas éveiller les soupçons.

La prison en plein cahot :

Ce scandale éclabousse la cruz del sur et retombe sur la directrice Miranda à qui l’on reproche son manque de discipline. Pour palier à cela, elle décide de nommer Valbuena à la tête de de la sécurité et met en place un règlement digne d’une dictature. Les rebelles sont malmenées et Rizo fait les frais de son comportement face à un Valbuena psychopathe qui a carte blanche pour maltraiter les détenues. Vis a vis renforce ainsi son côté réaliste avec des scènes difficiles qui démontrent que la justice est avant tout une affaire d’argent. Les scènes carcérales n’étaient pas au coeur de cet épisode pour laisser place à la vie des évadées, mais la fiction reviendra bien dès la semaine prochaine à ce huit clos qui la caractérise.

Fabio en quête de justice qui vient en secours à Macarena :

Alors que l’on penser que la vie loin de prison allait durer un peu plus longtemps, les évadées sont finalement arrêtées grâce à un rebondissement très judicieux que l’on avait pas vu venir. Macarena décide de téléphoner à Fabio pour lui demander de l’aide. Il lui propose un plan qu’elle va suivre à la lettre. Nous pensions que Macarena allait tout simplement fuir mais pas du tout, elle fait en sorte que Zulema découvre le téléphone portable et qu’elle croit qu’il appartient à quelqu’un d’autre. Après avoir assassinée, la présumée coupable, les filles s’apprêtent à fuir mais sont capturées par l’inspecteur de police. Fabio a négocié avec la police pour que Macarena écope d’une remise de peine.

Malheureusement, sur le chemin du retour, Zulema comprend que c’est Macarena qui est à l’origine de cette capture…

En bref, ce premier épisode de Vis a vis a été à la hauteur de nos espérances en confirmant que la série pouvait continuer de nous surprendre et d’évoluer avec de nouvelles intrigues encore plus surprenantes. C’est notamment le cas pour le personnage de Fabio qui prend une nouvelle tournure. Macarena va t’elle de nouveau être condamnée? Les scandales autour des méthodes de disciplines éclateront ils? La série vient à peine de redémarrer et nous sommes impatient de voir la suite… 

Más vídeos en Antena3

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top