You are here
Home > A la une ! > Notre critique du premier épisode de Estoy Vivo.

Notre critique du premier épisode de Estoy Vivo.

Estoy Vivo est la nouvelle série surprenante du groupe public RTVE diffusée chaque jeudi en prime time sur TVE. Avec un casting alléchant et une histoire assez curieuse, nous vous livrons aujourd’hui nos impression sur ce nouveau chemin pour les fictions espagnoles. 

Produit par Globomedia, Estoy Vivo est l’une série qui marque la rentrée de la télévision. Présenté en avant-première au FesTVal, le programme a pour le moins fait sensation grâce à son concept mélangeant deux genres : le policier et le surnaturel. Néanmoins, que penser du résultat?

Un début qui nous plonge dans l’action :

Estoy Vivo est une série au rythme de départ très rapide. Ainsi, le téléspectateur est emporté dans l’intrigue. En effet, nous sommes rapidement plongé dans le quotidien d’Andrés, un policier et père de famille dont on découvre le quotidien plutôt banal. Bref, la petite vie parfaite de cet homme bascule dès les dix premières minutes. Enquêtant sur un tueur en série, il est appelé en renfort suite à un nouveau meurtre. Son collègue, un joueur un brin alcoolique tardant à venir, il se lance seul à la poursuite du meurtrier et fini par retrouver sa trace. Malheureusement, il est assassiné avant l’arrivée de ses coéquipiers. Vous l’aurez donc compris, son ancienne vie est très vite balayer pour laisser place à sa résurrection dans la peau d’un autre.

Des effets spéciaux et un côté surnaturel un peu déroutant :

Arrivé dans les limbes, on découvre une plateforme pour le moins futuriste. D’ailleurs, les effets spéciaux sont plutôt bien réalisés. Toutes fois, on doit vous avouer que c’est quelques peu déroutant. En effet, nous ne sommes pas habitués à ce genre de séries du moins concernant les fictions espagnoles. Le transfert ressemble à un aéroport et les dialogues ont un peu de mal à nous convaincre. Heureusement, cette partie est vite passée rythme rapide oblige et Andrés revient sur terre dans la peau d’un autre homme, mais 5 années plus tard. Le temps s’écoulant différemment dans les limbes, la vie sur terre a suivi son cours.

Javier Guiterrez reprend donc le rôle principal. Il est suivi par son « ange gardien » qui est sur terre pour le guider et l’aider à accomplir une mission mystère. La retour à la vie réel est plutôt comique avec un  Javier Guiterrez qui se moque de lui même et qui doit réapprendre à vivre. La technologie est plus présente qu’il y a 5 ans.

Un nouvelle vie rapidement installée auprès de ses proches…

Il n’aura pas fallu attendre les 30 minutes pour qu’Andrés soit mort puis ressuscité. Ainsi, il commence rapidement son nouveau/ancien travail et doit être le coéquipier de sa fille. Le duo Javier Gutiérrez (La Isla Minima) et Anna Castillo (El Olivo) fonctionne à merveille même si le personnage de cette dernière est quelque peu négligé durant ce premier épisode. Espérons qu’il se développera d’avantage durant la saison.

La première enquête n’a rien de très passionnant sans doute pour laisser place à l’installation du nouveau quotidien du personnage qui découvre ce que sont devenus ses collègues de l’époque. Ainsi, il apprend que son meilleur ami a quitté les forces de polices après sa mort. En parallèle, son coéquipier de l’époque est devenu le chef du commissariat et un nouveau venu promet de faire des étincelles. Il s’agit de David interprété par Alfonso Bassave qui est le petit ami secret de Susana, colérique et jaloux…

Que penser de ce premier épisode?

Le premier épisode de Estoy Vivo nous a tenu en haleine du moins durant les premières minutes. Ainsi, il nous a fallu resté concentré afin de ne pas louper une miette des aventures d’Andrès. Néanmoins durant la seconde partie, le rythme s’est ralenti surement pour laisser le téléspectateur et le personnage s’adapter à ce nouveau quotidien. Toutes fois, la fin nous a laissé présager un trop plein d’intrigues pour les prochains épisodes. En effet, Andrés apprend que son meurtrier est toujours vivant. En plus de cela, son ange gardien l’informe que les limbes ont une mission à lui confier… Entre, ces deux intrigues et le fait qu’Andrès est prêt à tout pour retrouver ça famille arriverons-nous à suivre sans nous embrouiller? Pour répondre à cela, il faudra attendre les prochains épisodes.

Enfin, une chose est sûre : le casting de la série est parfait ! Javier Gutiérrez, Roberto Álamo et Anna Castillo forment un trio de tête idéal. La chaine publique a su attirer des comédiens de renoms. De plus, nous sommes séduits par le beau et talentueux Alfonsso Bassave qui va faire des étincelles. Vous aurez surement reconnu le roi de France de la série Carlos. Sinon, pour ceux qui ont une bonne mémoire, il jouait dans les premières saisons de Un dos tres.

Estoy vivo est disponible gratuitement et légalement sur le site RTVE.

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top